Crête

En géomorphologie, une crête est une ligne de points hauts d'un relief séparant deux versants opposés.

Par exemple : la crête (ou la ligne de crête) d'un massif de montagnes.

Starorobociański Wierch a3
Il est fréquent qu'un chemin de crête matérialise peu ou prou la crête. C'est en effet le chemin le moins fatigant pour le marcheur, à défaut d'être le plus court

Voir aussi

  • Portail de la géographie
  • Portail des sciences de la Terre et de l’Univers
  • Portail de la montagne
106e régiment d'infanterie

Le 106e régiment d'infanterie (106e RI), dénommé Régiment de Fer, est un régiment d'infanterie de l'Armée de terre française créé sous la Révolution à partir du « régiment colonial du Cap », un régiment français d'Ancien Régime.

Amplitude

En physique classique, on nomme amplitude la mesure scalaire (une coordonnée) d’un nombre positif caractérisant l’ampleur des variations d'une grandeur. Le plus souvent il s'agit de l'écart maximal par rapport à la valeur médiane (qui est aussi la valeur moyenne si la variation est symétrique). Cette définition diffère du langage courant, dans lequel l'amplitude désigne généralement l'écart entre les valeurs extrêmes d'une grandeur.

En mécanique quantique, on nomme aussi le terme amplitude de probabilité un vecteur composé d'un module et d'une phase, qui peut être représenté par un nombre complexe (deux coordonnées). Le carré du module de cette amplitude est assimilable grosso modo à une probabilité de détection de la particule en un endroit donné.

Bassin versant

Un bassin versant ou bassin-versant est l'espace drainé par un cours d'eau et ses affluents. L'ensemble des eaux qui tombent dans cet espace convergent vers un même point de sortie appelé exutoire : cours d'eau, lac, mer, océan, etc. On parle aussi parfois de bassin versant correspondant à un exutoire donné, comme le bassin versant de la Méditerranée.

Le bassin versant est limité par une ligne de partage des eaux qui correspond souvent aux lignes de crête mais pas toujours. Généralement un bassin versant se développe au-delà des lignes de crête. Une ligne de partage des eaux est une ligne de divergence de pentes. Les eaux de pluies de part et d’autre de cette ligne s'écoulent dans deux directions différentes en emportant avec elles les éléments dissous ou en suspension tels que les sédiments et les pollutions.

Chaque bassin versant se subdivise en un certain nombre de bassins élémentaires (parfois appelés « sous-bassins versants ») correspondant à la surface d’alimentation des affluents se jetant dans le cours d’eau principal.

Bataille de la crête de Verrières

La bataille de la crête de Verrières est une bataille de la campagne de Normandie de la Seconde Guerre mondiale qui se déroula du 19 au 25 juillet 1944. Située dans le Calvados, en France, elle opposa deux divisions d'infanterie canadiennes appuyées par la 2e brigade blindée canadienne du côté allié, à des éléments de trois divisions SS allemandes de Panzers. La bataille fut une des tentatives britanniques et canadiennes pour desserrer la pression allemande sur Caen. Elle fit partie des opérations Atlantic (18 – 21 juillet) et Spring (25 – 27 juillet).

L'objectif principal des Alliés était la crête de Verrières, une position surélevée qui dominait la route Caen-Falaise. La crête était défendue par des vétérans allemands qui avaient été repoussés de Caen et qui y avaient établi une solide position défensive. Durant les six jours que dura la bataille, des forces britanniques et canadiennes importantes tentèrent à plusieurs reprises de s'emparer de la crête. Le respect par les Allemands des doctrines défensives et les puissantes et efficaces contre-attaques par les formations de Panzer firent subir de lourdes pertes aux Alliés qui n'obtinrent pas de réel gain stratégique.

Au Canada, la bataille est citée en exemple pour les erreurs tactiques et stratégiques qui la caractérisent, la plus notable étant l'attaque controversée du Royal Highland Regiment (Black Watch) of Canada le 25 juillet. Aucun bataillon canadien n'avait subi de pertes aussi élevées sur une seule journée depuis le raid sur Dieppe de 1942. Cet assaut est l'un des événements les plus controversés et critiqués de l'histoire militaire canadienne,,.

Bataille de la crête de Vimy

La bataille de la crête de Vimy se déroule au cours de la Première Guerre mondiale entre le 9 et le 12 avril 1917 sur les territoires de Vimy et Givenchy-en-Gohelle, près de Lens dans le Pas-de-Calais.

