Léon Renier

Charles Alphonse Léon Renier, né à Charleville le , mort à Paris le , était un historien français, spécialiste d'épigraphie latine.

Léon Renier
Leon Renier par Piot-Normand
Léon Renier
Biographie
Naissance
Décès
(à 76 ans)
Paris
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Biographie

Arrivé à Paris en 1838, il collabore au Dictionnaire encyclopédique de la France de Le Bas, ce qui oriente sa carrière vers la philologie et l'archéologie. Élu membre de la Société des antiquaires de France en 1845, il fonde la même année la Revue de philologie, de littérature et d'histoire ancienne et est chargé vers la même époque de diriger la nouvelle édition de l' Encyclopédie moderne de Courtin.

En 1847, il est nommé sous-bibliothécaire à la bibliothèque de la Sorbonne dont il devient conservateur-administrateur. Chargé par l'Institut, en 1850-52, de recueillir les inscriptions romaines de l'Algérie, il reçoit en outre du Comité historique la mission de recueillir celles de la Gaule et d'en préparer un corpus.

En 1856, il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres. Il est nommé, en 1861, à la chaire d'épigraphie et d'antiquités romaines du Collège de France et, en 1864, à l'École pratique des hautes études (section des Sciences historiques et philologiques). Il devient ensuite président honoraire de la section d’archéologie au Comité des travaux historiques, conservateur-administrateur de la bibliothèque de l’Université, président de la section des sciences historiques et philologiques à l’École pratique des hautes études, membre de la Société des Antiquaires de France.

Il a dirigé la publication du 5e volume des Catacombes de Rome et a été un des premiers envoyés en Algérie pour y rassembler et étudier les inscriptions romaines. Il a fait partie de la Commission de publication des Œuvres complètes de Bartolomeo Borghesi et a donné une édition classique de Théocrite et de plusieurs autres auteurs grecs, avec traduction.

Ouvrages

  • avec Louis Perret, Catacombes de Rome, architecture, peintures murales, lampes, vases, pierres précieuses gravées, instruments, objets divers..., 1851-1855, Gide et J. Baudry (Paris) sur BNF
  • Encyclopédie moderne, Paris, 1847-1861
  • Itinéraires romains de la Gaule, 133 pages, Paris, 1850
  • Mélanges d'épigraphie, Paris, 1854
  • Inscriptions romaines de l'Algérie, 560 pages, Paris, 1858
  • Recueil de diplômes militaires, Imprimerie nationale, 1876, sur BNF
  • Inscriptions inédites d'Afrique, 132 pages, Leroux (Paris), 1887

Source

  • A. Bitard, Dictionnaire général de biographie contemporaine française et étrangère: contenant les noms et pseudonymes de tous les personnages célèbres du temps présent, Paris, 1878 Gallica

Liens externes

  • Portail de la Rome antique
  • Portail de l’écriture
  • Portail de l'historiographie
1348

Cette page concerne l'année 1348 du calendrier julien.

1390

Cette page concerne l'année 1390 du calendrier julien.

1404

Cette page concerne l'année 1404 du calendrier julien.

1530

Cette page concerne l'année 1530 du calendrier julien.

1560

1560 est une année bissextile commençant un lundi.

431 av. J.-C.

Cette page concerne l'année 431 av. J.-C. du calendrier julien proleptique.

Encyclopédie moderne

L'Encyclopédie moderne ou Dictionnaire des sciences, des lettres et des arts est une entreprise éditoriale initiée en 1823 avec pour maître d’œuvre Eustache-Marie Courtin (1769-1839). Il s'agit d'une somme abrégée et accessible des savoirs modernes sous forme d'articles classés dans l'ordre alphabétique et rédigés par des hommes de lettres et des spécialistes des techniques et des sciences. La première édition des 24 volumes successifs dont deux volumes de planches s'achève en 1832.

L'ouvrage sera réédité plusieurs fois : une dernière édition, refondue et complétée sous la direction initiale de Léon Renier est publiée par les frères Firmin Didot entre 1846 et 1862. Elle comporte 44 volumes dont 5 de planches.

Ernest Desjardins

Ernest Desjardins, ou Antoine Émile Ernest Desjardins (nom d’état civil), né le 30 septembre 1823 à Noisy-sur-Oise (ancien département de Seine-et-Oise), mort dans le 16e arrondissement de Paris le 22 octobre 1886, est un géographe et historien épigraphiste français.

Eustache-Marie Courtin

Eustache-Marie-Pierre-Marc-Antoine Courtin, né à Saint-Pierre-sur-Dives en 1769 et mort à Garches le 22 février 1839, est un magistrat et haut fonctionnaire français.

Honoratus

Honoratus est un nom pouvant désigner plusieurs personnes :

Honoratus, préfet du prétoire des Gaules vers 355, premier préfet de Constantinople le 11 septembre 359.

Honoratus, évêque donatiste du début du Ve siècle dans la ville d'Aquae Sirenses. Il est connu pour avoir assisté en 411 au Concile de Carthage ;

Honorat, 13e évêque d'Arles, né peu après la première moitié du IVe siècle ;

Honorat, évêque de Marseille au Xe siècle ;

Jean Bouchaud (acteur)

Jean Bouchaud (né en 1936 à Marseille) est un acteur et scénariste français. Il est le père de l'acteur Nicolas Bouchaud.

L'Affaire Salengro

L'Affaire Salengro est un téléfilm français réalisé par Yves Boisset, réalisé en 2008 et diffusé le 14 avril 2009 sur France 2.

Le film a fait l'objet d'une projection en avant-première à l'Assemblée nationale, le 24 mars 2009, de nombreuses scènes ayant été tournées dans l'hémicycle.

Léon-Prosper Rénier

Léon-Prosper Rénier, né à Paris le 8 juillet 1857, décédé à Paris le 11 septembre 1950, est un publicitaire et chef d'entreprise français, gérant de la Société générale des annonces en 1903 et président du conseil d'administration de l'Agence Havas de 1924 à 1944.

Mesves-sur-Loire

Mesves-sur-Loire est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Orb

L’Orb est un fleuve côtier français de la Région-Occitanie, qui traverse les départements de l'Aveyron et de l'Hérault où il se jette dans la mer Méditerranée.

Il sépare les massifs de l’Escandorgue à l’est et de l'Espinouse à l'ouest avant de traverser les monts de Faugères, au débouché desquels il entre dans la plaine biterroise où il se jette dans la Méditerranée à Valras-Plage.

Velleius Paterculus

Velleius Paterculus (v. 19 av. J.-C. – v. 31 ap. J.-C.) est un historien romain. Son prénom serait Marcus selon Priscien, un grammairien du VIe siècle, ou Publius selon une conjecture de Rhenanus, ou Caius selon le début de l'édition princeps.

Zana

Le site de Zana se trouve sur le territoire de la commune de Zanat El Beida dans la wilaya de Batna, en Algérie, à mi-chemin entre Ain Djasser et la ville de Batna. Il s'agit des ruines de la cité de Diana Veteranorum en Numidie. Une importante inscription y a été retrouvée et publié en 1956, il s'agit du cursus de Valerius Maximianus, général de Marc Aurèle. Restent aujourd'hui deux arcs de triomphe ainsi que les restes d'un temple et du forum. Ce site est à l'abandon aujourd'hui. Sur place, rien ne protège les ruines ou les dalles qui jonchent le sol. C'est aujourd'hui un Siège titulaire du nom de Diana.

Dans d’autres langues

This page is based on a Wikipedia article written by authors (here).
Text is available under the CC BY-SA 3.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.