Junte de Galice

La Junte de Galice (Xunta de Galicia, officiellement et en galicien) est le gouvernement régional de la communauté autonome de Galice, tel que défini par le chapitre II du titre I du statut d'autonomie du [1]. Elle est populairement connue comme Xunta.

Origines du gouvernement autonome de Galice

La première Xunta de Galice est celle de la période moderne du royaume de Galice (Xunta do Reino de Galicia). Elle a été créée en 1528, et a été dissoute en 1833, par la régente Marie Christine.

Durant la Guerre d'indépendance espagnole, en mai 1808, s'est formé une assemblée, Junta Suprema de Galicia pour diriger la lutte contre les Français et maintenir l'ordre public. Cette assemblée a assuré des fonctions militaires, législatives et de relations internationales jusqu'au mois de septembre, lors de la création de la Junta Suprema Central, organe de pouvoir exécutif et législatif formé par les assemblées des différentes régions.

En 1843 s'est constituée une Junte centrale de Galice (Junta Central de Galicia) présidée par Xosé Maria Suances pour s'opposer à la régence d'Espartero.

En 1846, à la suite du soulèvement mené par Miguel Solís Cuetos à Lugo, initié le 2 avril, s'est créée la Junta Superior del Gobierno de Galicia, présidée par Pío Rodríguez Terrazo. Le soulèvement a pris fin le 27 avril 1846.

Le décret-loi royal 7/1978 et le décret royal 474/1978 approuvés le 16 mars 1978 instituent la Junte de Galice comme gouvernement de la communauté autonome, ce que confirme la loi organique du portant statut d'autonomie de la Galice.

Compétences

  • Organisation du territoire.
  • Organisation des institutions de gouvernement de la région, tels que communes.
  • Droit civil galicien.
  • Resources forestières, hydrauliques, et relatives à l'énergie électrique.
  • Patrimoine artistique, bibliothèques, musées, conservatoires et autres académies artistiques.
  • Promotion du galicien.
  • Assistance sociale.
  • Police régionale.
  • Fondations.
  • Casinos, jeux et paris.
  • Cofréries de pêcheurs.
  • Environnement.

Composition

La Xunta, aux termes du statut d'autonomie de 1981 est composée d'un président, d'un ou plusieurs vice-présidents et de conseillers. Le président est élu par le Parlement de Galice et nommé par le roi d'Espagne.

Présidents

Emplacement des bâtiments administratifs

Edificio Xunta Pontevedra
Siège Provincial de la Junte de Galice à Pontevedra capitale.

Notes et références

  1. (es) « Ley Orgánica 1/1981, de 6 de abril, Estatuto de Autonomía de Galicia. », sur le site Noticias Juridicas

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la politique
  • Portail de la Galice
Alberto Núñez Feijóo

Alberto Núñez Feijóo, né le 10 septembre 1961 à Ourense, est un homme politique espagnol, membre du Parti populaire (PP).

Haut fonctionnaire galicien entre 1991 et 1996, il passe les sept années suivantes dans la haute fonction publique espagnole. En 2003, il entre au gouvernement régional de Galice, dont il devient vice-président l'année suivante. Il prend, en 2006, la présidence du Parti populaire de Galice, qu'il amène à la victoire aux élections régionales de 2009. Il est alors investi président de la communauté autonome.

Conférence des présidents d'Espagne

La conférence des présidents (en espagnol : Conferencia de Presidentes) constitue en Espagne la plus haute instance de coopération politique entre le gouvernement et les communautés autonomes.

Elle est constituée du président du gouvernement, qui en exerce la présidence, et des présidents des communautés et villes autonomes, soit 20 membres au total.

Emilio Pérez Touriño

Emilio Pérez Touriño, né le 8 août 1948 à La Corogne, est un homme politique espagnol, membre du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE).

Après avoir occupé, entre 1985 et 1994, plusieurs postes de responsabilité au sein du ministère des Transports, il est élu, en 1998, secrétaire général du Parti des socialistes de Galice-PSOE.

