Plateau médio-pacifique

Le plateau médio-pacifique (PMP, ou MPM pour l'anglais Mid-Pacific Mountains) est un grand plateau océanique situé au centre de l'océan Pacifique Nord et au sud de la chaîne sous-marine Hawaï-Empereur.

Géographie

Le PMP s'élève jusqu'à 2 km au-dessus du plancher océanique environnant. Il comporte une cinquantaine de monts sous-marins[1], dont les guyots Allison, Horizon, Résolution (en)[2] et Darwin (en)[3]. Les points les plus élevés de la chaîne sont situés au-dessus du niveau de la mer, notamment les îles Wake (États-Unis) et Minamitori (Japon).

Géologie

D'origine volcanique et d'âge mésozoïque, le PMP est situé sur la partie la plus ancienne de la plaque pacifique. Il est recouvert de plusieurs couches d'épaisses séquences sédimentaires qui diffèrent de celles des autres plateaux du Pacifique Nord[4]. Le fond océanique du PMP date du Jurassique et du Crétacé, ce qui en fait l'une des plus anciennes croûtes océaniques sur Terre[5].

Les laves des guyots du PMP ont des compositions semblables à celles de l'Islande et des îles Galápagos. Ils se sont probablement formés de la même manière, le long d'un rift ou à proximité[6]. Au Crétacé ils forment de grandes îles tropicales (plus proches de l'équateur qu'aujourd'hui), et ils commencent à s'affaisser à la fin du Mésozoïque[7].

Le PMP s'est formé au début du Crétacé (vers −110 Ma) au-dessus d'un point chaud qui a élevé le fond océanique de la jeune plaque pacifique. Des récifs se sont développés sur les îles en cours d'affaissement, tandis que la reprise d'un volcanisme au Crétacé supérieur a permis à certaines des îles les plus orientales de se maintenir au-dessus du niveau de la mer, avant que les guyots ne s'enfoncent jusqu'à leur profondeur actuelle[8]. Il a été suggéré que le PMP ait surplombé plusieurs points chauds — les guyots du PMP sont effectivement plus âgés à l'ouest qu'à l'est —, mais ils ne forment pas de chaînes linéaires pouvant être reliées à des points chauds connus. L'origine du PMP est sans doute liée au « superswell (en) » du Pacifique Sud.

La moitié ouest de la chaîne du point chaud de l'île de Pâques (en), un linéament qui comprend les îles de la Ligne et les Tuamotu, commence près de la partie orientale du PMP[9]. Ce dernier s'est donc probablement formé sur la dorsale Pacifique-Farallon (en) et au-dessus du point chaud de Pâques, ou bien à l'emplacement actuel de la microplaque de Pâques.

Notes et références

  1. Menard 1959, p. 206
  2. Winterer et al. 1995, Origin and Formation of Igneous Basement, pp. 508–509
  3. H.S. Ladd, W.A. Newman et N.F. Sohl (1974) « Darwin guyot, the Pacific's oldest atoll. » (PDF) dans Second International Coral Reef Symposium 2, Brisbane, Australia: The Great Barrier Reef Committee.
  4. Thiede et al. 1981, Morphology, Age, Plate-Tectonic Setting, and Previous Studies, pp. 1073–1074
  5. Wilde 2010, Abstract
  6. Kroenke, Kellogg et Nemoto 1985, Abstract
  7. Thiede et al. 1981, Abstract
  8. Winterer et Metzler 1984, Abstract
  9. Clouard et Bonneville 2001, Easter, p. 696

Voir aussi

Bibliographie

  • V. Clouard et A. Bonneville, « How many Pacific hotspots are fed by deep-mantle plumes? », Geology, vol. 29, no 8,‎ , p. 695–698 (DOI 10.1130/0091-7613(2001)029<0695:HMPHAF>2.0.CO;2, Bibcode 2001Geo....29..695C, lire en ligne)
  • E. L. Hamilton, 64 : Sunken Islands of the Mid-Pacific Mountains, vol. 64, Geological Society of America, coll. « Geological Society of America Memoirs », , 1–92 p. [détail de l’édition] (DOI 10.1130/MEM64-p1), « Sunken Islands of the Mid-Pacific Mountains »
  • D. E. Karig, M. N. A. Peterson et G. G. Short, « Sediment-capped guyots in the Mid-Pacific Mountains », Deep Sea Research and Oceanographic Abstracts, vol. 17, no 2,‎ , p. 373–378 (DOI 10.1016/0011-7471(70)90029-X, Bibcode 1970DSROA..17..373K)
  • L. W. Kroenke, J. N. Kellogg et K. Nemoto, « Mid-pacific mountains revisited », Geo-marine Letters, vol. 5, no 2,‎ , p. 77–81 (DOI 10.1007/BF02233931, Bibcode 1985GML.....5...77K)
  • H. W. Menard, « Geology of the Pacific sea floor », Experientia, vol. 1, no 6,‎ , p. 205–213 (DOI 10.1007/BF02158108)
  • J. Thiede, W. E. Dean, D. K. Rea, T. L. Vallier et C. G. Adelseck, « The geologic history of the Mid-Pacific Mountains in the central North Pacific Ocean: a synthesis of deep-sea drilling studies », Initial Reports of the Deep Sea Drilling Project, vol. 62,‎ , p. 1073–1120 (DOI 10.2973/dsdp.proc.62.162.1981, lire en ligne)
  • P. Wilde, « Supervolcanoes in the Mid-Pacific Mountains? », AGU Fall Meeting Abstracts, vol. 13,‎ , p. V13C–2368 (Bibcode 2010AGUFM.V13C2368W)
  • E. L. Winterer et C. V. Metzler, « Origin and subsidence of guyots in Mid‐Pacific Mountains », Journal of Geophysical Research: Solid Earth, vol. 89, no B12,‎ , p. 9969–9979 (DOI 10.1029/JB089iB12p09969, Bibcode 1984JGR....89.9969W)
  • E. L. Winterer, W. W. Sager, J. V. Firth et J. M. Sinton, « 31. Synthesis of Drilling Results From the Mid-Pacific Mountains: Regional Context and Implications », Proceedings of the Ocean Drilling Program, Scientific Results, vol. 143,‎ (lire en ligne)

