Vice-amiral

Le grade de vice-amiral est un grade militaire d'un certain nombre de marines de guerre francophones. Bien que portant le même nom, ces grades ne sont pas équivalents dans la hiérarchie :

On trouve une traduction littérale de vice-amiral dans d'autres marines non francophones, ces grades ne sont pas tous équivalents entre-eux :

  • Vizeadmiral, dans les marines allemandes, (code OTAN : OF-8) ;
  • viceadmiral, dans la marine croate ;
  • viceadmiral dans la marine danoise ;
  • vice almirante, dans la marine espagnole, (code OTAN : OF-7) ;
  • vice admiral, dans la marine des États-Unis, (code OTAN : OF-8) ;
  • 海将, dans la force maritime d'autodéfense japonaise, (code OTAN : OF-8);
  • 海軍中将, dans la marine impériale japonaise ;
  • vice-Admiraal, dans la marine néerlandaise, (code OTAN : OF-8) ;
  • wiceadmirał, dans la marine polonaise, (code OTAN : OF-7) ;
  • vice-almirante, dans la marine portugaise, (code OTAN : OF-8) ;
  • vice admiral, dans la marine du Royaume-Uni, (code OTAN : OF-8) ;
  • vitse-admiral, Вице-адмирал, dans les marines de Russie ou d'URSS, (code OTAN : OF-7).

Voir aussi

2e flotte (Marine impériale japonaise)

La 2e flotte (第二艦隊, Dai-ni Kantai) était une flotte de la Marine impériale japonaise créée comme force de frappe mobile lors de la guerre russo-japonaise. Cette force participa à toutes les opérations militaires menés par la Marine japonaise jusqu'à sa dissolution à la fin de la Seconde guerre mondiale.

Amiral

Un amiral est un officier général de rang élevé dans la plupart des marines militaires. La fonction traditionnelle d'un officier général de marine est d'assurer le commandement d'une force navale ou maritime, ou d'un groupe aéronaval (ou encore d'une escadre ou d'une flotte, avant que ces termes ne tombent en désuétude). On nomme « navire amiral », le bâtiment où l'amiral a hissé sa marque de commandement et à partir duquel il exerce son autorité sur la force navale.

En France, dans les Pays-Bas et les pays scandinaves, au Royaume-Uni et en Espagne, le terme d'amiral a d'abord désigné des officiers de la couronne administrant les affaires navales, et ayant rarement le commandement d'une flotte.

Amiral (France)

Amiral est le plus haut rang existant à ce jour au sein de la Marine nationale française.

Bataille du golfe de Leyte

La bataille du golfe de Leyte est une opération militaire majeure de la guerre du Pacifique. Elle a lieu au début de la reconquête des Philippines, lors du débarquement des troupes américaines du général Douglas MacArthur sur l'île de Leyte, au centre de l'archipel philippin. Cette opération est considérée comme « la plus grande bataille navale de l'histoire »,,, opposant deux flottes américaines déplaçant plus d'un million trois cent seize mille tonnes, à quatre forces japonaises, déplaçant près de sept cent mille tonnes (soit 2 014 890 tonnes à Leyte contre 1 661 983 tonnes au Jutland en 1916).

Le 24 et 25 octobre 1944, des combats acharnés sur une surface vaste comme le tiers de l'Europe virent la fin de la Flotte impériale japonaise comme force offensive capable d'influer sur le cours de la guerre. Ces combats eurent lieu au cours de quatre engagements principaux situés en mer de Sibuyan, dans le détroit de Surigao, au cap Engaño et au large de Samar.

Le Corps spécial d'attaque japonais, plus connu sous le nom de kamikaze y fut engagé pour la première fois à grande échelle le 25 octobre,.

Chef d'état-major de la Marine (France)

En France, le chef d'état-major de la Marine (CEMM) est responsable devant le ministre des Armées de la préparation de la Marine nationale en vue de sa mise en œuvre.

Classe Vice-amiral Zakharyin

La Classe Vice-amiral Zakharyin est une classe de chasseur de mines de Russie.

Croiseur lourd

La dénomination de croiseur lourd est communément employée à partir de 1930 et jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale pour désigner un croiseur, c'est-à-dire un navire principalement armé de canons, d'un déplacement supérieur à 1 850 tonnes, et inférieur à 10 000 tonnes conformément au traité de Washington (1922) et dont l'artillerie principale avait un calibre supérieur à 155 mm, et au plus égal à 203 mm (8 pouces), conformément au traité naval de Londres (1930). Si la distinction entre croiseur lourd et croiseur léger a ainsi été claire, quelques années, l'apparition, après 1935, des « grands croiseurs légers », déplaçant 10 000 tonnes, et armés de dix à quinze canons de 152 ou 155 mm, tirant jusqu'à 8 à 10 coups par minute, avec des blindages de ceinture de plus de 100 mm, a sérieusement contribué à brouiller les catégories.

Force d'action navale

La force d'action navale (FAN) est le nom donné dans la Marine française à la flotte de surface. Cette force est placée sous le commandement d'un amiral (ALFAN), dont la responsabilité est d'assurer la disponibilité, la préparation et l'entraînement des unités pour leur emploi opérationnel. C'est une autorité organique placée sous la tutelle du chef d'état-major de la marine.

La FAN comprend 10 500 marins et environ 90 bâtiments de surface. Elle fournit l'essentiel de la contribution de la marine aux missions de prévention et de projection.

L'état-major de la FAN est basé à Toulon. L'amiral dirigeant la FAN se relaie également avec ses homologues de trois autres pays à la tête de la Force maritime européenne.

