Lagune

Une lagune est une étendue d'eau généralement peu profonde séparée de la mer par un cordon littoral (tombolo, Lido...). Souvent constitué de sable fin, ce cordon se modifie naturellement, il est vulnérable aux assauts de la mer (tempêtes, tsunamis) et à diverses formes d'artificialisation. Les lagunes sont parfois appelées étangs littoraux (ou barachois en acadien)[1].

D'un point de vue scientifique, les lagunes constituent un modèle d'écosystème paralique. Lorsque l'étendue d'eau est séparée de la mer par un récif plutôt qu'un cordon littoral, on parle plutôt de lagon en français (dans les pays anglophones les deux termes sont confondus sous la dénomination « lagoon »).

GlenrockLagoonFromLeichhardtLookout
Lagune de Glenrock, à Newcastle (Australie)
Kara-Bogaz Gol from space, September 1995
Lagune de Garabogaz-Göl (Turkmenistan)
Hiddensee (2011-05-21)
Lagune de l'Hiddensee près de Stralsund (Allemagne). D'autres lagunes de ce type sont protégées dans le Parc national du lagon de Poméranie occidentale.

Fonctionnement hydrogéologique

Ce plan d'eau situé sur le littoral est en liaison plus ou moins étroite et permanente avec la mer et parfois avec un ou plusieurs fleuves (limans). La communication avec le milieu marin peut se faire par une ou plusieurs passes, parfois appelées « grau », qui peuvent être permanentes ou temporaires. Il peut également exister une liaison indirecte via des nappes d'eau souterraines traversant le cordon sédimentaire s'il est perméable.

La lagune est plus ou moins saumâtre, suivant l'importance de ses échanges avec la mer et des apports du bassin versant, qui varient selon la saison.

Histoire

Sans doute parce que très bioproductives, plus chaudes, peu profondes et plus abritées de la houle, certaines lagunes ont été très tôt exploitées par l'Homme préhistorique, dont en France dans le Languedoc et en Provence[2], avec une activité qui s'est amplifiée aux périodes protohistoriques. On a par exemple retrouvé des indices archéologiques d'un « comptoir lagunaire protohistorique au confluent du Rhôny et du Vistre »[3].

Intérêt écologique

La lagune a un rôle écologique très important sur plusieurs points :

On peut cependant dans certaines lagunes périodiquement rencontrer des phénomènes d'anoxie néfastes aux espèces dites « supérieures » ; ces anoxies sont parfois expliquées par les nitrates et le phosphore apportés en excès par le fleuve qui l'alimente.

Typologie

On peut selon Nichols et Allen (1981)[7] distinguer quatre types de lagunes (classification qui reflète à la fois le degré d'ouverture de la lagune sur l'océan et les processus hydrodynamiques qui sont responsables de leur conformation géomorphologique)[8] :

  1. lagunes de type ouvertes, souvent associée à un marnage important lors des marées et où les passes sont maintenues par l'effet d'un autodragage lors de la vidange à marée basse[9] ;
  2. lagunes de type fermées (souvent moins salées)
  3. lagunes de type semi-fermées, souvent expliquées par la dérive littorale qui tend à fermer les passes tout ou partie du temps ;
  4. les lagunes de type estuariennes, où les courants de marée combinent leurs effets à ceux du courant fluvial.

Exemples

  • Les véritables lagunes, offrant un biotope spécifique relativement stabilisé, ne se rencontrent qu'au bord des mers avec peu ou pas de marées. De ce fait, les lagunes d'Europe se trouvent le long de la Méditerranée et de la mer Baltique (la plus vaste d'Europe est la lagune de Courlande, aujourd'hui partagée entre Russie et Lituanie).

Lien avec la ressource halieutique

Les lagunes sont des zones importantes ou vitales de nourriceries pour certaines espèces. Pour une pêche soutenable, il faut non seulement ne pas surexploiter ces espèces en mer (ou dans les lagunes dans le cas de la daurade par exemple, qui fréquente certaines lagune salées une fois adulte), mais il faut aussi protéger les lagunes en tant que zones de nourricerie, alors que les alevins ou juvéniles sont particulièrement vulnérables à la pollution de l'eau et à l'anoxie qui l'accompagne parfois. Il peut exister des interactions importantes entre pêcheries en mer et en lagune [10].

Galerie

Bouzigues etang

L'étang de Thau, la plus grande lagune de France.

