1768

1768 est une année bissextile commençant un vendredi.

Chronologies
La Boudeuse, frégate de Bougainville
Années :
1765 1766 1767  1768  1769 1770 1771
Décennies :
1730 1740 1750  1760  1770 1780 1790
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Philosophie Santé et médecine • Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Événements

  • 23 février : traité de Madras. Les Britanniques enlèvent les Sarkars du Nord au Nizâm (Rajahmundry, Ellore, Mustafanagar, Chicacole et Murtizanagar)[1].
KingTaksin's coronation
28 décembre : couronnement de Taksin. La domination birmane sur le Siam est de courte durée et prend fin lors d’un soulèvement thaï mené par le général Phya Taksin, qui se proclame roi du Siam.

Europe

John Wilkes Esq before the Court of King's Bench
Avril : John Wilkes devant le tribunal de King's Bench. Gravure parue en mai dans The Gentleman's Magazine. Wilkes, plusieurs fois élu aux Communes, est chaque fois invalidé par la majorité acquise au roi (1768-1774). Il pose sa candidature dans onze circonscriptions ; des meetings se tiennent en sa faveur. Des pamphlets violents, les Lettres de Junius, dénoncent le rôle personnel du roi.
  • 10 janvier :le Commissariat aux colonies britanniques devient un véritable secrétariat d'État[16].
  • 16 janvier : interdiction à tous les sujets du duché de Parme de plaider devant les tribunaux de Rome sans autorisation ducale. La politique religieuse menée par Guillaume du Tillot, ministre de Don Philippe (renforcement du contrôle du souverain sur le clergé, dans ses biens, dans ses rapports avec le pape, voire dans l’exercice du culte, interdiction de tout recours à des tribunaux étrangers, en particulier ceux du pape) suscite l’interdit du pape sur le duché (bref du 30 janvier). Parme expulse alors les Jésuites et abolit l’Inquisition[17].