Articles connexes

  • Portail de la géologie
  • Portail de la géographie
  • Portail du volcanisme
  • Portail de l’océan Pacifique
Guyot Allison

Allison (en anglais Allison Guyot et anciennement Navoceano Guyot) est un guyot du plateau médio-pacifique, au centre de l'océan Pacifique Nord.

C'est un mont sous-marin plat et trapézoïdale s'élevant à 1 500 mètres au-dessus du fond marin, avec une plate-forme sommitale de 35 sur 70 kilomètres de large. Il se situe à l'ouest d'Hawaï et au nord-est des Îles Marshall.

Il a probablement été formé par un point chaud dans l'océan Pacifique Sud actuel avant que la tectonique des plaques ne la déplace à son emplacement actuel. De l'activité volcanique y aurait eu lieu il y a environ 111 à 85 millions d'années et aurait formé une île volcanique. La plate-forme est apparue au-dessus du niveau de la mer au cours des étages stratigraphiques Albien et Turonien. Par la suite, le dépôt de carbonate a commencé lorsque Allison s'est affaissé et a finalement enseveli l'île sous l'eau, formant ainsi une structure semblable à un atoll et une plateforme carbonatée.

Guyot Horizon

Le guyot Horizon est un guyot (un mont sous-marin volcanique) situé sur le plateau médio-pacifique, dans l'océan Pacifique Nord. Il s'agit d'une crête allongée de plus de 300 kilomètres de long sur 4,3 kilomètres de haut, qui s'étend dans une direction nord-est/sud-ouest et comporte deux sommets plats. Il s'élève à une profondeur minimale de 1 443 mètres. Le plateau médio-pacifique et donc aussi le guyot Horizon se trouvent à l'ouest d'Hawaï et au nord-est des îles de la Ligne.

Le guyot Horizon a probablement été formé au Crétacé par un point chaud, mais les preuves sont contradictoires. Une activité volcanique s'est produite au cours de l'ère Turonienne-Cénomanienne, il y a 100,5 à 89,8 Ma et un autre stade a été daté comme ayant eu lieu il y a 88 à 82 Ma. Entre ces épisodes volcaniques, des dépôts de carbonates provenant d’environnements lagunaires et récifaux se sont déposés et ont formé du calcaire. Des îles volcaniques se sont également développées sur le guyot Horizon et ont été colonisées par des plantes.

Le guyot Horizon est devenu un mont sous-marin pendant la période coniacienne-campanienne. Depuis lors, de l'exsudat pélagique s'est accumulé sur le mont sous-marin, formant une couche épaisse qui est encore modifiée par les courants océaniques et par divers organismes qui vivent sur le mont sous-marin. Les sédiments ont également subi des glissements de terrain et des croûtes de ferromanganèse ont été déposées sur des roches exposées.

PMP

Le sigle PMP peut signifier :

Paris-Montparnasse, une gare parisienne ;

Parti Mouvement populaire, un parti politique roumain ;

Pas mon problème, un terme d'argot Internet ;

pied mesure de planche, une unité utilisée pour caractériser la production des bois de sciage ;

plateau médio-pacifique, un grand plateau océanique situé au centre de l'océan Pacifique Nord ;

polyméthylpentène, un polymère thermoplastique ;

Portable Media Player (en), un appareil transportable qui est capable de jouer du contenu multimédia (voir Baladeur numérique) ;

procédé à mousse perdue, un procédé de moulage par modèle perdu utilisé en fonderie ;

Project Management Professional, une certification en gestion de projets, gérée par le Project Management Institute ;

Pwersa ng Masang Pilipino, un parti politique philippin.

Dans d’autres langues

This page is based on a Wikipedia article written by authors (here).
Text is available under the CC BY-SA 3.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.