Le site, dominant la plaine de Lens et fortifié par l'armée allemande, avait fait l'objet de multiples attaques infructueuses de la part des armées françaises et britanniques, notamment en 1915. Le 9 avril 1917, les troupes de l'Empire britannique — principalement composées des quatre divisions du Corps expéditionnaire canadien — unissent leurs forces et passent à l'assaut. Au prix de plusieurs milliers de morts, elles réussissent à prendre le contrôle de la cote 145 le 12 avril.

Col de montagne

Topographiquement et topologiquement parlant, le col est une structure « en selle de cheval » formée en montagne par l'intersection d'une ligne de crête et de deux talwegs situés de part et d'autre, c'est-à-dire :

le point le plus bas entre deux sommets appartenant à la même arête ;

le point de passage sur la ligne de crête le moins haut entre deux versants de montagne.C'est parfois le seul lieu alentour relativement horizontal, avec néanmoins des approches depuis les talwegs constituant les secteurs les plus pentus du cheminement.

Suivant sa facilité d'accès, son dénivelé, le col est souvent utilisé pour relier deux vallées mitoyennes d'une même montagne faisant obstacle aux échanges. Les chemins d'accès aux cols les plus accessibles sont souvent aménagés de routes ou de voies ferrées.

Certains cols de montagne s'appellent « pas » dans les Alpes (ex. : pas de Morgins), « port » (ex. : port d'Envalira) ou « hourquette » (ex : Hourquette d'Ancizan) dans les Pyrénées. Le terme « forcla(z) » est également fréquent dans les Alpes, de la Savoie aux Grisons ; il dérive de la même étymologie que hourquette, « petite fourche », désignant la forme en « V » du col vu sur la ligne de crête.

De nombreux cols ont joué un rôle dans l'histoire. Certains ont aussi des « fonctions écologiques » particulières.

Courant continu

Le courant continu ou CC (DC pour direct current en anglais) est un courant électrique dont l'intensité est indépendante du temps (constante). C'est, par exemple, le type de courant délivré par les piles ou les accumulateurs.

Par extension, on nomme courant continu un courant périodique dont l'intensité est toujours assez proche de sa valeur moyenne ou dont la composante continue (sa valeur moyenne) est d'importance primordiale, ou encore un courant électrique qui circule continuellement (ou très majoritairement) dans le même sens (dit aussi unidirectionnel),.

Crête (anatomie)

Une crête est une excroissance osseuse ou dermique sur la tête de certains tétrapodes dont les dinosaures et les squamates.

Crête (militaire)

Dans les fortifications, une crête est le sommet des angles les plus élevés du profil des terrassements.

Crête iroquoise

La crête iroquoise est un style de coiffure attribuée par la légende aux Mohicans et aux tribus Mohawks. Popularisée par le mouvement punk, dont elle est la coiffure emblématique, elle consiste à avoir les deux côtés de la tête rasés ou coupés à ras et les cheveux restants longs et généralement dressés au milieu. Il est question de coupe « mohawk » aux États-Unis et au Québec, « mohican » en Grande-Bretagne et « crête » ou « iroquoise » en France.

Dorsale (géologie)

En géologie, une dorsale, appelée aussi crête médio-océanique ou ride médio-océanique, est une chaîne de montagnes sous-marine, que l'on rencontre dans tous les bassins océaniques. Elle se distingue de la plaine abyssale, la partie plate de la zone abyssale océanique entre 5 000 et 6 000 mètres de profondeur, par des profondeurs beaucoup moins marquées, typiquement aux alentours de 2 000 m. Une dorsale se présente sous la forme d'un système de reliefs formant une chaîne, de part et d'autre d'un rift central marqué. Le réseau de ces dorsales est continu et s’étend sous les océans sur près de 60 à 80 000 km.

Pour la tectonique des plaques, une dorsale océanique est une frontière de divergence entre deux plaques tectoniques. En réponse à la séparation des plaques, le manteau terrestre chaud arrive en contact avec l'océan, et forme de la nouvelle lithosphère océanique. Les reliefs de la dorsale sont formés par isostasie, conséquence de la remontée du magma et de la hausse de la température. En s'éloignant de la dorsale, la lithosphère océanique se refroidit, devient plus dense et son contact avec l'océan plus profond.

Une dorsale est le lieu d'un magmatisme fréquent.

Le volcanisme au niveau des dorsales est généralement basaltique, avec une géochimie tholéitique. La fusion du matériel péridotitique qui a lieu à la dorsale est à l'origine du matériel constituant la lithosphère océanique. Il existe aussi des dorsales sans volcanisme, comme la dorsale indienne sud-ouest. Dans ce cas, ce sont des mouvements tectoniques de grandes failles à déplacement très lent (1,4 mm par an) qui assurent l’expansion océanique.