Force océanique stratégique

Au sein de la Marine française, la Force océanique stratégique (FOST) est depuis 1999 synonyme des Forces sous-marines dont le commandant commande l'ensemble avec l'escadrille des sous-marins nucléaires d'attaque (ESNA).

Grades de la Marine impériale japonaise durant la Seconde Guerre mondiale

Cette page présente les grades militaires en vigueur dans la Marine impériale japonaise durant la Seconde Guerre mondiale.

Grades des forces japonaises d'autodéfense

Cet article donne les grades militaires en vigueur dans les Forces japonaises d'autodéfense (自衛隊, Jieitai).

Après la Seconde Guerre mondiale, l'Armée impériale japonaise (大日本帝國陸軍, Dai-Nippon Teikoku Rikugun) et la Marine impériale japonaise (大日本帝國海軍, Dai-Nippon Teikoku Kaigun) ont été dissoutes par les États-Unis pendant l'occupation du Japon.

Les grades et insignes ci-dessous représentent les rangs de la Force terrestre d'autodéfense japonaise (陸上自衛隊, Rikujō Jieitai), de la Force aérienne d'autodéfense japonaise (航空自衛隊, Kōkū Jieitai) et de la Force maritime d'autodéfense japonaise (海上自衛隊, Kaijō Jieitai) qui ont, depuis 1952, remplacé l'armée impériale.

Les grades militaires et navals en cours pendant les années 1938-1945 ont été supprimés après la Seconde Guerre mondiale. La Force d'autodéfense rompt avec la tradition sino-centrée des grades, chaque grade des Forces japonaises d'autodéfense porte un titre japonais distinct, bien que les titres équivalents dans différentes branches sont encore semblables, ne différant que par l'utilisation de la morphème riku (sol) pour les rangs de l'armée de terre, kai (mer) pour les rangs de la marine, et kuu (air) pour l'aviation.

Les étoiles pentagrammes sur des insignes représentent les fleurs des cerisiers. Les soldats japonais prêtent serment de mourir pour protéger la vie et la richesse des citoyens japonais, et donc ils ont été comparés à ces délicates fleurs de cerisiers qui se brisent facilement.

Liste des préfets maritimes de Brest

Liste des préfets maritimes qui se sont succédé en poste à Brest (Finistère).

Officier de la Marine française

En France, un officier de marine est un militaire chargé d'assurer des fonctions de commandement et de direction au sein de la Marine nationale.

Les officiers de marine forment un corps militaire de commandement, de direction et de conception au sein du ministère de la Défense.

Une distinction est généralement faite entre[réf. souhaitée] :

les officiers de marine, généralistes, ayant reçu une formation à la fois d'ingénieur (le navire de guerre et les systèmes d'armes), de marin (la navigation et la manœuvre) et d'officier (l'exercice de l'autorité et la pratique des opérations), et éventuellement de pilote dans le cas de l'aéronautique navale ;

et les officiers de la Marine, officiers spécialisés dans un domaine d'expertise particulier.Le corps des officiers comprend 3 catégories[réf. souhaitée] :

les officiers subalternes — grades d'enseigne et de lieutenant de vaisseau, appellations « lieutenant » et « capitaine » — ; ils assurent la direction de services à bord des navires ou à terre, ou bien le commandement de petites unités ;

les officiers supérieurs — grades de capitaine de corvette, de frégate et de vaisseau, appellation « commandant » — ; ils dirigent des groupements de services à bord de bâtiments, commandent des bâtiments de combat ou des formations à terre, ou bien servent en état-major ;

les officiers généraux — grades de contre-amiral et vice-amiral, rangs et appellations de vice-amiral d'escadre et d'amiral, appellation « amiral » — ; ils commandent des forces navales ou les directions centrales de la marine.

Première flotte des États-Unis

La Première flotte des États-Unis (United States First Fleet) est une unité de la marine des États-Unis active de 1946 au 1er février 1973 dans l'océan Pacifique occidental dans le cadre de la Flotte du Pacifique. En 1973, elle est dissoute et ses fonctions sont transférées à la Troisième flotte.

Vice-amiral (France)

Le grade de vice-amiral est un grade utilisé dans la Marine nationale française. Il ne doit pas être confondu avec celui de vice-amiral d'escadre, qui est le grade immédiatement supérieur direct.

Vice-amiral d'escadre

Le vice-amiral d'escadre est un officier général de la Marine française.

Vice admiral (Royal Navy)

Vice admiral en anglais : vice amiral est un grade d'officier de la Royal Navy, marine militaire du Royaume-Uni. Il est directement supérieur au rear admiral et est sous les ordres de l'admiral. Son code OTAN est OF-8.

Vice admiral (États-Unis)

Le grade de vice admiral (en français « vice-amiral ») est un grade de l'Armée américaine. Il est utilisé dans les branches maritimes des forces armées des États-Unis, la United States Navy et la United States Coast Guard, mais aussi au sein du National Oceanic and Atmospheric Administration Commissioned Officer Corps, du United States Public Health Service Commissioned Corps et du United States Maritime Service.

Le pay grade (indicatif servant à uniformiser les grades américains dans le cadre du versement de la solde) de vice admiral est O-9. Il correspond ainsi au grade de lieutenant général au sein des trois autres branches à vocation principalement terrestre ou aérienne.

Dans d’autres langues

This page is based on a Wikipedia article written by authors (here).
Text is available under the CC BY-SA 3.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.