T. Boone Pickens

Thomas Boone Pickens, Jr., né le à Holdenville en Oklahoma et mort le à Dallas au Texas[1], est un homme d'affaires, milliardaire, philanthrope et financier américain à la tête de BP Capital Management.

Biographie

Né à Holdenville (Oklahoma), T. Boone Pickens a fait ses études à l'Oklahoma A&M College - Stillwater.

En juillet 2009, il a mis fin à un programme de parc d'éoliennes au Texas qu'il avait annoncé en 2007, le Pickens Plan. Cependant, il s'est engagé à acquérir 687 éoliennes de GE pour un coût total d'environ 2 milliards USD. Pour cette raison, il tente de trouver des sites capables d'accueillir ces éoliennes d'une hauteur de 400 pieds de haut[2].

En 2009, il vit au Texas.

Il décède le 11 septembre 2019 à l'âge de 91 ans.

Notes et références

  1. (en) Jonathan Kandell, « T. Boone Pickens Is Dead; Oil Magnate and Corporate Raider Was 91 », sur The New York Times, (consulté le 11 septembre 2019)
  2. (en) John Porretto pour AP, « Pickens calls off massive wind farm in Texas », Yahoo ! News,‎ (lire en ligne)

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

  • Portail des entreprises
  • Portail de la finance
  • Portail des États-Unis
College Football Hall of Fame

Le College Football Hall of Fame, situé au cœur d'Atlanta dans l'état de Géorgie aux États-Unis, est un temple de la renommée et un musée consacré au football américain universitaire avec 8 756,7 m2 de galerie.

Comté de Carson

Le comté de Carson, en anglais : Carson County, est un comté situé au nord de l'État du Texas aux États-Unis. Fondé le 19 novembre 1876, son siège de comté est la ville de Panhandle. Selon le recensement des États-Unis de 2010, sa population est de 6 182 habitants, estimée en 2017 à 6 005 habitants. Le comté a une superficie de 2 393,3 km2, dont 2 383,3 km2 en surfaces terrestres. Il est nommé en l'honneur de Samuel Price Carson, le premier secrétaire d'État de la république du Texas.

Diamond Corporation Alkali

Diamond Corporation Alkali est le nom d'une ancienne entreprise chimique fondée le 21 mars 1910, par quatre industriels de la verrerie.

Cette société était basée à Pittsburgh (Pennsylvanie) où opéraient ces verriers qui avaient comme premier objectif de produire eux-mêmes leur propre carbonate de soude. La société s'est rapidement créée une vaste usine chimique à Fairport Harbor (Ohio), qui fonctionnera plus de soixante ans en laissant des sites et sols pollués.Après une large diversification dans le domaine de la chimie, l'entreprise s'est réorientée vers la pétrochimie, puis le secteur des énergies fossiles, dans des conditions défavorables qui semblent avoir entraîné son déclin.

En 1967, Diamond Alkali et Shamrock fusionnent pour former la Diamond Shamrock Corporation, laquelle fusionnera plus tard avec Ultramar Corporation pour donner Ultramar Diamond Shamrock Corporation qui sera en 2001 acquise par Valero Energy Corporation.

Décès en septembre 2019

Portail de la mort Portail des années 2010

Environnement aux États-Unis

L'environnement aux États-Unis est l'environnement des États-Unis, à savoir l'ensemble des composants naturels du pays, et l'ensemble des phénomènes et interactions qui s'y déploient. Il est l'objet de réglementations et de politiques, et ce depuis le XIXe siècle. Le premier Parc naturel national au monde a été créé aux États-Unis. Par ailleurs, ce pays a connu, et connait encore au XXIe siècle, un développement économique majeur basé sur l'exploitation des ressources, notamment le pétrole et le gaz naturel. Il est le deuxième pays émetteur de dioxyde de carbone du monde derrière la Chine.