Le terme « médio-océanique » employé pour désigner les dorsales n'est pas toujours approprié puisque, si les dorsales atlantiques ont bien une position médiane avec un tracé qui sinue à mi-chemin des continents américain et euro-africain, les dorsales pacifiques ont une position décentrée.

Déversoir

Un déversoir ou évacuateur de crue est une structure construite pour dériver ou évacuer l'eau retenue derrière un vannage ou barrage fixe, dont la hauteur excèderait une certaine limite (par exemple la crête de l'ouvrage).

Humérus

L'humérus est un os pair et asymétrique du membre supérieur humain. Il constitue le squelette du bras. C'est un os long, donc constitué d'une diaphyse et de deux épiphyses.

Japet (lune)

Japet (S VIII Japet ; désignation internationale Iapetus) est un satellite naturel de Saturne, le troisième plus grand satellite de la planète par la taille. Il fut découvert en 1671 par Jean-Dominique Cassini.

Japet est principalement connu pour sa coloration, l'un de ses hémisphères étant particulièrement brillant tandis que l'autre est très sombre. La sonde Cassini a dévoilé d'autres caractéristiques rares, comme une crête équatoriale courant le long de la moitié du satellite. Il s'agit également du plus grand corps du Système solaire à ne pas être en équilibre hydrostatique, surpassant par son diamètre la quasi-totalité des candidats au statut de planète naine.

Les Éparges

Les Éparges est une commune française située dans le département de la Meuse, en région Grand Est. Elle est 18 km (route orthodromique) au sud-est de Verdun.

Ligne de partage des eaux

La ligne de partage des eaux est une limite géographique qui divise hydrographiquement un territoire en plusieurs bassins versants. Plus précisément, de chaque côté de cette ligne, les eaux s’écoulent in fine vers des exutoires différents. Cette ligne est souvent très proche mais n'est pas toujours confondue avec une ligne de crête topographique ; Des couches géologiques profondes et imperméables peuvent en effet diriger l’eau dans une vallée séparée par une ligne de crête de la vallée où cette pluie est tombée.

La ligne de partage des eaux sert souvent de base juridique à la délimitation de frontières dans les zones montagneuses, comme c’est le cas, par exemple, dans les Alpes à la frontière entre la France et l'Italie, dans les Andes entre l'Argentine et le Chili ou en Himalaya entre le Chine et le Népal. Cependant cette règle comporte quelques exceptions : les communes de Vallorcine, en Haute-Savoie (vallée de l’Eau Noire), le Lac du Mont-Cenis en Savoie, de la Vallée Étroite dans les Hautes-Alpes, de Tende dans les Alpes-Maritimes avec la vallée de la Roya ou encore le Val d'Aran espagnol (constituant la haute vallée de la Garonne) sont de bons exemples d’entorses dues à des considérations politiques ou historiques.

Os coxal

Il y a deux os coxaux (coxal = relatif à la hanche) l'os coxal droit et l'os coxal gauche. Ils sont également appelés os iliaques. Avec le sacrum et le coccyx ils constituent le bassin, ou ceinture pelvienne.

Asymétriques et irréguliers, ils forment la paroi ventro-latérale du bassin osseux. De forme complexe, on peut les assimiler grossièrement à une hélice à deux pales résultant de la soudure dans l'adolescence de trois os distincts naissant de trois points d'ossifications et se fusionnant au niveau du cartilage en « Y » au centre de la fosse acétabulaire :

l’ischium (anciennement « ischion »)

l’ilium (anciennement « ilion »)

le pubis.

Ouvrages de la crête de Pouilley-les-Vignes

Les quatre ouvrages de la crête de Pouilley-les-Vignes sont des fortifications Séré de Rivières de la fin du XIXe siècle, appartenant à la place fortifiée de Besançon (département du Doubs, région Bourgogne Franche-Comté).

Thrace

La Thrace (en grec ancien Θρᾴκη (Thrákê), en grec moderne Θράκη (Thráki), en bulgare Тракия (Trakija), en turc Trakya) est une région de la péninsule balkanique partagée entre :

la Bulgarie (Thrace du Nord),

la Grèce (Thrace occidentale ou Thrace égéenne)

et la Turquie (Thrace orientale).Elle doit son nom aux Thraces, peuple indo-européen qui occupait la région dans l'Antiquité. Selon la mythologie grecque, le dieu Dionysos et le héros Orphée en sont originaires.

Reliefs et modelés naturels de la Terre
Reliefs structuraux
Modelés
Concepts généraux

Dans d’autres langues

This page is based on a Wikipedia article written by authors (here).
Text is available under the CC BY-SA 3.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.