Boue

La boue est un mélange d'eau et de particules sédimentaires fines de limons et d'argiles. Les dépôts de boue anciens ou fossilisés se transforment en lutites par l'action du temps.

Quand une boue est riche en matière organique et qu'elle sédimente au fond de l'eau, elle consomme de l'oxygène[1] et devient anoxique. Elle peut néanmoins être aérée par des vers ou animaux fouisseurs.

2003-11-27 Northerner boots in mud
Personne marchant dans de la boue avec des bottes.

Habitation

Amran
Une habitation bâtie partiellement en boue, à Amran, au Yémen (1986).

La boue fournit un abri à de nombreuses espèces animales telles que les vers, les grenouilles, les serpents, les palourdes, les écrevisses, etc. D'autres animaux comme les porcs, les rhinocéros et les éléphants s'en servent pour refroidir leur corps et les protéger des rayons du soleil. Les êtres humains se sont servis (et se servent encore) de boue séchée dans des constructions, des œuvres d'art, ainsi que comme matériau étanche.

Boue de forage

Dans l'industrie pétrolière, le forage des puits emploie de la boue de forage, qui a de multiples utilités lors du forage. Entre autres, elle lubrifie les dents du trépan au contact de la roche, réduisant son usure et sa température, elle permet de remonter les débris de roche vers la surface, et elle équilibre la pression avec celle du gisement. Généralement à base d'eau et de bentonite, elle est l'un des éléments techniques du forage.

Dangers

The British Army in North-west Europe 1944-45 B11061
Cette autochenille de la 11e division blindée de l’armée de terre du Royaume-Uni, qui est pourtant supposée être un véhicule tout-terrain, est ici sévèrement embourbée en opération aux Pays-Bas, le .

Des sols argileux peuvent poser problème au trafic routier lorsqu'ils sont soumis à une forte humidité. Une route construite sur de tels sols est instable mais peut devenir stable au fil du temps, l'affaissement du sol la rendant plus résistante à l'eau. Toute tentative pour la renforcer peut s'avérer désastreuse, car l'excès d'eau peut alors retourner à la surface, ce qui inonde la route et crée des zones boueuses capables d'enliser les véhicules. La solution usuelle consiste à ajouter des couches de pierres écrasées au-dessus de la couche argileuse. Les particules de pierre s'interposent et distribuent le poids des véhicules sur une zone plus large.

Aspects sociaux et culturels

Woodstock festival mud
Bain de boue lors d'un festival

Quelques sports se pratiquent dans la boue, probablement pour en accentuer la difficulté :

Les bains de boue sont des bains dans la boue pour le plaisir de cette sensation ou pour des raisons médicales. L'application locale de boue thermale s'appelle illutation.

Il existe des fêtes de la boue en Corée (Fête de la boue de Boryeong) et au Brésil[2]. Des cérémonies traditionnelles sont attestée en Chine, au Japon, à Haïti et en Océanie[3].

Vocabulaire

Dans le langage courant en Europe, la boue est parfois appelée "gadoue" qui était le nom qu'on donnait anciennement aux matières fécales humaines[4].

Cependant, ce mot est utilisé au Québec pour désigner un mélange plus ou moins consistant de neige et d'eau couvrant le sol. Il peut être le résultat d'une chute mixte de pluie et de neige ou de la circulation des piétons et des véhicules après l'épandage de fondants. Dans ce dernier cas, il est mêlé de sel, de sable et de saletés[5]. Radio-Canada a suggéré qu'on utilise à la place le terme névasse[6].

La boue est appelée bouette dans le langage courant au Québec[7].

Notes et références

  1. Edwards, R. W. & H. L. J. Rolley (1965), Oxygen consumption of river muds. J. Ecol. 53: 1–19
  2. BFMTV,Brésil : 25e édition de la fête de la boue
  3. Paul Ardenne et Miquel Barceló, « «  A propos de Paso Doble, présentation et extraits de la vidéo-performance » », Performance, art et anthropologie (« Les actes »),‎ (lire en ligne, consulté le 26 septembre 2014).
  4. Des fumiers considérés comme engrais de Jean Girardin - Langlois et Leclercq, 1847
  5. « Gadoue », Grand dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française (consulté le 9 mai 2009)
  6. « Névasse », Le français au micro, Société Radio-Canada (consulté le 5 août 2010)
  7. Dictionnaire Reverso

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail de la géographie
  • Portail des minéraux et roches
  • Portail de la géologie
Aigremont (Gard)

Aigremont, « Aigramont » en occitan languedocien est une commune française située dans le département du Gard en région Occitanie.