L'empreinte écologique par personne des États-Unis était en 2012 de 8 hag, ce qui est très supérieur à la moyenne mondiale (2,6 hag), en raison d'un mode de vie très consommateur en ressources. Il s'agit de l'une des plus fortes empreintes au monde. La biocapacité par personne était que de 3,8 hag, valeur assez forte due à l'étendue du territoire par rapport à la population, ce qui n'empêche pas que les États-Unis soient en fort déficit écologique. Le déficit écologique des États-Unis s'est stabilisé depuis les années 1970.

Les États-Unis possèdent en 2017 les plus importantes réserves de charbon de la planète, estimées à 491 milliards de tonnes, soit 22 à 27 % du total mondial, juste devant la Chine.

L'environnement américain est fragilisé par les actions et les aménagements anthropiques. Il présente à la fois des richesses (hydrocarbures, minerais, bois, etc.) et de nombreux risques pour l'Homme : séismes et volcanisme à l'ouest et en Alaska, ouragans au sud-est, inondations dans le bassin du Mississippi, tornades dans les hautes plaines, etc.

Gaz naturel pour véhicules

Le gaz naturel pour véhicules (abrégé en GNV) (Compressed Natural Gas ou CNG en Belgique) est du gaz naturel utilisé comme carburant automobile. Le gaz naturel est constitué d'environ 97 % de méthane, il s'agit du même gaz que celui distribué en France sur le réseau de GrDF et qui est utilisé par les particuliers pour la cuisine ou le chauffage.

Pour la France, ce gaz naturel provient principalement de l'étranger (Norvège, Russie, Algérie, Pays-Bas).

Le GNV est généralement stocké sous pression (200 bars) dans des réservoirs spécifiques à l'intérieur du véhicule ; des essais ont également été réalisés avec du gaz stocké en phase liquide.

Il est aussi possible d'utiliser du biométhane produit par des installations de méthanisation (usines de traitement des ordures ménagères, stations d'épuration, digesteurs agricoles).

Gulf Oil

Gulf Oil est une compagnie pétrolière internationale créée en 1901. En 1941, elle était la compagnie la plus importante et la neuvième du classement en 1971 et était l'une des fameuses « 7 sœurs ». Gulf était l'un des instruments principaux de la fortune de la légendaire famille Mellon ; Gulf ainsi que la Mellon bank avaient leur siège à Pittsburgh en Pennsylvanie.

Gulf Oil a cessé d'être une compagnie indépendante en 1984 lorsqu'elle a fusionné avec Standard Oil of California (Aussi connue sous le nom de Chevron). Cependant, la marque Gulf ainsi qu'un grand nombre des activités de Gulf Oil Corporation ont survécu. Depuis son rachat par le groupe Hinduja au début des années 1990, la marque Gulf connaît un regain significatif apparaissant comme un réseau flexible d'alliances commerciales basées sur des partenariats ainsi que sur l'octroi de licences d'exploitation de la marque. Le slogan international de la marque est « Your local global brand ».

La compagnie Gulf Oil International se présente désormais sous la forme d'une entreprise répondant aux critères de la « nouvelle économie ». Elle emploie en effet peu de personnes directement et son actif est principalement d'ordre intellectuel : gestion de la marque Gulf, explication et promotion des produits, et enfin, recherche scientifique. Le secteur recherche de la société est basé à Bombay, tandis que son développement est assuré par les bureaux de Londres. La compagnie est cependant inscrite sur les îles Cayman. La compagnie se concentre avant tout sur la production downstream et occupe un large marche de par ses alliances commerciales, ses franchises ainsi que tous ses accords de distribution.