Naissances en 1768

Décès en 1768

Notes et références

  1. Sarojini Regani, Nizam-British Relations, 1724-1857, Concept Publishing Company, (ISBN 9788170221951, présentation en ligne)
  2. Alphonse Rousseau, Annales tunisiennes, ou Aperçu historique sur la régence de Tunis, Alger, Bastide, (présentation en ligne)
  3. Jean Jolly, op. cit, p. 36.
  4. Henri Cordier, Histoire générale du IVe siècle à nos jours. La Chine, de 1559 à nos jours, Paris, Armand Colin, 1893-1901 (présentation en ligne)
  5. Charles E. O'Neill et Joaquín María Domínguez, Diccionario histórico de la Compañía de Jesús, vol. 2, Univ Pontifica Comillas, (ISBN 9788484680383, présentation en ligne)
  6. Voyages autour du monde et dans les contrées les plus curieuses du globe depuis Christophe Colomb jusqu'à nos jours, vol. 7, Société bibliophile, (présentation en ligne)
  7. Robert Shadle, Historical dictionary of the British empire, vol. 1, Greenwood Publishing Group, (ISBN 9780313293665, lire en ligne)
  8. Dominique Auzias et Mathieu Gossart, Himalaya, Petit Futé, (ISBN 9782746911451, présentation en ligne)
  9. Liberty, Equality, Power : A History of the American People, Cengage Learning (ISBN 9780495910381, présentation en ligne)
  10. Dictionnaire des Parlementaires du Québec, 1792-1992, Presses Université Laval, (ISBN 9782763773049, présentation en ligne)
  11. Guillaume Thomas François Raynal, Antoine Jay, Jacques Peuchet et Rigobert Bonne, Histoire philosophique et politique des établissemens et du commerce des européens dans les deux Indes, vol. 8, Costes, (présentation en ligne)
  12. Donald Fixico, Treaties with American Indians : An Encyclopedia of Rights, Conflicts, and Sovereignty, ABC-CLIO, (ISBN 9781576078815, présentation en ligne)
  13. Phāradī Mahākhan, Prawattisāt Kānpokkhrō̜ng Thai, Būraphāsān, (présentation en ligne)
  14. Jean Jolly, Histoire du continent africain : du XVIIe siècle à 1939, vol. 2, Éditions L'Harmattan, (ISBN 9782738446886, présentation en ligne)
  15. Andrew Beatty, Varieties of Javanese Religion : An Anthropological Account, Cambridge University Press, (ISBN 9780521624732, présentation en ligne)
  16. L'Art de vérifier les dates depuis l'année 1770 jusqu'à nos jours, Arthus-Bertrand, (présentation en ligne)
  17. Élisabeth Badinter, Les Passions intellectuelles : Volonté de pouvoir (1762-1778), Fayard, (ISBN 9782213641805, présentation en ligne)
  18. Léonard Chodźko, La Pologne historique, littéraire, monumentale et illustrée, Paris, Bureau central, (présentation en ligne)
  19. Irene Herrmann, François Walter et Laurier Turgeon, Genève entre République et Canton, Presses Université Laval, (ISBN 9782940014187, présentation en ligne)
  20. Édouard Mallet, Du recrutement de la population dans les petits états démocratiques, Jullien, (présentation en ligne)
  21. Colin Rallings et Michael Thrasher, British Electoral Facts, 1832-2006, Ashgate Publishing, Ltd., (ISBN 9780754627128, présentation en ligne)
  22. Jean-François Labourdette, Histoire du Portugal, Fayard, (ISBN 9782213640105, présentation en ligne)
  23. Henri Schoefer, Histoire de Portugal depuis sa séparation de la Castille jusqu'à nos jours, Adolphe Delahays, (présentation en ligne)
  24. Carsten Wilke, Histoire des juifs portugais, Editions Chandeigne, (ISBN 9782915540109, présentation en ligne)
  25. Women, Sociability and Theatre in Georgian LondonGillian Russell, Cambridge University Press, (ISBN 9780521867320, présentation en ligne)
  26. Howard Zinn, A people's history of the United States : 1492-present, Pearson Education, (ISBN 9780582772830, présentation en ligne)
  27. Jean Cames, Marie-Louise roi d'Espagne, Éditions L'Harmattan, (ISBN 9782747563628, présentation en ligne)
  28. Jean-Claude Di Pasquale, Les fils de la liberté : les fils de Pasquale Paoli, Edilivre, (ISBN 9782917135600, présentation en ligne)
  29. I. B. Joudou, Essai sur l'histoire de la ville d'Avignon, Th. Fischer aîné, (présentation en ligne)
  30. Georg Friedrich Martens, Recueil des principaux traités d'alliance, de paix, de trêve…, vol. 6, J. C. Dieterich, (présentation en ligne)
  31. Joachim Lelewel, Histoire de Pologne, Librairie polonaise, (présentation en ligne)
  32. Société royale des sciences médicales et naturelles de Bruxelles, Journal de médecine, de chirurgie et de pharmacologie, vol. 48, Henri Lamertin, (présentation en ligne)
  33. Léonard Chodźko, op. cit, p. 163.
  34. John T. Alexander, Catherine the Great : Life and Legend, Oxford University Press, (ISBN 9780195061628, présentation en ligne)
  35. Christophe Guillaume de Koch, Tableau des révolutions de l'Europe, depuis le bouleversement de l'empire romain en Occident jusqu'à nos jours, vol. 3, Paris, Schoell, (présentation en ligne)
  36. Stanislav Shoduar, Aperçu sur les monnaies russes…, F. Bellizard et co., (présentation en ligne)
  37. Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, Mémoires couronnés et mémoires des savants étrangers, vol. 55, F. Hayez, (présentation en ligne)
  38. Jean Bérenger, Histoire de l'Empire des Habsbourg (1273-1918), Fayard, (ISBN 9782213648019, présentation en ligne)

Liens externes

  • Portail de l'époque moderne
  • Portail des années 1760
1766

1766 est une année commune commençant un mercredi.