Elle est homonymes avec trois autres communes, un en Île-de-France, une en Bourgogne et une en Champagne-Ardenne.

La commune fait partie de la communauté de communes du Piémont cévenol, depuis septembre 2012.

Auguste Boué de Lapeyrère

Augustin Emmanuel Hubert Gaston Marie Boué de Lapeyrère, dit Auguste Boué de Lapeyrère, né à Castéra-Lectourois (Gers) le 18 janvier 1852 et mort à Pau (Pyrénées-Atlantiques) le 17 février 1924, est un amiral français, ministre de la Marine de 1909 à 1911. Il joue un rôle important dans la modernisation de la Marine française dans les années qui précèdent la Première Guerre mondiale et commande l'armée navale de 1911 à 1915.

Boue activée

Le procédé dit « à boues activées » utilise l'épuration biologique dans le traitement des eaux usées. C'est un mode d’épuration par cultures libres. Dans une filière de traitement des eaux (i.e. les différentes phases d'épuration pour une station donnée), le procédé à boues activées fait partie des traitements secondaires.

Boues d'épuration

Les boues d’épuration (urbaines ou industrielles) sont le principal déchet produit par une station d'épuration à partir des effluents liquides. Ces sédiments résiduaires sont surtout constitués de matière organique (bactéries mortes) de matière organique animale, végétale et minérale humide. Une installation moyenne de gestion des eaux usées produit environ un excès de 40 g de matière sèche par jour et par habitant.

En France, les boues urbaines sont classifiées sous le code déchet 19 08 05 alors que les boue industrielles sont classifiées sous le code déchets 19 08 12 (pour les boues issues d'un traitement biologique) ou sous le code 19 08 14 (pour les boues issues d'un traitement non biologique)[pertinence contestée].

Boué

Boué est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Coulée de boue

La coulée de boue peut correspondre à deux situations :

rupture de pentes de terrains sur-saturés; rupture de poche, surcharge de nappe ;

déclenchement sur une pente par temps hyper sec de pluie importantes.C'est le plus rapide (jusqu'à 80 km/h) et le plus fluide des différents types de mouvements de terrain. Elle est composée d'au minimum 30 % d'eau et 50 % de limons, vases et autres matériaux argileux. Il convient de ne pas la confondre avec une inondation boueuse et les laves torrentielles. Les coulées de boue se forment souvent sur des versants et se constituent en cours d'eau à régime torrentiel. La puissance destructrice de certaines d'entre elles permet une comparaison avec les avalanches.

Ce phénomène hydrologique se manifeste en particulier dans les régions arides et semi-arides où l'on peut observer de longues périodes de sécheresse suivies d'averses inattendues et torrentielles. Ces dernières hydratent si brutalement les sols, fortement desséchés, qu'ils s'effritent et font grossir ces cours d'eau temporaires. Il s'agit alors d'un phénomène de solifluxion.

Il existe également un phénomène de coulée de boue par ruissellement lors de cumuls de précipitations importants. Elles touchent les zones agricoles arables où la pente est un facteur déterminant dans la virulence et l'étendue de ces coulées de boue. On peut prendre en exemple l'Alsace.

L'expression « coulée de boue » volcanique est utilisée par analogie en géomorphologie volcanique, mais désignée sous le terme spécifique de lahar, coulée volcanique principalement formée d’eau, de cendres volcaniques et de téphras.

Cyclo-cross

Le cyclo-cross est une discipline cycliste se pratiquant à l'automne et durant l'hiver. Le circuit est composé de chemins, de prairies, voire de sable, comme sur le cyclo-cross de Coxyde, et d'un peu de route ; des obstacles artificiels sont placés sur le circuit afin de contraindre les participants à poser pied à terre et à transporter le vélo. Pour sauter ces obstacles ponctuels certains pratiquent le saut du lapin.

La longueur de l'épreuve est calculée en fonction du temps de la course, de 20 minutes pour les catégories de jeunes à une heure pour l'élite. Le nombre de tours est déterminé par les commissaires en fonction du temps nécessaire aux participants pour parcourir les deux premiers tours.

Les vélos sont renforcés et équipés de pneus à crampons et de freins à tasseaux (pour laisser passer la boue)

Emydidae

Les Emydidae sont une famille de tortues d'eau douce cryptodires. Elle a été décrite par Constantine Samuel Rafinesque (1783-1840) en 1815.