Lagoa dos Patos PIA03444 lrg

Lagoa dos Patos (lagune des canards) au Brésil

Songkhla Lake from Space

Lagune du Lac Songkhla, en Thaïlande

Zalewszczecinski.jpeg

Lagune de Szczecin vu par Landsat c. 2000.

Notes et références

  1. Gouvernement du Québec, « Normalisation - Avis terminologiques: Barachois », sur Office québécois de la Langue française (consulté le 13 août 2009)
  2. Sternberg, M. (1995). essai de caractérisation de la pêche entre le Bronze final et la romanisation à partir de restes d’ichtyofaune issus de sites provençaux et languedociens. Actes du, 120, 387-395.
  3. Michel Py et Réjane Roure, « Le Cailar (Gard) : Un nouveau comptoir lagunaire protohistorique au confluent du Rhôny et du Vistre », Documents d’archéologie méridionale, 2002, pp. 171-214 [lire en ligne]
  4. Morat, F. (2011). Influence des apports rhodaniens sur les traits d'histoires de vie de la sole commune (Solea solea): apports de l'analyse structurale et minéralogique des otolithes (Doctoral dissertation, Aix Marseille 2).
  5. Zainuri, M. (1993). Structures des peuplements ichtyologiques d'une zone d'herbier à Zostera marina de l'étang de Thau (France). Étude de la composition alimentaire des juvéniles du loup (Dicentrarchus labrax Linnaeus, 1758), de la daurade (Sparus aurata Linnaeus, 1758) et du muge (Chelon labrosus Risso, 1826) par des approches expérimentales (Doctoral dissertation).
  6. Lény Mercier, Apports de la microchimie pour l'étude des migrations de la Daurade royale (Sparus aurata L.) dans le Golfe du Lion: avancées méthodologiques pour un suivi précis des mouvements mer-lagunes, Thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie, Montpellier 2, 2010 [présentation en ligne]
  7. (en) Maynard M. Nichols et G. Allen, « Sedimentary Processes in Coastal Lagoons », in Technical Papers in Marine Science no 33, pp. 27–80, 1981 (Unesco)
  8. Voir : chapitre II : Les lagunes littorales
  9. Mohamed Maanan, Étude sédimentologique du remplissage de la lagune de Sidi Moussa (Côte atlantique marocaine) caractérisations granulométrique, minéralogique et géochimique, Thèse de doctorat, Faculté des sciences El Jadida, 2003 [lire en ligne] [PDF]
  10. H. Ben Ouada, Exploitation halieutique partagée (dorades, loups, muges, sars et soles) : Interaction entre pêcheries marines et lagunaires du quartier de Sète, Doctoral dissertation, 1985

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’eau
  • Portail du monde maritime
  • Portail du littoral
Abidjan

Abidjan est la capitale économique de la Côte d'Ivoire, dont la capitale administrative et politique est Yamoussoukro. Elle est également la ville la plus peuplée de l'Afrique de l'Ouest francophone, et la deuxième plus grande ville et troisième plus grande agglomération au sein de la francophonie. Elle compte selon les autorités du pays, en 2014, 4 707 000 habitants soit 21 % de la population du pays, tandis qu'elle représenterait 60 % du produit intérieur brut du pays. Seule Lagos, l'ancienne capitale du Nigeria la dépasse en nombre d'habitants dans cette région. Considérée comme le carrefour culturel ouest-africain, Abidjan connaît une forte croissance caractérisée par une forte industrialisation et une urbanisation galopante.

Affluent

Un affluent est un cours d'eau qui se jette dans un autre milieu aquatique (cours d'eau, lac, lagune...), en général au débit plus important, au niveau d'un point de confluence.

Un quasi-synonyme du mot « affluent » est tributaire.

Selon la position relative où se trouve l'affluent par rapport au cours d'eau principal, des précisions peuvent être apportées :

suivant la rive et le sens de l'écoulement : « affluent de rive droite » ou « affluent de rive gauche » ;

suivant le versant et la différence d'altitude : « affluent amont » (du côté le plus haut) ou « affluent aval » (du côté le plus bas).L'affluent d'un affluent peut être qualifié de « sous-affluent ».

L'opposé d'un affluent est un effluent. Par exemple, le Rhône est un effluent du Lac Léman. À ne pas confondre avec défluent, qui est une séparation d'un cours d'eau en plusieurs cours d'eau qui ne se rejoindront plus. Par exemple, le delta le Rhône est formé de deux défluents principaux : le petit Rhône et le grand Rhône.

