Gibeon

Gibeon (ou Gabaa ou Gabaon) était une ville de l'ancien Israël de la tribu de Benjamin, à 8 km au nord de Jérusalem. Elle est célèbre pour la légende du soleil arrêtée par l'ordre de Josué.

Gibeon
Localisation
Pays Drapeau d’Israël Israël
Coordonnées 31° 50′ 51″ nord, 35° 11′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Israël

(Voir situation sur carte : Israël)
Gibeon
Gibeon

Archéologie

Le site serait le village de El-jib dans les territoires palestiniens occupés.

Dans la Bible

Au temps de la conquête, la ville Gibéon est peuplée d'Amorrites qui décident de s'allier avec Josué et les Israélites.

Saul fait injustement la guerre aux Gibéonites, plus tard le prophète Samuel rétablira la paix avec eux.

Lors d'une vindicte, David livra sept descendants de Saul aux Gabaonites.

David défit les Philistins à Gibeon.

Source

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  • Portail de l’archéologie
  • Portail Israël antique et Juifs dans l’Antiquité
Avril 1915 (guerre mondiale)

mars 1915 - avril 1915 - mai 1915

1er avril :

Victoire aérienne de Roland Garros sur un avion doté d'une mitrailleuse. Cette victoire est la première remportée par un appareil dotée d'une arme solidaire de l'avion.11 avril :

Vol du premier dirigeable géant, le Zeppelin R.19 avril :

Début du siège de Van, ville de l'Arménie ottomane tenue par des insurgés arméniens.20 avril :

Déclenchement de la deuxième bataille d'Ypres.22 avril :

Première utilisation de gaz incapacitants (chlore) par les Allemands à Ypres.24 avril :

Arrestation et déportation de plus de 600 intellectuels arméniens de Constantinople par les Jeunes-Turcs. Simple opération de police pour les uns, cette opération est considérée symboliquement comme marquant le début du génocide des Arméniens pour les autres.25 avril :

débarquement d'un corps expéditionnaire allié aux Dardanelles.

Bataille de Gibeon dans la colonie du Sud-Ouest africain allemand.

Départ du sous-marin allemand, U-21, d'Heligoland pour la Méditerranée : ce sous-marin est le premier de la Kaiserliche Marine à y être déployé.26 avril :

Signature du traité de Londres : la Grande-Bretagne et la France promettent à Italie une partie du sud-ouest de l'Anatolie ottomane et une influence prépondérante en Albanie.27 avril :

Torpillage du croiseur cuirassé français Léon Gambetta par le U-5 austro-hongrois.

Bataille de Beringia

La bataille de Beringia est livrée le 22 mai 1916, pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918), durant la rébellion d'Ali Dinar sultan du Darfour.

Bataille de Bukoba

La bataille de Bukoba, remportée par les troupes britanniques en juin 1915, fut la première victoire de l'Entente sur les forces armées de l'Afrique orientale allemande. Elle intervint après les désastres de Tanga et Jassin. L'objectif était la destruction de la station radio allemande de Bukoba, sur la rive du lac Victoria, au Tanganyika. L'attaque fut menée sous la forme d'un assaut amphibie.

Bataille de Gibeon

La bataille de Gibeon fut livrée les 25 et 26 avril 1915, en Namibie, pendant la campagne du Sud-Ouest africain, durant la Première Guerre mondiale (1914-1918). Elle opposa les troupes sud-africaines commandées par le brigadier-général sir Duncan Mackenzie à l'armée allemande. Cette dernière subit un revers décisif perdant le quart de ses effectifs, toute son artillerie et 4 de ses 6 mitrailleuses Maxim. Les Sud-Africains déplorèrent la mort de 24 d'entre eux et eurent 66 blessés.

Bataille de Jassin

La bataille de Jassin, dite aussi quatrième bataille de Jassin, est un épisode de la Première Guerre mondiale qui s'est déroulé du 18 au 19 janvier 1915 à Jassin, à l'époque en Afrique orientale allemande, aujourd'hui en Tanzanie. Cette bataille opposa les forces britanniques, qui tenaient la ville de Jassin, aux troupes allemandes qui réussirent à reprendre la ville. Au prix de lourdes pertes humaines, les troupes allemandes parvinrent à récupérer la ville après un peu plus d'une journée de combats.

Bataille de Mongua

La bataille de Mongua ou d'Omongwa est livrée du 18 au 20 août 1915, dans le sud de l'Angola, pendant l'insurrection ovambo de 1914-1915 ; elle a opposé les troupes portugaises, commandées par le général Julio da Costa Pereira de Eça, à une armée ovambo, composée principalement de combattants issus de l’ethnie Cuanhama et dirigée par le roi Mandume.

Bataille de Negomano

La bataille de Negomano est livrée le 28 novembre 1917, dans le nord du Mozambique, pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918).

Bataille de Sandfontein

La bataille de Sandfontein est livrée le 26 septembre 1914, pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918), durant la campagne du Sud-Ouest africain allemand (la Namibie actuelle). Joachim von Heydebreck (en), commandant en chef des forces allemandes y défait les troupes sud-africaines.

Premier engagement sérieux de la campagne, il est important car il précipite l’insurrection irrédentiste boer, menée par le lieutenant-colonel Salomon Maritz, commandant les troupes sud-africaines stationnées dans la région d’Upington. Ce fut aussi, l’un des rares succès allemands de cette campagne.

