Camino portugués

Le Camino portugués (portugais : Caminho Português, galicien : Camiño Portugués ou « chemin portugais » en français) est le nom de plusieurs itinéraires du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle qui commencent au Portugal. Deux points de départ principaux sont Lisbonne (610 km jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle) et Porto (227 km jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle). Le Camino portugués est le deuxième itinéraire le plus popular après le Camino francés (20,72% de tous les pèlerins en 2018, selon le Bureau d'Accueil des Pèlerins de la Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle[1].

Itinéraires

À partir de Porto, Il y a deux variantes principales: l'un de l'intérieur via la province d'Ourense et un autre par la côte via la province de Pontevedra. Les deux se confond à Orense avec la Vía de la Plata. Il existe plusieurs sous-variantes des deux variantes. Il y a aussi des itinéraires secondaires.

Camino portugués central

Portugal

Espagne

Camino portugués de la Costa

Portugal

Espagne

Références

  1. (es) « Oficina de Acogida al Peregrino », sur https://oficinadelperegrino.com/ (consulté le 3 février 2019)

Annexes

Liens externes

  • Portail de la randonnée
Caldas de Reis

Caldas de Reis est une commune, chef-lieu de la comarque de Caldas, dans la province de Pontevedra, en Galice (Espagne).

Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle

La cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle (Catedral de Santiago de Compostela) est une cathédrale située dans le centre historique de la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle (Galice), but de l'un des plus grands pèlerinages de l'Europe médiévale. En 2014, c'est l'un des plus vivants foyers de la dévotion catholique.[réf. nécessaire]La cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle a été le facteur déterminant pour que la Galice et l'Espagne entrent dans les cercles culturels médiévaux grâce au chemin de Saint-Jacques, route initiatique dans laquelle des personnes suivaient le sillage de la Voie lactée.[réf. nécessaire]Elle est consacrée à l'apôtre Jacques de Zébédée, saint patron et protecteur de l'Espagne.

Chemins de Compostelle

Les chemins de Compostelle sont les itinéraires empruntés par les pèlerins pour se rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Lisbonne

Lisbonne (en portugais : Lisboa /liʒˈboɐ/ ) est la capitale et la plus grande ville du Portugal. Considérée comme une « ville mondiale » selon le classement 2010 du Réseau d’étude sur la mondialisation et les villes mondiales (GaWC) comme Taipei, Miami, Varsovie ou Munich, Lisbonne est également le chef-lieu du district de Lisbonne, du Grand Lisbonne et de la zone métropolitaine de Lisbonne. Ses habitants sont habituellement appelés Lisboètes (du portugais lisboeta), mais on rencontre aussi les termes Lisbonnin et Lisbonnais.

D'après le recensement de 2011, la municipalité compterait une population de 545 733 habitants, répartie sur une surface de 83,7 km2. L'agglomération de Lisbonne (Grand Lisbonne) compte une population légèrement supérieure à 2,042 millions d'habitants (NUTS III), ce qui en fait la 15e agglomération européenne en importance. Son aire urbaine (Région de Lisbonne) compte quant à elle 2 821 876 habitants (NUTS II), représentant 26,7 % de la population portugaise. C'est la ville la plus riche du Portugal, avec un PIB par habitant supérieur au PIB moyen de l'Union européenne.

Située à l'embouchure du Tage, la municipalité est divisée en 24 freguesias (paroisses civiles ou arrondissements). Elle est limitée par les communes de Odivelas et Loures au nord, Oeiras à l'ouest, Amadora au nord-ouest et l'estuaire du Tage (la mer de Paille) au sud-est, au travers duquel, la ville est au contact des municipalités de la rive sud : Almada, Seixal, Barreiro, Moita, Montijo et Alcochete.

Deux agences européennes ont leur siège à Lisbonne : l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies et l'Agence européenne pour la sécurité maritime, toutes les deux situées au bord du fleuve. L'organisation de la Communauté des pays de langue portugaise a également ses bureaux dans la capitale portugaise.