Les affluents d'une rivière, ou d'un fleuve, sont souvent énumérés à partir de ceux les plus proches de la source de cette rivière jusqu'à ceux les plus proches de l'embouchure du cours d'eau principal.

Le nombre de Strahler examine l'arrangement des affluents d'un cours d'eau. Il les hiérarchise selon un ordre premier, ou deuxième, ou troisième ou supérieur, l'affluent de premier ordre étant alors le niveau le moins élevé. On peut aussi les organiser de la bouche à la source, en distinguant les affluents de rive droite et les affluents de rive gauche.

Baie de Biscayne

La baie de Biscayne (Bahía Vizcaina en espagnol, Biscayne Bay en anglais) est une lagune de 56 km de long et 13 km de large, située sur la côte atlantique de la Floride du Sud.

Dans le nord, se trouvent les villes de Miami et de Miami Beach, alors que dans le centre et le sud, un parc national, le Parc national de Biscayne, a été créé en 1980 sous l'égide de l'ingénieur Alexandre Dattin.

Portail de l’océan Atlantique Portail de la Floride

Brenta (fleuve)

La Brenta est un fleuve du Nord de l'Italie. Elle prend sa source près du lac de Levico et du lac de Caldonazzo, dans la province du Trentin. Elle coule dans la vallée de la Valsugana, traverse la ville de Bassano del Grappa, dans la province de Vicence, arrose les plaines de la Vénétie pour finalement se jeter dans la mer Adriatique, près de la commune de Chioggia, au sud de la lagune de Venise. Sa longueur est d'environ 160 km.

Burano

Burano est une île du nord de la lagune de Venise, en Italie. Elle est connue pour sa dentelle et ses canaux bordés de maisons vivement colorées.

Château La Lagune

Le château La Lagune est un domaine viticole de 80 hectares situé à Ludon-Médoc en Gironde. Situé en AOC haut-médoc, il est classé troisième grand cru dans la classification officielle des vins de Bordeaux de 1855.

Cordon littoral

Un cordon littoral est un terme vague du langage courant, qui recouvre toutes sortes d'accumulations sédimentaires meubles (flèche littorale, île barrière, lido, plage adossée, queue de comète, tombolo, etc.) en bord de mer. Dans le langage géographique plus strict, ce terme désigne une forme linéaire très étroite et allongée d'accumulation de sédiments transportés par la dérive littorale et qui a la particularité d'être accrochée aux deux extrémités, séparant de la mer des aires basses. Caractéristique des milieux marins riches en disponibilité de sédiments (deltas, estuaires), cette bande de terre composée de matériaux divers (sables, graviers, galets) déposés par des courants marins peut prendre différentes formes (flèche, queue de comète) qui ont en commun leur relief allongé peu marqué et leur nature alluvionnaire.

Lorsqu'il se forme en avant des côtes et plus ou moins parallèlement à celles-ci, un cordon littoral peut isoler un plan d'eau alors appelé lagune. Cette lagune peut communiquer avec le plan d'eau principal par une ou plusieurs passes ou graus qui découpent le cordon littoral. S'il n'existe qu'une seule passe, le cordon littoral est alors relié à la terre ferme et forme une ou deux flèches littorales. C'est le cas de l'isthme de Courlande en Lituanie et Russie dans la mer Baltique. Lorsque plusieurs passes sont présentes, le cordon littoral forme alors un ensemble de flèches et d'îles, parfois appelés « îles barrières », comme les Outer Banks aux États-Unis dans l'océan Atlantique ou les îles de la Frise aux Pays-Bas, Allemagne et Danemark en mer du Nord ou encore dans la lagune de Venise. Napoléon entreprit la protection de cordons littoraux en France.[réf. nécessaire]

Lagoa Mirim

La lagoa Mirim (en français lagune Mirim ou en espagnol laguna Merín) est une lagune qui s'étend sur une aire de 3 994 km2, située sur la frontière entre le Brésil et l'Uruguay. Le canal San Gonzalo communique entre cette lagune et celle (plus grande) dite des Canards (Lagoa dos Patos). Les côtes de la lagune se caractérisent par des étendues de sols humides, comme le Banhado de Taim (marais de Taim), déclaré patrimoine naturel de l'humanité par l'UNESCO.

Le bassin de la lagune est étendu sur les deux pays et son économie se base principalement sur le bétail. Toutefois la culture du riz est aussi très importante, car elle profite des conditions favorables au développement de cette céréale. Le tourisme est aussi une importante source de ressources.