Hippophagie

L′hippophagie est une pratique alimentaire consistant à consommer de la viande de cheval. Connue depuis la Préhistoire et pratiquée par de nombreux peuples eurasiatiques durant l'Antiquité, elle est souvent associée à des pratiques rituelles païennes qui poussent l'Église catholique du Moyen Âge à la prohiber. Elle demeure lors des périodes de disette, et chez les peuples nomades comme les Mongols. Pratiquée à grande échelle en France à partir de la fin du XIXe siècle, elle y a fortement baissé depuis les années 1960. Les États-Unis l'ont rendue illégale dans plusieurs États. Le scandale sanitaire de la trichinellose, les « images choc » des transports d'animaux de boucherie et la place symbolique et historique du cheval entretiennent une controverse, expliquant la désaffection pour l'hippophagie dans certains pays occidentaux. Les pays scandinaves, d'Asie centrale et de l'Est sont traditionnellement hippophages, par opposition aux pays anglo-saxons, considérés comme non hippophages. Les tabous alimentaires sur la viande de cheval peuvent avoir des origines culturelles ou religieuses. À l'échelle mondiale, l'hippophagie augmente et 4,7 millions de chevaux par an sont destinés aux huit pays les plus consommateurs. En janvier 2013 éclate une fraude européenne impliquant le remplacement de viande bovine par la viande chevaline.

Les animaux concernés par l'hippophagie sont en majorité réformés des activités équestres, ce qui rend leur revente aux abattoirs économiquement plus intéressante. Les poulains de trait de moins de dix-huit mois et les chevaux de course peu performants peuvent aussi être abattus. L'hippophagie a des partisans pour des raisons économiques, et chez les professionnels de la santé qui louent les qualités alimentaires de cette viande. Les principaux opposants à l'hippophagie sont les associations de protection animale, qui dénoncent les conditions de transport et d'abattage des chevaux.

Des campagnes de communication sont lancées de part et d'autre dans les pays occidentaux, pour défendre ou condamner l'hippophagie. Le cheval sert souvent les activités humaines sans bénéficier d'une retraite ou d'une fin plus éthique. Son rôle ayant fortement évolué dans ces pays, il est désormais perçu par certains comme proche d'un animal de compagnie. Les alternatives à l'hippophagie incluent leur mise à la retraite, leur euthanasie et la crémation des cadavres.

Maxus Energy Corporation

Maxus Energy Corporation est une compagnie industrielle et commerciale multinationale nord-américaine active sur plusieurs continents et dans plus d'une dizaine de pays (dont Indonésie), spécialisée dans l’Énergie (pétrole et gaz naturel pour la période récente, mais « descendant » d'une entreprise de la chimie (Diamond Corporation Alkali) qui s'est réorientée (en 1967) vers la carbochimie puis vers l'énergie et les combustibles fossiles en particulier.

Elle a son siège à Houston au Texas et détient ses principaux actifs dans le Golfe du Mexique, au centre des États-Unis et sur les côtes. Elle a évolué au gré des restructurations, acquisitions et désinvestissements durant les années 1970 et 1980.

Elle est aujourd'hui une filiale en propriété exclusive de YPF holdings (Yacimientos Petrolíferos Fiscales ou "Fiscal Petroleum Fields" pour les anglophones), compagnie pétrolière argentine publique créée en 1922 pour l'exploration, la production, le raffinage et le négoce pétrolier, privatisée en 1993 par Carlos Menem puis rachetée par la firme espagnole Repsol donnant par fusion en 1999 Repsol YPF

L'entreprise est ou était cotée en bourse à Buenos Aires au Buenos Aires Stock Exchange (BCBA))

Michael Milken

Michael Robert Milken, né le 4 juillet 1946, à Encino (Los Angeles) en Californie, est un banquier et homme d'affaires américain devenu célèbre au moment de la crise des Savings and loan, ou crise des caisses d'épargne américaines.

Mustang (cheval)

Le mustang est un cheval sauvage du Nord-Ouest américain. Tous les mustangs sont les descendants de chevaux domestiques revenus à l'état sauvage du fait du phénomène du marronnage. Leurs plus lointains ancêtres sont issus des chevaux espagnols amenés par les conquistadors lors de la conquête de l'Amérique et retournés à l'état sauvage après s'être enfuis ou avoir été relâchés. Les troupeaux se sont progressivement agrandis au cours des siècles pour les mêmes raisons, certains éleveurs relâchant même des chevaux domestiqués au milieu des troupeaux afin de sélectionner et de prélever les poulains les plus intéressants.