Padrón (La Corogne)

Padrón, anciennement nommée Iria Flavia, est une commune en Galice (Espagne) située en amont d'un estuaire galicien, la ría de Arousa, sur les rives de la Sar et de l'Ulla que borde une promenade ombragée souvent évoquée dans les poèmes de Rosalía de Castro, à vingt kilomètres au sud-est de Saint-Jacques-de-Compostelle, dans la province de La Corogne. Cette petite ville, au sud de Saint-Jacques-de-Compostelle a donné son nom à une variété de piments verts, les pimientos de Padrón, grillés, en tapas ou en apéritif, ils sont connus dans toute l'Espagne.

Pontevedra

Pontevedra est une ville qui se trouve dans le nord-ouest de l'Espagne et de la Péninsule Ibérique. Capitale de la province de Pontevedra ainsi que capitale de la région touristique des Rías Baixas (en galicien) ou Rías Bajas (en espagnol) ,, la ville est située dans le sud-ouest de la communauté autonome de Galice. Elle est surnommée la ville où le piéton est roi. , , La ville est surtout connue pour son urbanisme, sa piétonnisation et le charme de son centre historique. Plusieurs prix internationaux lui ont été décernés ces dernières années pour sa qualité urbaine et qualité de vie, son accessibilité et sa politique de mobilité urbaine, dont le prix européen Intermodes en 2013 à Bruxelles ; le prix international ONU-Habitat en 2014 à Dubaï (Émirats arabes unis),, ou le prix d'excellence urbaine du Center for Active Design en 2015 à New York, parmi d'autres. Différentes études européennes ou américaines sur son urbanisme exemplaire ont été réalisées ces dernières années. Le prestigieux journal britannique The Guardian l'a définie en septembre 2018 comme un paradis parmi les villes espagnoles.

Entourée de collines, la ville se trouve en bordure d'estuaire à l'embouchure du fleuve Lérez sur la mer, au fond de la Ria de Pontevedra, en plein centre des Rías Baixas. Centre économique et destination touristique, peuplée de 82 802 habitants au 1er janvier 2018, elle est à la tête d'une agglomération autour de sa Ria et d’une aire urbaine de 200.000 habitants composée des communes de Poio, Marín, Sanxenxo, Bueu, Vilaboa, Cotobade, Ponte Caldelas, Barro et Soutomaior. Par sa population Pontevedra, l'équivalent des villes françaises comme Avignon ou Poitiers, fait partie des villes moyennes espagnoles.

Pontevedra est la deuxième ville de Galice pour la richesse patrimoniale, seulement derrière Saint-Jacques-de-Compostelle. Ville d'art et d'histoire, celle qu'on surnomme encore « La bonne ville » (nom attribué par Jean Froissart dans ses Chroniques au XIVe siècle), ou « La ville du Lérez » est riche d'un important ensemble monumental comprenant notamment la Basilique Sainte-Marie Majeure (XVIe siècle) à la façade Renaissance plateresque, l'Église de la Vierge Pèlerine (XVIIIe siècle) baroque à la façade arrondie, les ruines gothiques de l'église Saint-Dominique (XIIIe siècle), l'église gothique Saint-François (XIIIe siècle) ou encore l'église baroque Saint-Barthélemy (fin du XVIIe siècle) ou le couvent gothique Sainte-Claire (XIVe siècle). Son centre historique concentre de nombreuses maisons à blason (la maison des Cloches, du XVe siècle ou le palais García Flórez du XVIIIe siècle), quelques hôtels particuliers — hôtel des Mendoza, hôtel Villa Pilar — ainsi que d'anciens palais comme celui de Mugartegui (XVIIIe siècle), aujourd'hui reconverti en siège du Conseil Régulateur du vin Rias Baixas ou le palais des Comtes de Maceda, aujourd'hui reconverti en Parador National de Tourisme. Un autre symbole majeur de la ville est le Perroquet Ravachol, dont la statue est au centre-ville. À l'heure actuelle Pontevedra est une ville en plein renouveau .

La ville est marquée par une forte présence des services administratifs et de justice. Pontevedra est le siège de la Diputación Provincial (équivalent du Conseil général), de la préfecture (subdelegación del Gobierno) de la province (département) de Pontevedra ainsi que du Palais de Justice (Tribunal de grande instance, Cour d'appel, Cour d'assises...), le commissariat provincial et les offices administratifs provinciaux.