Foot de boue

Le foot de boue (en anglais : swamp soccer) est un sport d'équipe inspiré du football, qui se pratique dans la boue.

Glissement de terrain

Un glissement de terrain est un phénomène d'origine sismique, géologique et géophysique où une masse de terre descend sur une pente, autrement dit un plan de glissement plus ou moins continu, plus ou moins plan ou incurvé.

Après la mise en mouvement la masse conserve globalement sa consistance et sa physionomie. Elle est donc toujours reconnaissable ; ceci différencie le glissement de terrain de la coulée de boue ou de sable (qui n'ont pas de formes propres). Dans certains cas, des millions, voire dizaines de millions de m3 peuvent être concernés, et brutalement détruire des villages entiers (comme au Népal en 2015 où un glissement de terrain a enseveli plusieurs villages dont celui de Langtang et environ 400 personnes. Il a été estimé que l'énergie libérée était l'équivalent de celle de la bombe atomique qui a explosé au-dessus d'Hiroshima.)

Les glissements de terrain sont l'un des types de mouvement gravitaire (ou mouvement de masse de géomatériau), pourtant, par analogie avec certains auteurs anglophones (landslide en anglais), on utilise parfois improprement le terme « glissement de terrain » pour désigner des phénomènes différents (solifluxion par exemple).

Les glissements de terrain sont souvent des formations marneuses et argileuses, qui se caractérisent par des loupes superficielles de glissement (appelées aussi loupes d'arrachement (et parfois de solifluxion), sortes de demi-sphères biconvexes avec des structures d'arrachement et de rupture en tête (partie haute de la loupe dégageant parfois une couronne et une niche d’arrachement comme dans les falaises des Vaches Noires) et de grosses déformations de la surface en pied et en front de glissement (partie basse de la loupe).

Inondation boueuse

Une inondation boueuse résulte d'une accumulation de ruissellement, généré au niveau de terres agricoles, qui emporte au passage des particules de terre qu'il transporte comme matière en suspension ou charge de fond. Ce ruissellement boueux est détecté lorsqu'il aboutit dans des zones habitées.

Les inondations boueuses (muddy floods en anglais) constituent dès lors un processus de pente. Il convient de ne pas les confondre avec des coulées de boue (mudflows en anglais), qui sont dues à des mouvements de transport en masse.

Les principaux dégâts engendrés par les inondations boueuses affectent les infrastructures routières (dépôt d'une couche de boue sur la route, colmatage des égouts) et les habitations privées (inondation des caves et jardins, voire du rez-de-chaussée des maisons dans certains cas).

L'appellation française "inondation boueuse" est utilisée depuis les années 1980. C'est aussi à cette époque que l'appellation anglaise de muddy floods a fait son apparition.

Janvier 2018

Janvier 2018 est le 1er mois de l'année 2018.

Lave torrentielle

Une lave torrentielle est un phénomène géophysique de montagne (composantes essentielles de l'évolution paysagère à long terme). Son déclenchement se produit dans une condition initiale, une précipitation météo violente, soudaine et concentrée accompagnée de grêle, de pluie ou d'orage. La déstabilisation à une altitude élevée d'éléments dans une pente déclenche par les dévalements une accumulation concentrée d'énergie cinétique monumentale qui initie des vagues destructives impossibles à arrêter, érodant berges et zones de passage très rapidement et brutalement. Ces mélanges d'eau, de sédiments fins, d'éléments rocheux, de blocs parfois énormes, d'arbres, de graviers se déplacent à très grande vitesse.

On observe un consensus pour différencier une coulée de boue d'une lave torrentielle : la première se déclenche en pleine pente sans forcément l'existence préalable d'un chenal (ravine, talweg, combe ni torrent, c'est-à-dire une portion de système hydrographique), alors que la seconde y est en règle générale liée entièrement.

Ligoure

La Ligoure (de "liga", boue) est une petite rivière française de la Haute-Vienne.

Oued

Un oued ou wadi (emprunté à l’arabe وادي (ouādī), signifiant « vallée, lit de rivière, rivière »), est un terme générique désignant un fleuve d'Afrique du Nord et des régions semi-désertiques à régime hydrologique très irrégulier. Surtout présent dans les régions endoréiques, il s'anime lors des rares et fortes précipitations. Le plus souvent à sec, il peut connaître des crues spectaculaires, charriant d'énormes quantités de boue, qui provoquent parfois des changements de lit. C'est pourquoi on dit d'un oued qu'il roule plus qu'il ne s'écoule.

