Jérémie

Jérémie (VIe siècle av. J.-C.) est un personnage de la Bible qui apparaît principalement dans le livre de Jérémie, dont il est souvent présenté comme l'auteur. Il est également évoqué dans le deuxième livre des Chroniques. C'est un prophète du Tanakh dans le judaïsme ou de l'Ancien Testament pour les chrétiens.

Il est fêté le 1er mai par l’Église catholique.

Jérémie
Jérémie, triptyque de l'Annonciation d'Aix.

יִרְמְיָהוּ

Données clés
Naissance Anatot
Nationalité Israélite de la tribu de Lévi
Activité principale
Deuxième des quatre grands prophètes
Autres activités
Ascendants
Hilqiyahou (père)

Compléments

Contemporain des rois de Juda Josias et Sédécias, ainsi que des prophètes Ézéchiel et Sophonie

Jérémie, le prophète

Le nom de Jérémie vient de l'hébreu יִרְמְיָהוּ (Yirməyāhū) qui signifie Dieu élèvera, rehaussera.

Selon Jr 1 1, il était fils de Hilqiyahou, prêtre (kohen) à Anatot, dans le territoire de Benjamin, à quelques kilomètres au nord de Jérusalem. Il existe encore un village arabe du nom d'Anata (عناتا) dans les environs, bien que l'Anatoth historique soit plutôt localisé au lieu-dit Khirbet El-Yahoud (littéralement, « les ruines des Juifs »).

Jérémie a prouvé aux Israélites la véracité de ses songes après une altercation avec un autre prophète nommé Hananya (28:1). Ainsi Jérémie annonce la mort de Hananya pour l'année à venir car ses prophéties ne sont pas divines et qu'il s'est attiré la colère de Dieu. Il meurt en effet le septième mois de cette année.

La traduction œcuménique de la Bible de 2004 présente Jérémie comme un « grand solitaire » que sa mission a contraint à rester à l'écart de la société (Jr 15,17), situation dont il a souffert. En outre, Jérémie n'aura ni femme ni enfant. Il connut aussi la prison, fut brutalisé, et exilé en Égypte à Taphnis[1]. En effet, Jérémie annonça l'arrivée des Chaldéens et prédit la destruction de Jérusalem, ainsi que l'exil des Judéens à Babylone du fait de leur manque de foi. Il encouragea la réforme de Josias et essaya d'enrayer les progrès de l'idolâtrie[2].

Jérémie prophétise la destruction de nombreux peuples étrangers, royaumes et cités, dont « Dedân, Téma, Buz, tous les hommes aux tempes rasées » (25:23).

Il fut un contemporain du prophète Sophonie.

Le substantif féminin jérémiade est dérivé, avec le suffixe -ade, du nom du prophète, par allusion au livre des Lamentations (Lm 1) que la tradition attribue à Jérémie[3],[4]. Prononcé ʒeʁemjad en français standard[4], jérémiade est attesté au XVIIIe siècle[3].

L'auteur du livre de Jérémie

La tradition lui attribue la rédaction du livre de Jérémie, mais les investigations exégétiques modernes résumées dans l'introduction à ce livre de la Traduction œcuménique de la Bible[5], modifient cette perspective traditionnelle :

  1. à côté d’oracles « d’une authenticité à toute épreuve »[6], de nombreux passages évoquent un travail rédactionnel d’individus appartenant à l’école dite deutéronomique ;
  2. certains récits pourraient avoir été écrits par Baruch ben Neria, secrétaire de Jérémie ;
  3. d’autres passages évoquent indirectement Jérémie : il s’agirait possiblement de traditions orales réunies par un compilateur anonyme.

Galerie

Michelangelo Buonarroti 027

Jérémie se lamentant de la destruction de Jérusalem (fresque de Michel-Ange à la Chapelle Sixtine).

Jeremiah lamenting

Jérémie se lamentant de la destruction de Jérusalem (tableau de Rembrandt).

DuraSyn-III-Jeremiah

Le prophète Jérémie tenant le rouleau de la Loi, à côté de l'Arche d'Alliance, fresque de la synagogue de Doura Europos (250-256).

Références

  1. TOB, 2004, p. 919.
  2. Les cahiers de l'histoire : novembre 1965, no 51 page 42.
  3. « Jérémiade », dans le Dictionnaire de l'Académie française, sur Centre national de ressources textuelles et lexicales [consulté le 27 janvier 2017].
  4. Définitions lexicographiques et étymologiques de « jérémiade » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales [consulté le 27 janvier 2017].
  5. Cf. TOB, 2004, pp. 919-926.
  6. TOB, 2004, p. 926.

