Sanhédrin (traité)

Sanhédrin (סנהדרין) est l'un des dix traités de l'ordre mishnique Nezikin, l'une des plus importantes sources d'inspiration pour le Judaïsme rabbinique. Les interprétations, commentaires et élaborations de Sanhédrin par les Rabbis du Talmud, sont d'étonnants précurseurs des principes de droit commun.

Nezikin est l'ordre des Dommages, et s'intéresse aux procédures des tribunaux. Sanhédrin s'intéresse plus particulièrement au droit criminel et pénal.

Table des matières

Le traité comporte onze chapitres, couvrant les sujets suivants :

  1. tribunaux civils et criminels ; comment les juges devraient être désignés ;
  2. le roi, le Grand Prêtre et leur rôle dans les procédures judiciaires ;
  3. acceptabilité des témoins et décisions à propos des juges qui se récusent ;
  4. procédures d'examen d'un témoin, cas dans lesquels il devrait être entendu par plus d'un juge ;
  5. procédures judiciaires, y compris les questions et procédures standard requises pour la mise en accusation et l'acquittement ;
  6. procédures pour l'exécution après la condamnation ;
  7. peines capitales ;
  8. peines pour jeunes criminels;
  9. crimes méritant la peine capitale par le feu ou l'épée ;
  10. crimes méritant la peine capitale par strangulation ; règles concernant l'esclavage ; conduite à tenir avec des juges rebelles et des faux prophètes ;
  11. conséquences pour les âmes des criminels lors de la résurrection (chapitre connu sous le titre de Helek, l'un des mots de l'intitulé, la fameuse phrase Kol Israël yesh lahem Helek leolam haba, Tout Israël a une part dans le monde à venir).

Articles connexes

Lien externe

  • Portail de la culture juive et du judaïsme
Sanhédrin

Le Sanhédrin était l'assemblée législative traditionnelle d’Israël ainsi que son tribunal suprême et siégeait normalement à Jérusalem. Son nom dérive du grec συνέδριον / sunédrion, signifiant « assemblée siégeante ». Composé de soixante et onze sages experts en « Loi Juive », il doit comporter vingt-trois membres pour décider en matière judiciaire ; il est alors nommé petit sanhédrin et siège dans les principales villes.

Ce terme a été repris par Napoléon Ier qui a convoqué un Grand Sanhédrin en 1807 avant de créer le Consistoire central israélite de France.

Les six ordres de la Mishna et des Talmuds
Ordre Zeraïm
Ordre Moëd
Ordre Nashim
Ordre Nezikin
Ordre Kodashim
Ordre Taharot
Traités mineurs

Dans d’autres langues

This page is based on a Wikipedia article written by authors (here).
Text is available under the CC BY-SA 3.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.