Les mustangs présentent une grande variété morphologique ainsi que de robes. Très résistants et extrêmement frugaux, ils vivent en troupeaux familiaux. Ces troupeaux sont de tailles variables. Chaque groupe est protégé par un seul étalon et comporte plusieurs juments, leurs poulains de l'année, ainsi que les jeunes mâles et femelles des années précédentes. Les mustangs adultes ont peu de prédateurs naturels. Leur présence et leurs déplacements sont donc sujets à controverse, leur impact sur l'environnement étant régulièrement pointé du doigt. Leurs partisans soutiennent que les mustangs font partie de l'héritage naturel de l'Ouest américain, tandis que leurs adversaires soutiennent qu'ils dégradent le pâturage et rivalisent avec le bétail et les espèces sauvages pour le fourrage.

Au cours du XXe siècle, de nombreux chevaux sont abattus pour la production de viande en boucherie ou pour la nourriture pour animaux. En 1971, le Wild and free-roaming horses and burros act est signé aux États-Unis pour assurer la protection des chevaux sauvages. Le Bureau de gestion du territoire est ainsi chargé de la protection, de la gestion et du contrôle de ces chevaux. Chaque année un contrôle de la population est effectué via un programme de capture et des chevaux sont proposés à l'adoption. Néanmoins le nombre de chevaux capturés est nettement supérieur au nombre potentiel d'adoptants, relançant ainsi le débat sur l'euthanasie. Au Canada, les mustangs ne sont pas protégés. Leur présence est très limitée sur le territoire, et les mesures de gestion et de protection des mustangs sont avant tout locales, variant d'une région à une autre en fonction des intérêts et des cultures.

Dans la culture populaire, le mustang est un symbole important. Rattaché aux Indiens, aux cow-boys, aux territoires du grand Ouest américain et à l’univers du western en général, il a inspiré de nombreux livres et films.

Pampa (Texas)

La ville de Pampa est le siège du comté de Gray, dans l’État du Texas, aux États-Unis. Sa population s’élevait à 17 994 habitants lors du recensement de 2010, estimée à 17 762 habitants en 2016.

Phillips Petroleum Company

La Phillips Petroleum Company était une société pétrolière américaine constituée en 1917, dont les activités s’étendaient aux secteurs du raffinage, de la commercialisation et du transport du pétrole, de la collecte de gaz naturel et des produits chimiques.

Le 30 août 2002, Conoco Inc. a fusionné avec Phillips Petroleum pour former ConocoPhillips, devenant ainsi le troisième société d'énergie intégrée et la deuxième plus grande société de raffinage aux États-Unis. La société a déménagé son siège à Houston.

En 2012, ConocoPhillips s'est scindé en deux sociétés distinctes. La nouvelle société, qui détient les actifs des secteurs raffinerie, chimie et pipelines, anciennement détenus par ConocoPhillips, porte le nom de Phillips 66.

Pickens

Pickens est un nom anglo-saxon assez fréquent aux États-Unis d'Amérique.

Texas

Le Texas /tɛɡzɑ(s)/ ou /tɛksas/ (en anglais : /ˈtɛksəs/ ; en espagnol : /ˈtexas/ ) est un État du Sud des États-Unis, le deuxième plus vaste du pays (696 241 km2) après l'Alaska et le deuxième plus peuplé derrière la Californie. Selon le décompte officiel du Bureau du recensement des États-Unis (2010), le Texas aurait 25 145 561 habitants (les toutes dernières estimations indiquent une population de 28,7 millions en 2018). Sa capitale est Austin alors que Houston est sa plus grande ville et Dallas-Fort Worth son agglomération la plus peuplée. Les Texans sont à près de 80 % des citadins et presque la moitié d'entre eux vivent dans deux agglomérations : Dallas-Fort Worth ou Houston. Quatre aires urbaines du Texas comptent plus d'un million d'habitants : Houston, Dallas-Fort Worth, San Antonio et Austin.