Voir aussi

  • Portail de la culture juive et du judaïsme
  • Portail du christianisme
  • Portail du catholicisme
  • Portail de la Bible
Abricots (Haïti)

Abricots (Abriko en créole haïtien) est une commune d'Haïti, située dans le département de Grand'Anse, arrondissement de Jérémie.

Ancien Testament

L'Ancien Testament ou Ancienne Alliance (en grec : ἡ Παλαιὰ Διαθήκη // hê Palaià Diathếkê) ou Premier Testament est l'expression utilisée dans la tradition chrétienne pour désigner l'ensemble des écrits de la Bible antérieurs à Jésus-Christ. L'Ancien Testament est donc la Bible juive (également appelée Bible hébraïque ou Tanakh). Pour les chrétiens, il forme la première partie de la Bible, la deuxième partie, appelée Nouveau Testament, étant constituée de l'ensemble des livres relatifs à la vie de Jésus-Christ (Évangiles, Actes des Apôtres, Épîtres, Apocalypse).

Arrondissement de Jérémie

L’Arrondissement de Jérémie est un arrondissement d'Haïti, subdivision du département de Grand'Anse. Il a été créé autour de la ville de Jérémie qui est aujourd'hui son chef-lieu. Il est peuplé par 216 638 habitants (estimation 2009).

L’arrondissement compte six communes :

Jérémie

Abricots

Trou-Bonbon

Moron

Chambellan

Marfranc

Classica

Classica est un magazine français à parution mensuelle et consacré à la musique classique.

Outre le traitement de l’actualité et de l’histoire de la musique, une partie du magazine est dédiée à la critique des nouveautés discographiques classiques et jazz et du matériel audio.

Son slogan est « Le meilleur de la musique classique et de la Hi-Fi ».

Grand'Anse (Haïti)

Le département de Grand'Anse (créole haïtien : Grandans ou Grantans) est l'un des dix départements d'Haïti. Situé dans la partie nord-ouest de la Péninsule de Tiburon, sa superficie est de 1 912 km2 (à la suite du redécoupage de l'ancien département en Grand'Anse et Nippes) et on estime sa population à 468 301 habitants (recensement par estimation de 2015).

Jérémie (Haïti)

Jérémie (Jeremi en créole haïtien) est une commune d'Haïti, chef-lieu du département de Grand'Anse, arrondissement de Jérémie.

On la nomme aussi « la Cité des Poètes » en raison du nombre d’écrivains, de poètes et d’historiens qui y sont nés.

Jérémie Bréchet

Jérémie Bréchet, né le 14 août 1979 à Lyon, est un footballeur international français.

Jérémie Bréchet, champion de France avec l'Olympique lyonnais en 2002 et 2003, voit son ascension dans la hiérarchie des latéraux français stoppée par des passages ratés à l’Inter Milan puis à la Real Sociedad. Arrivé au FC Sochaux en 2006, il parvient à s’offrir une deuxième carrière en tant que défenseur central.

Jérémie Covillault

Jérémie Covillault est un acteur français, né le 13 mars 1976 à Paris.

Actif dans le doublage, il est notamment la voix française la plus régulière de Tom Hardy (depuis The Dark Knight Rises), ainsi qu'une des voix récurrentes de Benedict Cumberbatch, Joel Edgerton, Hugh Jackman, Jai Courtney et Jeffrey Dean Morgan.

Jérémie Renier

Jérémie Renier, né le 6 janvier 1981 à Bruxelles, est un acteur belge.

La guerre est déclarée

La guerre est déclarée est un film français réalisé par Valérie Donzelli, sorti en 2011.

Il s'agit de son deuxième long métrage après La Reine des pommes. Racontant la bataille d'un couple de jeunes parents pour sauver leur petit garçon d'une tumeur rare au cerveau, il a surtout la particularité d'être écrit, réalisé et interprété par ces mêmes parents qui ont vécu ladite histoire.

Livre de Jérémie

Le livre de Jérémie (יִרְמְיָהוּ Yirməyāhū) est un livre du Tanakh et de l'Ancien Testament, écrit selon la tradition juive et chrétienne par le prophète Jérémie.