Défait lors de l'élection régionale galicienne de 2001, il parvient à arriver en deuxième position quatre ans plus tard et forme une coalition avec les nationalistes, devenant alors président de la Junte de Galice.

Son alliance perd cependant le pouvoir lors de élection régionale de 2009. Il se retire de la vie politique en 2010.

Fernando González Laxe

Fernando Ignacio González Laxe, né Lage le 6 septembre 1952 à La Corogne, est un homme politique espagnol, membre du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE).

En 1979, il est élu au conseil municipal de La Corogne, puis il devient, trois ans plus tard, haut fonctionnaire au ministère espagnol de l'Agriculture. Chef de file des socialistes aux élections régionales galiciennes en 1985, il est investi président de la Junte de Galice en 1987, à la suite du vote d'une motion de censure avec les régionalistes. Après avoir été désigné président régional des socialistes, en 1988, il perd les élections régionales de 1989, malgré un excellent score. Il se retire de la politique en 2001, mais est nommé, en 2009, présidents des Ports d'État, une fonction qu'il occupe trois ans.

Gerardo Fernández Albor

Gerardo Fernández Albor, né le 7 septembre 1917 à Saint-Jacques-de-Compostelle et mort le 12 juillet 2018 dans la même ville, est un homme politique espagnol, membre du Parti populaire (PP).

Médecin de formation, ancien pilote de chasse, un temps entrepreneur, il est élu président de la Junte de Galice, avec le soutien minoritaire de l'Alliance populaire (AP) en 1982. Deux ans plus tard, il devient vice-président de l'AP, avant d'être reconduit, en 1985, à la présidence de la Galice. Il exerce, par intérim, la présidence de son parti au début de l'année 1987 et est renversé du gouvernement régional par une motion de censure à la fin de cette même année. Élu au Parlement européen en 1989, il accomplit deux mandats, puis se retire de la vie politique.

Gouvernement Feijóo I

Le gouvernement Feijóo I est le gouvernement de Galice entre le 20 avril 2009 et le 3 décembre 2012, durant la VIIIe législature du Parlement de Galice. Il est présidé par Alberto Núñez Feijóo.

Gouvernement Feijóo II

Le gouvernement Feijóo II est le gouvernement de Galice entre le 3 décembre 2012 et le 14 novembre 2016, durant la IXe législature du Parlement de Galice. Il est présidé par Alberto Núñez Feijóo.

Gouvernement Feijóo III

Le gouvernement Feijóo III est le gouvernement de Galice depuis le 14 novembre 2016, durant la Xe législature du Parlement de Galice. Il est présidé par Alberto Núñez Feijóo.

Liste des présidents de Galice

Cet article dresse la liste des titulaires du poste de président de la Junte de Galice depuis l'approbation du décret-loi du 18 mars 1978, établissant le régime de pré-autonomie de la Galice.

Manuel Fraga

Manuel Fraga Iribarne, né le 23 novembre 1922 à Villalba et mort le 15 janvier 2012 à Madrid, est un homme politique espagnol.

Ministre du Tourisme et de l'Information du général Franco entre 1962 et 1969, il est brièvement ministre de l'Intérieur de 1975 à 1976, après l'accession au trône de Juan Carlos Ier.

Cette même année 1976, il fonde le parti Réforme démocratique (RD), avec des modérés du franquisme, qui participe à la création de l'Alliance populaire (AP) peu de temps après. Il devient secrétaire général de l'AP en 1977 et participe à la rédaction de la nouvelle Constitution, dont il fait partie des « pères ». Ayant été désigné président de l'AP en 1979, il fait du parti la première force de l'opposition aux élections générales de 1982.

Bien qu'il ait démissionné de la direction de l'AP en 1986, il y revient en 1989 en fondant le Parti populaire (PP), qui rassemble toutes les forces du centre droit. En 1990, alors qu'il est devenu président de la Junte de Galice, il cède la présidence du PP à José María Aznar et en est élu « président fondateur ».

Il passe quinze années à la tête du gouvernement régional galicien, abandonnant le pouvoir au socialiste Emilio Pérez Touriño après avoir échoué en 2005 à obtenir un cinquième mandat. En 2006, il est élu au Sénat, auquel il ne se représente pas en 2011.