Les oueds des vallées du Tibesti sont appelés enneris. À plus petite échelle, il existe des oueds dans les régions méditerranéennes du sud de la France connus sous le nom de « rivière cévenole » ou en Espagne de « ramblas ». De même le terme arroyo, lorsqu'utilisé selon une acception analogue à un oued, désigne un cours d’eau et plus particulièrement un ruisseau temporaire qui se remplit lorsqu’il pleut.

Un homme à boue

Un homme à boue (titre original : Should Married Men Go Home?) est une comédie du cinéma muet américain de James Parrott sortie en 1928.

Volcanisme

Le volcanisme comprend l'ensemble des phénomènes naturels liés à l'activité des volcans, notamment aux éruptions volcaniques, ainsi qu'à la présence de magma (matériaux liquides et chauds issus de la fusion d'une roche en profondeur). Il est étudié par une science appelée volcanologie pratiquée par des volcanologues.

Le volcanisme effusif et le volcanisme explosif sont deux formes de volcanisme éruptif, et certaines plus rares telles que l'éruption orthomigique qui se caractérise par des coulées de laves fluides, des explosions et des geysers volcaniques L'effusif est caractérisé par l'émission de lave fluide rejetée lors de projections peu violentes et formant des coulées. L'explosif est marqué quant à lui par l'émission de lave plus pâteuse au cours d'explosions plus puissantes qui fragmentent beaucoup plus la lave au point que celle-ci ne parvient parfois pas à former de coulées mais prend la forme d'importants panaches volcaniques et des nuées ardentes.

Le volcanisme non lié à l'émission de lave se caractérise par les phénomènes paravolcaniques tels que les fumerolles, mofettes, mares de boue, geysers, etc.

Véhicule tout-terrain

Le terme véhicule tout-terrain désigne un type de véhicule destiné à être aussi à l'aise sur n'importe quel terrain (piste, boue, neige, etc.). Sur route ils sont souvent trop lourds ou inadaptés à un usage sur asphalte. En ville ils sont souvent trop encombrants, trop lourds ou pas assez maniables.

Éruption du mont Saint Helens en 1980

L’éruption du mont Saint Helens en 1980, dans l'État de Washington, est l’éruption volcanique la plus importante jamais enregistrée aux États-Unis dans les 48 États contigus. Avec un indice d’explosivité volcanique de 5 et 1,2 km3 de matière rejetée, elle a dépassé en puissance destructrice et en volume de matière rejetée l’éruption de 1915 du pic Lassen en Californie.

L’éruption fut précédée par deux mois de séries de tremblements de terre et de jets de vapeur résultant de l’infiltration de magma à faible profondeur en dessous de la montagne. Le magma provoqua un réseau de fractures et de déformations dans la face nord du volcan. Le 18 mai 1980 à 8 h 32, un tremblement de terre déclencha un glissement de terrain majeur sur la face nord, exposant du même coup la roche à moitié en fusion, riche en gaz et en vapeur, à des pressions plus basses. En moins de vingt secondes le magma explosa sous forme d’un mélange de matériaux volcaniques très chauds. Cette nuée ardente se dirigea vers le lac Spirit à une vitesse telle qu’elle dépassa rapidement le glissement de terrain de la face nord.

Une colonne de cendres s’éleva alors dans l’atmosphère pour retomber sur le territoire de onze États américains. Dans le même temps, la neige et la glace de plusieurs glaciers présents sur le sommet se mirent à fondre, causant d’importantes coulées de boue, les lahars, qui atteignirent le lit de la rivière Columbia. Des épisodes volcaniques suivirent le lendemain, ainsi que des éruptions moins destructrices au cours de l'année 1980.

On dénombra 57 morts, dont le géologue David A. Johnston. Des milliers d’animaux furent tués. Près de trois milliards de mètres cubes de roches (l’équivalent d’un cube de 1 400 m de côté) dévalèrent en avalanche le versant nord et comblèrent en grande partie la vallée de la rivière Toutle. Sur une étendue de 380 km2, les forêts furent remplacées par des collines arides et grises. Les dégâts furent estimés à plus d'un milliard de dollars US de l'époque et le mont Saint Helens affichait désormais une plaie béante sur sa face nord. La zone est depuis préservée en l’état, dans le cadre du Mount St. Helens National Volcanic Monument.

Typologie
Caractéristiques générales
Lit, profil
Dynamique et mécanique
Autres dénominations
Composition
Forme
Transformation

Dans d’autres langues

This page is based on a Wikipedia article written by authors (here).
Text is available under the CC BY-SA 3.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.