Sa rédaction commence avant la destruction de Jérusalem par les Babyloniens car il était déjà répandu et utilisé par les Juifs durant leur exil à Babylone. La quatrième année de Joachim correspond à 605/604 av. J.-C. ; c’est-à-dire au moment où la bataille de Karkemish fait basculer le Moyen-Orient de la domination égyptienne à celle de Babylone. Selon le texte, lorsqu'il prend connaissance du contenu du livre, le roi Joachim déchire le rouleau et le jette au feu ; Jérémie doit alors le récrire (Jr 36).

Livre des Lamentations

Le livre des Lamentations ou Lamentations de Jérémie est un livre du Tanakh et de l'Ancien Testament. Il est appelé en hébreu איכה (ʾēḫâ), parfois transcrit Eikha, qui signifie « comment », d'après son incipit. L'auteur est anonyme. Il est constitué de cinq poèmes déplorant la destruction de Jérusalem, probablement composés en Judée ou par des Judéens en exil. Il est traditionnellement attribué au prophète Jérémie. Son contenu se rapporte à une période entre 598 av. J.-C., date de la première déportation, et la prise de Babylone par Cyrus II en 538 av. J.-C..

Moron (Haïti)

Moron (Mowon en créole haïtien) est une commune d'Haïti, située dans le département de Grand'Anse, arrondissement de Jérémie.

Quad (véhicule)

Le quad, ou quadricycle, est un cycle à moteur non couvert, tout-terrain, monoplace ou biplace à trois ou quatre roues. En Amérique du Nord, on utilise le sigle ATV, abréviation de All-Terrain Vehicule pour désigner les quads. Au Québec, ce sigle est devenu VTT, abréviation de « véhicule tout-terrain » ; sa législation distingue les motoquads et les autoquads. Il est aussi connu familièrement sous le nom de « quatre-roues ».

Initialement à vocation utilitaire, le quad est de plus en plus employé comme véhicule tout-terrain de loisir, car sa facilité de conduite en fait un véhicule accessible à tous pour la balade sur les chemins. Il y a aussi de grande compétition en quad dans plusieurs classes dont le supermotard, le cross et enduro, allant de 49 à 110 cm3, qui sont des jouets pour les enfants ;

les quads de loisirs, allant de 150 à 300 cm3, qui remportent un succès considérable auprès des familles.

les quads sportifs, souvent des quads 2 × 4 à boite mécanique de plus de 250 cm3 particulièrement à l'aise dans les courses et enduros car l'absence de différentiel arrière permet des glissades contrôlées.

les quads utilitaires, bénéficiant souvent d'une transmission 4 × 4 et d'une boîte automatique ou à variateur, franchissent aisément toutes sortes de terrains. Les quads démunis de différentiel sont peu adaptés à la route.De nos jours, tous ces types de quads sont disponibles en version homologuée pour la route. Dans les pays très enneigés, des chenilles ont été développées pour remplacer les roues d'un quad pour l'hiver.

Solitaire du Figaro

La Solitaire du Figaro, anciennement nommée Course de l'Aurore, est une course à la voile en solitaire et par étapes créée en 1970 par Jean-Louis Guillemard et Jean-Michel Barrault. Le caractère monotype de la course, la présence de grands navigateurs en solitaire et l'ouverture aux amateurs en font l'une des courses les plus prisées de la voile sportive en France et la mère des courses au large.

Tanakh

Tanakh (en hébreu תנ״ך), est l'acronyme

de l’hébreu « תּוֹרָה - נביאים - כתובים », en français : « Torah - Nevi'im - Ketouvim », formé à partir de l'initiale du titre des trois parties constitutives de la Bible hébraïque :

T ת : la Torah תּוֹרָה (la Loi ou Pentateuque) ;

N נ : les Nevi'im נביאים (les Prophètes) ;

K ך : les Ketouvim כתובים (les Autres Écrits ou Hagiographes).On écrit aussi Tanak (sans h à la fin). Le Tanakh est aussi appelé Miqra מקרא,

Terminologie : Tanakh, Ancien Testament et Bible hébraïque.

La division que reflète l'acronyme Tanakh est bien attestée dans des documents de l'époque du Second Temple, dans le Nouveau Testament chrétien et dans la littérature rabbinique, à ceci près qu'au cours de cette période l'acronyme en question n'était pas utilisé ; le terme correct était Miqra (« Lecture », renvoyant à une fonction liturgique du texte), par opposition à Mishna (« Enseignement », « Répétition ») ou Midrash (« Exégèse »). Le terme Miqra continue à être utilisé de nos jours, aux côtés de Tanakh pour dénommer les Écritures hébraïques. En hébreu moderne parlé, Miqra possède néanmoins une connotation plus formelle que Tanakh.