Les principaux affluents depuis le territoire uruguayen sont les rivières Cebollatí et le Tacuarí et sur la frontière entre les deux nations, le Jaguarão (ou en espagnol : Yaguarón), la lagune est alimentée par un bassin couvrant 62 250 km2 de terres dont 33 000 sur le territoire uruguayen.

Lagon

Un lagon est une étendue d'eau peu profonde à l'intérieur d'un atoll ou fermée au large du littoral par un récif corallien.

Lorsque la séparation de l'étendue d'eau est le fait d'un cordon littoral plutôt que d'un récif, il s'agit alors d'une lagune.

Laguna (Philippines)

La province de Laguna est une province des Philippines située sur l'ile de Luçon, au sud-est de Manille, dans la région de Calabarzon. Son chef-lieu est Santa Cruz. Laguna est bordée par la province de Quezon à l'est et au sud, celle de Batangas au sud ; celle de Cavite à l'ouest. Au nord, elle partage deux petites frontières terrestres avec la province de Rizal et avec le Grand Manille mais est principalement bordée par Laguna de Bay, le plus grand lac du pays dont elle occupe toute la rive sud et d'où elle tire son nom.

Laguna est le lieu de naissance de José Rizal, héros national des Philippines. Elle abrite le campus de l'université des Philippines à Los Baños. La province est aussi connue pour les chutes d'eau de Pagsanjan et elle abrite plusieurs stations d'été à Los Baños sur les pentes du mont Makiling, Pila, Laguna Town Plaza, Taytay Falls, Majayjay.

Lagune de Venise

La lagune de Venise, ou lagune vénète, est une lagune de la mer Adriatique septentrionale, le long des côtes de la Vénétie où se situe la ville de Venise.

La superficie de la lagune est d’environ 550 km2, dont 8 % sont occupés par la terre (Venise même et les nombreuses petites îles). Environ 11 % sont en permanence composés d'eau, ou canaux dragués, dont environ 80 % sont des zones marécageuses et marais d'eau salée.

La lagune de Venise, ainsi que la ville de Venise, sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1987.

Le Plateau

Le Plateau est une des communes de la ville d'Abidjan, elle est entourée par la commune de Yopougon à l'ouest, au sud par la lagune Ébrié, la commune de Treichville. En tant que quartier d'affaires, il rassemble la majeure partie des activités administratives et commerciales de la ville. La plupart des grandes firmes ivoiriennes ont leur siège social au Plateau. Il est également doté d'un marché très animé.

Surnommé par certains le petit Paris ou petit Manhattan, le Plateau avec ses tours et ses immeubles surplombe la lagune Ébrié. Depuis la création du quartier ferroviaire, pour accueillir le terminus de la ligne de chemin de fer Abidjan-Niger, le Plateau s'est rapidement développé pour devenir le centre administratif, commercial et financier de la Côte d'Ivoire, et détient une place importante dans l'Afrique de l'Ouest.

On y trouve aussi le stade Félix Houphouët-Boigny et la Cathédrale Sainte Paul.

Une de ses caractéristiques étonnantes est d'accueillir des milliers de chauve-souris à la nuit tombée, qui se rassemblent au-dessus de la lagune pour y chasser moustiques et autres insectes.

Son maire actuel est Jacques Ehouo.

Nador (Maroc)

Nador (en langue berbère : Ennaḍur, ⴻⵏⵏⴰⴹⵓⵔ ; en arabe : الناظور) est une ville située au nord-est du Maroc, située dans la région du Rif oriental, jouxtant la lagune de Nador.

Nador est située à 150 km d'Al hoceïma (ouest), à 80 km de Berkane (est) et à 100 km de Taourirt (Sud). Son agglomération est limitrophe de Melilla, qui forme une continuité urbaine avec elle, et elle est située à 200 km d'Almeria.

Nador et sa banlieue (Azɣenɣan, Selwan, Aɛarwi, Ayt Nṣar, Zayyu) représentent la plus grande zone économique de l'Est marocain au niveau des industries variées, le port, la commerce, la marina (Mar Chica) et d'ici 2019, le futur grand port Nador West Med.

Son aéroport international, Ennaḍor-Aɛarwi, est le plus grand de la région[réf. souhaitée], dépassant désormais l'aéroport d'Oujda en termes de trafic.