Aussi surnommé « The Lone Star State » (« l'État de l'étoile solitaire »), le Texas est plus grand que la France métropolitaine et possède des paysages divers organisés selon un gradient est-ouest : ils évoluent des plaines du Sud profond aux déserts du Sud-Ouest américain. Les milieux naturels sont donc d'une grande variété : marais littoraux, forêts subtropicales, prairies, zones semi-arides et arides, montagnes se succèdent sur plusieurs centaines de kilomètres d'est en ouest. Situé au nord du fleuve Rio Grande, le Texas a d'abord été une colonie espagnole avant de faire partie du Mexique. Après avoir connu une éphémère république indépendante, il fut rattaché aux États-Unis en 1845. État esclavagiste, le Texas participa aux côtés des États confédérés d'Amérique à la guerre de Sécession puis connut une expansion lors des années de course aux champs pétrolifères.

Aujourd'hui, il attire de nombreux immigrants latinos et fait partie des États conservateurs dominés par les républicains. Son économie dynamique repose sur l'élevage, les hydrocarbures, les industries pétrochimiques et de techniques de pointe (aérospatiale, biotechnologies), soutenues par un réseau dense d'universités. Le Texas est le deuxième état le plus riche du pays après la Californie. La culture du Texas reflète des influences et des héritages multiples, amérindiens, afro-américains, européens et hispaniques. L'identité de l'État repose sur un folklore vivant (rodéo, western, country), associé à l'image mythique du cow-boy.

The Giving Pledge

The Giving Pledge, traduit par « promesse de don », est une campagne lancée par Warren Buffett et Bill Gates afin d'encourager les personnes les plus fortunées des États-Unis à s'engager en donnant la majeure partie de leur argent à des fins philanthropiques. La campagne s'oriente vers les milliardaires et fut rendue publique en 2010 par ses deux créateurs.

United Football League

L’United Football League (ou UFL) était une ligue de football américain basée aux États-Unis, fondée en 2007 dans le but de concurrencer la toute puissante National Football League (NFL). La ligue a cessé toute activité en 2012.

Économie du Texas

En 2011, l'économie du Texas représente 8 % du PIB des États-Unis ce qui en fait la seconde du pays. Le Texas est aussi le premier exportateur et le premier État dans le classement des 1 000 plus grandes entreprises américaines. Cette puissance économique repose avant tout sur l'exploitation du pétrole et du gaz naturel mais aussi sur l'industrie de pointe avec la production de composants électroniques et l'aérospatial.

Énergie éolienne aux États-Unis

L’énergie éolienne aux États-Unis est en pleine progression. La production d'électricité grâce au vent connaît une croissance rapide dans le contexte de hausse des prix du pétrole et de réchauffement climatique, qui a poussé le gouvernement fédéral et de nombreux États à accorder des subventions à l'éolien, sous forme de crédits d'impôt et de certificats verts associés à des « normes de portefeuille d'énergie renouvelable » (Renewable portfolio standard - RPS).

En 2018, les États-Unis se classaient au 2e rang mondial derrière la Chine pour la production éolienne avec 22,9 % du total mondial, et au 2e rang également pour la puissance installée éolienne ; les éoliennes ont produit 6,5 % de l'électricité du pays en 2018.

La plupart des installations éoliennes sont construites dans le centre et l'ouest des États-Unis. En 2017, cinq États ont tiré du vent plus de 20 % de leur électricité : l'Iowa (36,9 %), le Kansas, l'Oklahoma, le Dakota du Sud et le Dakota du Nord. Quatorze États ont dépassé le seuil de 10 % de production éolienne.

Dans d’autres langues

This page is based on a Wikipedia article written by authors (here).
Text is available under the CC BY-SA 3.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.