Lors de la bataille pour le point d’eau stratégique dans cette région aride, von Heydebreck est assisté par le major Erik Victor Franke ; celui-ci est amené à lui succéder après la mort du premier dans une explosion accidentelle et il remporte le 18 décembre suivant le combat de Naulila sur les troupes portugaises d’Angola.

Bataille de Tanga

La bataille de Tanga, aussi appelée bataille des abeilles, est une tentative ratée de la part de l'armée britannique des Indes d'envahir l'Afrique orientale allemande (composée des actuels Tanzanie, Burundi et Rwanda) au cours de la Première Guerre mondiale. Ce fut le premier épisode majeur de ce conflit sur le continent africain.

Campagne d'Afrique du Sud-Ouest

La Campagne d'Afrique du Sud-Ouest désigne les opérations militaires qui ont eu lieu au cours de la Première Guerre mondiale dans le sud-ouest de l'Afrique. Il s'agit de la conquête des colonies allemandes du sud-ouest de l'Afrique (actuellement la Namibie) par des troupes de l'Union d'Afrique du Sud agissant au nom du gouvernement impérial britannique.

Combat de Laï

Le combat de Laï est livré le 21 août 1914 au Tchad, pendant la Première Guerre mondiale dans le village de Laï, alors chef-lieu de la circonscription de Logone dans le sud du pays.

Une colonne allemande venant du Kamerun, dirigée par le Hauptmann von Duhring attaque le village de Lai, défendu par le capitaine Jeanjean. Après un âpre combat, les Français sont chassés de Laï qui est aussitôt occupé par les Allemands. Ils y restent jusqu'au 1er septembre suivant.

Combat de Naulila

Le combat de Naulila est livré le 18 décembre 1914, en Angola, pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918).

Gibeon (Namibie)

Gibeon (nama : Khaxa-tsûs) est un village de la circonscription de Gibeon dans la région de Hardap en Namibie.

Gibeon (homonymie)

Gibeon est:

Gibeon était une ville d'Israël.

Gibeon, une météorite de fer tombée sur Terre en Namibie.

Gibeon, une circonscription de la Namibie, dans la région du Hardap.

Gibeon, un village de Namibie.

Bataille de Gibeon

Gibeon (météorite)

La météorite de Gibeon, ou simplement Gibeon, est une météorite de fer tombée sur Terre en Namibie.

Hivites

Les Hivites ou Hivvites sont un ancien peuple du Pays de Canaan. Ils sont mentionnés dans l'Ancien Testament comme descendants de Canaan dans la Table des peuples en Genèse 10.

La Bible les présente également comme l'un des sept principaux peuples résidant dans le Pays de Canaan avant l'arrivée des Hébreux, et qui devront en être chassés : Hittites, Girgashites, Amorrites, Canaanéens, Perizzites, Hivites et Jébuséens.

En Gn 34. 2, Sichem, fils de Hamor, auteur du « viol de Dina » est qualifié de « hivite ».

Royaume d'Israël

Le royaume d'Israël est un royaume du Proche-Orient ancien établi par les Israélites dans le nord de la Palestine à l'Âge du fer. Il existe pendant environ 200 ans, de la fin du Xe au VIIIe siècle av. J.-C. (environ 930-720 av. J.-C.). Les historiens le nomment souvent royaume de Samarie ou royaume du Nord pour le différencier du royaume de Juda, au sud. Selon la Bible hébraïque, il succède au royaume uni d'Israël et de Juda. Il est aussi appelé « Ephraïm ». Il est dirigé par plusieurs dynasties successives. Sa capitale est d'abord Sichem, avant que Jéroboam n'opte pour Tirça. Plus tard, Omri fonde la ville de Samarie qui est la capitale du royaume jusqu'à sa chute. La Bible donne une vision assez négative du royaume, sa population étant accusée de s'être éloignée de l'enseignement de Moïse en tombant dans l'idolâtrie. Le royaume d'Israël est conquis vers 720 av. J.-C. par l'empire assyrien.

Théâtre africain de la Première Guerre mondiale

L'Afrique a été le théâtre de combats au cours de la Première Guerre mondiale. Ces combats concernent des zones géographiques dispersées en Afrique, correspondant aux colonies allemandes : Cameroun, Togo, Afrique du Sud-Ouest, Afrique orientale allemande.

Tribu de Benjamin

La tribu de Benjamin est une des douze tribus d'Israël. Son nom vient de Benjamin (Binyamin), le 12e fils d'Israël-Jacob.

C'est notamment de cette tribu qu'est issu Saül, premier roi d'Israël, auquel succèdera le roi David et, bien plus tard de Paul de Tarse.

Le territoire de cette tribu est situé entre la Tribu d'Éphraïm au Nord, la Tribu de Juda au Sud, la Tribu de Dan à l'Ouest, et le Jourdain à l'Est. Ses villes principales étaient Jérusalem, Jéricho, Béthel et Gibeon.

C'est également là, à Ramah, qu'est né le prophète et dernier juge Samuel, après avoir grandi à Shilo, il a vécu à Ramah (1 Samuel 7:17) et c'est là que se trouve sa tombe (1 Samuel 25:1).

Par la suite, la tribu de Benjamin fait partie des tribus qui constituent le royaume de Juda après le schisme avec les tribus du nord.

Avidane est le Prince de la tribu de Benjamin.

Dans d’autres langues

This page is based on a Wikipedia article written by authors (here).
Text is available under the CC BY-SA 3.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.