Porto

Porto (/ˈpoɾtu/) est une ville du Portugal de 237 591 habitants et environ 1,2 million pour le Grand Porto (chiffres 2011). L'aire urbaine de Porto, quant à elle, compte près de 1,8 million d'habitants, ce qui en fait la seconde agglomération du pays après Lisbonne. Les deux villes ont souvent rivalisé par le passé. Elle est la capitale de la région Nord.

Elle est connue pour la commercialisation du vin de Porto, ses monuments et ses ponts sur le fleuve Douro. Porto, de par son histoire de négoce du vin avec le Royaume-Uni, semble avoir été influencée par ce pays et par une activité commerciale importante. Un adage évoque le caractère des différentes villes portugaises : « Pendant que Lisbonne se fait belle, Coïmbre étudie, Braga prie et Porto travaille ».

Les habitants de Porto sont appelés Portuenses (en français, on dit « Portuan ») et, d'après la spécialité locale, les tripes à la mode de Porto, les Tripeiros. Les Portistas sont les supporters du plus grand club de la ville le FC Porto.

Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle

Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle ou pèlerinage de Compostelle est un pèlerinage catholique dont le but est d'atteindre le tombeau attribué à l'apôtre saint Jacques le Majeur, situé dans la crypte de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle en Galice (Espagne). C'est un « Chemin semé de nombreuses démonstrations de ferveur, de pénitence, d'hospitalité, d'art et de culture, qui nous parle de manière éloquente des racines spirituelles du Vieux Continent ».

Créé et instauré après la découverte des reliques de Jacques de Zébédée au début du IXe siècle, le pèlerinage de Compostelle devient à partir du XIe siècle un grand pèlerinage de la chrétienté médiévale. Mais c'est seulement après la prise de Grenade en 1492, sous le règne de Ferdinand d'Aragon et d'Isabelle la Catholique, que le pape Alexandre VI déclare officiellement Saint-Jacques-de-Compostelle lieu d'un des « trois grands pèlerinages de la Chrétienté », avec ceux de Jérusalem et de Rome.

Depuis la fin du XXe siècle, l'interprétation du sanctuaire catholique subit une évolution doctrinale : le mot « tombeau » a disparu des discours des derniers papes depuis Jean-Paul II. Jean-Paul II parlant du « mémorial de saint Jacques », sans utiliser le mot « reliques » et Benoît XVI disant simplement que la cathédrale Saint-Jacques-de-Compostelle « est liée à la mémoire de saint Jacques ».

Les chemins de Compostelle, qui correspondent à plusieurs itinéraires en Espagne et en France, ont été déclarés en 1987 « Premier itinéraire culturel » par le Conseil de l'Europe. Depuis 2013, les chemins de Compostelle attirent plus de 200 000 pèlerins chaque année, avec un taux de croissance de plus de 10 % par an. Les pèlerins viennent essentiellement à pied, et souvent de villes proches (demandant peu de jours de marche pour atteindre Santiago). Le Camino francés rassemble les 2/3 des marcheurs, mais les autres chemins « mineurs » connaissent une croissance de leur fréquentation supérieure au chemin traditionnel. Les mois d'été sont les plus fréquentés par les pèlerins, et les pèlerins espagnols y sont majoritaires (les pèlerins d'origine étrangère dominent le reste de l'année).

Redondela

Redondela est une commune de la comarque de Vigo, dans la province de Pontevedra, en Galice (Espagne). Population recensée en 2003 : 29 863 habitants, en 2006 : 30 029 habitants.

C'est la ville de naissance de Ignacio Ramonet, journaliste spécialisé dans les relations internationales, la géopolitique et l'altermondialisme.

Tui (Pontevedra)

Tui est une commune de la province de Pontevedra en Galice (Espagne) appartenant à la comarque du Baixo Miño. La population recensée en 2007 est de 16 948 habitants. Tui est une ville frontière entre l’Espagne et le Portugal.

Voies principales
Voies secondaires
Glossaire
(ordre alphabétique)

Dans d’autres langues

This page is based on a Wikipedia article written by authors (here).
Text is available under the CC BY-SA 3.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.