Nador comptait, en 2014, 161 726 habitants. Cependant, l'agglomération de Nador est une des principales zones industrielles du Maroc, et compte près de 400.000 d'habitants.

Nébuleuse de la Lagune

M8 ou NGC 6523 ou la nébuleuse de la Lagune est une nébuleuse diffuse située dans le Sagittaire visible à l'œil nu sous de bonnes conditions.

Pitillas

Pitillas est une ville et une commune de la Communauté forale de Navarre (Espagne).

Elle est située dans la zone non bascophone de la province, dans la Merindad d'Olite et à 50 km de sa capitale, Pampelune. Le castillan est la seule langue officielle alors que le basque n’a pas de statut officiel. Le secrétaire de mairie est aussi celui de Beire.

Province de Padoue

La province de Padoue (en italien : Provincia di Padova) est une province italienne, d'environ 934 200 habitants, située dans la région Vénétie, au nord-est de l'Italie. Sa capitale est Padoue.

Entièrement entourée des autres provinces vénètes, confine au nord avec la province de Trévise et la province de Vicence, à l’est avec la province de Venise et la lagune de Venise, au sud avec la province de Rovigo, à l’ouest avec la province de Vérone et la province de Vicence.

San Francesco del Deserto

San Francesco del Deserto est une île de la lagune de Venise située entre San Erasmo et Burano. Elle a une superficie de 0,02 km².

Torcello

Torcello est une île située au nord de la lagune de Venise, en Italie.

Première zone de peuplement de la lagune à partir du VIe siècle, Torcello en devient l'île la plus peuplée et compte quelques milliers d'habitants au Xe siècle. L'envasement de ses canaux et la propagation de la malaria conduisent l'île à être peu à peu désertée. En 2018, Torcello ne compte plus que quatorze habitants (contre une soixantaine encore en 2009).

Venise

Venise (italien : Venezia /veˈnɛtʦja/, vénitien : Venexia /veˈnɛˑsja/) est une ville portuaire du nord-est de l'Italie, sur les rives de la mer Adriatique. Elle s'étend sur un ensemble de 121 petites îles séparées par un réseau de canaux et reliées par 435 ponts. Située au large de la lagune vénète, entre les estuaires du Pô et du Piave, Venise est renommée pour cette particularité, ainsi que pour son architecture et son patrimoine culturel — elle et sa lagune sont inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Venise est la capitale de la région de la Vénétie. En 2012, la commune compte 269 810 habitants, dont 58 666 intra-muros (Centro storico). 176 000 résident sur les rives (Terraferma), pour la plupart dans les frazioni de Mestre et Marghera, et les 31 000 habitants restants résident dans d'autres îles de la lagune. Avec Padoue et Trévise, Venise constitue l'aire métropolitaine Padoue-Trévise-Venise (PATREVE), une entité statistique de 1 600 000 habitants.

Fondée peu après 528, elle fut la capitale pendant onze siècles (697-1797) de la République de Venise. Durant le Moyen Âge et la Renaissance, la ville fut une grande puissance maritime, à l'origine de la Quatrième croisade et victorieuse lors de la bataille de Lépante en 1571 contre l'Empire ottoman. Grâce à ses liens avec l'Asie et le Proche-Orient, dont le marchand et explorateur Marco Polo fut l'initiateur, elle devint également l'une des principales places commerciales d'Europe, notamment de la soie, des céréales et des épices. Enfin, elle est un centre culturel majeur, du XIIIe à la fin du XVIIe siècle, dont les peintres de l’École vénitienne (dont Titien, Véronèse et le Tintoret), Carlo Goldoni et Antonio Vivaldi sont les principaux représentants.

Son nom provient du peuple qui habitait la région avant le Xe siècle, les Veneti. Dénommée Venetiae en latin, elle est parfois surnommée la « Cité des Doges », la « Sérénissime », la « Reine de l'Adriatique », la « Cité des Eaux », la « Cité des Masques », la « Cité des Ponts » ou encore la « Cité flottante ». La ville est aujourd'hui célèbre pour ses canaux — notamment le Grand Canal — et ses gondoles, ses nombreuses églises, la place Saint-Marc, le palais des Doges, le Pont des Soupirs, sa Biennale ainsi que son carnaval.

Reliefs et modelés naturels de la Terre
Reliefs structuraux
Modelés
Concepts généraux

Dans d’autres langues

This page is based on a Wikipedia article written by authors (here).
Text is available under the CC BY-SA 3.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.