Les livres inclus dans le Tanakh étant pour la plupart écrits en hébreu, on l'appelle également la Bible hébraïque. Bien que l'araméen se soit introduit en bonne partie dans les livres de Daniel et d'Esdras, ainsi que dans une phrase du Livre de Jérémie et un toponyme de deux mots dans le Sefer Bereshit (Livre de la Genèse), ces passages sont écrits dans la même écriture hébraïque. Les passages en araméen sont les suivants : Esdras 4.8, 4.7 et 12.26 ; Jérémie 10.11 ; Daniel 2.4 à 7.28

Selon la tradition juive, le Tanakh est constitué de vingt-quatre livres : la Torah contenant cinq livres, les Nevi'im huit, et les Ketouvim onze.

La Bible hébraïque a exactement le même contenu que l’Ancien Testament protestant mais les livres sont présentés et classés différemment, les protestants comptant trente-neuf livres, et non vingt-quatre.

Ceci est dû au fait que les Chrétiens ont choisi de subdiviser certains livres de la religion juive.

Cependant, l'expression Ancien Testament, utilisée dans la tradition chrétienne, peut paraître péjorative pour des Juifs. D'une part, elle peut être perçue comme une volonté de s'approprier arbitrairement les textes de la religion juive et d'autre part, selon la foi juive, il ne saurait exister de Nouveau Testament hors des textes massorétiques. Tout ceci étant relatif, puisque le christianisme est issu du judaïsme et que les proto-chrétiens étaient eux-mêmes tous Juifs, il résulte que l'expression « Premier Testament » est parfois considérée comme plus respectueuse envers la tradition juive.

En tant que telle, une distinction technique peut être tracée entre le Tanakh et le corpus similaire mais non identique que les Chrétiens protestants nomment Ancien Testament. L'expression de Bible hébraïque est donc préférée par certains érudits, car elle recouvre les aspects communs du Tanakh et de l'Ancien Testament en évitant les biais partisans.

L’Ancien Testament catholique et orthodoxe contient sept Livres non inclus dans le Tanakh. Ils sont appelés Livres deutérocanoniques (lit. « canonisés secondairement » c'est-à-dire canonisés ultérieurement). Ils sont tirés de la Septante, version grecque étendue du Tanakh. Ainsi, dans les Bibles chrétiennes, les Livres de Daniel et d'Esther peuvent contenir des textes deutérocanoniques, n'ayant été inclus ni dans le canon juif ni dans le canon protestant.

Trou-Bonbon

Bonbon est une commune d'Haïti, située dans le département de Grand'Anse, arrondissement de Jérémie.

Zéro déchet

Zéro déchet (de l'anglais zero waste) est une stratégie holistique de réduction de la quantité de déchets produits par la civilisation industrielle. Elle s'appuie, d'une part, sur la modification des processus de production en encourageant la re-conception des cycles de vie des produits, dans le but de favoriser la réutilisation de tous leurs composants ; d'autre part, sur la modification en profondeur des procédés de valorisation des déchets, avec pour objectif l'élimination totale du stockage en décharge ou de la combustion partielle en incinérateur, et donc de la production de déchets ultimes et de substances toxiques, dangereuses pour la santé et l'environnement, sans oublier la sobriété.

Ézéchiel

Ézéchiel (en hébreu : יְחֶזְקֵאל ; arabe :حزقيال hazkyal) est un prophète de l'Ancien Testament (ou Tanakh selon la tradition hébraïque), qui a probablement vécu au VIe siècle av. J.-C. Son nom veut dire « Que le Seigneur le fortifie ». On lui attribue le livre d'Ézéchiel, le troisième dans l'ordre canonique des grands prophètes (Isaïe, Jérémie, Ézéchiel, Daniel). Il apparaît également deux fois dans le Coran, sous le nom de Dhul-Al-Khifl.

Prophètes de la Bible
Premier prophète du judaïsme
Quatre grands prophètes
Livres des grands prophètes
Douze petits prophètes
Livres des petits prophètes
Autres Ancien Testament
Nouveau Testament

Dans d’autres langues

This page is based on a Wikipedia article written by authors (here).
Text is available under the CC BY-SA 3.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.