Pachi Vázquez

Manuel Vázquez Fernández, dit Pachi Vázquez, né le 6 février 1954 à O Carballiño, est un homme politique espagnol membre du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE).

Il est maire d'O Carballiño entre 1995 et 2005, conseiller à l'Environnement de la Junte de Galice de 2005 à 2009, et secrétaire général du Parti des socialistes de Galice-PSOE entre 2009 et 2013.

Président de la Junte de Galice

Le président de la Junte de Galice (Presidente de la Junta de Galicia, en castillan, Presidente da Xunta de Galicia, en galicien) est le chef du gouvernement et le représentant suprême de l'État espagnol de la communauté autonome de Galice.

L'actuel titulaire de ce poste est, depuis le 18 avril 2009, le conservateur Alberto Núñez Feijóo.

Président du Parlement de Galice

Le président du Parlement de Galice est le député chargé d'occuper la présidence du Parlement de Galice. Après le président de la Junte de Galice, il est la deuxième autorité de la communauté autonome.

Le titulaire de ce poste est, depuis le 26 janvier 2016, le conservateur Miguel Ángel Santalices.

Union du peuple galicien

L'Union du peuple galicien (galicien : Union do Pobo Galego, UPG) est parti politique nationaliste galicien créé en 1963 dans un premier temps, et refondé en 1964. D'orientation marxiste-léniniste, il est le plus important parti nationaliste galicien. Il est aujourd'hui le parti central du Bloc nationaliste galicien (BNG), coalition regroupant la plupart des partis nationalistes galiciens et ayant des députés à la Junte de Galice.

Élections au Parlement de Galice de 1981

Les élections au Parlement de Galice de 1981 (en galicien : Eleccións ao Parlamento de Galicia 1981) se sont tenues le mardi 20 octobre 1981, afin d'élire les soixante-et-onze députés de la première législature du Parlement de Galice.

Lors de ce scrutin, l'Alliance populaire (AP) remporte de justesse la majorité relative face à l'Union du centre démocratique (UCD).

Élections au Parlement de Galice de 1985

Les élections au Parlement de Galice de 1985 (en galicien : Eleccións ao Parlamento de Galicia 1985) se sont tenues le dimanche 24 novembre 1985, afin d'élire les soixante-et-onze députés de la deuxième législature du Parlement de Galice.

Lors de ce scrutin, la Coalition populaire (CP) renforce sa majorité relative, tandis que la Coalition galicienne (CG) réalise une percée.

Élections au Parlement de Galice de 1993

Les élections au Parlement de Galice de 1993 (en galicien : Eleccións ao Parlamento de Galicia 1993) se sont tenues le dimanche 17 octobre 1993, afin d'élire les soixante-quinze députés de la quatrième législature du Parlement de Galice.

Le scrutin est remporté par le Parti populaire de Galice (PPdeG), qui conserve la majorité absolue des sièges et obtient la majorité absolue des voix.

Élections au Parlement de Galice de 1997

Les élections au Parlement de Galice de 1997 (en galicien : Eleccións ao Parlamento de Galicia 1997) se sont tenues le dimanche 19 octobre 1997, afin d'élire les soixante-quinze députés de la cinquième législature du Parlement de Galice.

Le scrutin est remporté par le Parti populaire de Galice (PPdeG), qui conserve la majorité absolue des sièges et des voix, et voit l'arrivée du Bloc nationaliste galicien (BNG) en deuxième position.

Élections au Parlement de Galice de 2009

Les élections au Parlement de Galice de 2009 (en galicien : Eleccións ao Parlamento de Galicia 2009) se sont tenues le dimanche 1er mars 2009, afin d'élire les soixante-quinze députés de la huitième législature du Parlement de Galice.

Le scrutin est marqué par la très courte victoire du Parti populaire de Galice (PPdeG) d'Alberto Núñez Feijóo, qui remporte l'exacte majorité absolue.

Dans d’autres langues

This page is based on a Wikipedia article written by authors (here).
Text is available under the CC BY-SA 3.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.