Anilius scytale

Anilius scytale est une espèce de serpents, unique représentant du genre Anilius et de la famille des Aniliidae. Il est communément appelé Faux Corail pour sa ressemblance avec les serpents corail.

Carte de Cassini

La carte de Cassini ou carte de l'Académie est la première carte topographique et géométrique établie à l'échelle du royaume de France dans son ensemble. Il serait plus approprié de parler de carte des Cassini, car elle a été dressée par la famille Cassini, principalement César-François Cassini (Cassini III) et son fils Jean-Dominique Cassini (Cassini IV) au XVIIIe siècle.

L'échelle adoptée est d'une ligne pour cent toises, soit une échelle de 1/86 400 (une toise vaut 864 lignes).

Cette carte constitue pour l'époque une véritable innovation et une avancée technique décisive. Elle est la première carte à s'appuyer sur une triangulation géodésique dont l'établissement a pris plus de soixante ans. Les quatre générations de Cassini se sont succédé pour réaliser ce travail. La carte ne localise pas précisément les habitations ou les limites des marais et forêts, mais le niveau de précision du réseau routier représenté est tel qu'en superposant des photos satellite orthorectifiées aux feuilles de la carte de la France, on obtient de spectaculaires résultats.

Le travail des Cassini laissa même son empreinte sur le terrain où l'on trouve encore aujourd'hui des toponymes dits « Signal de Cassini », qui révèlent les lieux où se sont effectuées les mesures de l'époque. Ces points de repères correspondent aux sommets des innombrables triangles qui formaient la trame de la carte de Cassini.

De nos jours, les chercheurs consultent fréquemment les feuilles de la carte des Cassini, soit sa forme papier en salle de lecture du département des cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France, soit sa forme numérique en ligne (voir Liens externes). Elle intéresse tout particulièrement les archéologues, les architectes, les historiens, les géographes, les généalogistes, les chasseurs de trésors et les écologues qui ont besoin de faire de l'écologie rétrospective ou de comprendre l'histoire du paysage.

Charlotte (Caroline du Nord)

Charlotte (prononcé à la française mais l'accent est sur la première syllabe : [ˈʃɑrlət]) est la plus grande ville de l'État de Caroline du Nord, aux États-Unis. Selon les estimations du Bureau du recensement des États-Unis, la commune compte 809 958 habitants en 2014 (la 17e du pays), au sein d'une agglomération de 2 380 314 habitants (33e). La ville est située à 350 km au nord de Savannah, à 364 km à l'est-nord-est d'Atlanta et à 530 km au sud-ouest de Washington.

Surnommée the Queen City, Charlotte a été appelée en l'honneur de la reine Charlotte, épouse du roi George III du Royaume-Uni. Charlotte est également surnommée « nid de frelons » (en anglais Hornet's Nest) en raison de la résistance féroce des citoyens de Charlotte face aux troupes britanniques pendant la guerre d'Indépendance. C'est le centre administratif du comté de Mecklenburg. La ville connaît l’une des croissances les plus rapides des États-Unis et elle est également le deuxième plus grand centre bancaire du pays après New York. Un résident de Charlotte est un Charlottean.

L’aéroport international de Charlotte, un des plus importants du pays, maintient des vols non-stop entre le sud des États-Unis et de nombreuses métropoles européennes, canadiennes et latino-américaines.

Encyclopædia Britannica

L'Encyclopædia Britannica (couramment orthographiée avec un e à la place du æ original) est une encyclopédie généraliste de langue anglaise publiée par Encyclopædia Britannica, Inc., une société privée basée à Chicago. Ses articles ciblent un public adulte et instruit, et sont écrits par un personnel d'environ 100 rédacteurs à plein temps et plus de 4 000 contributeurs experts. La Britannica est reconnue comme l'encyclopédie la plus universitaire,.

L'encyclopédie est publiée pour la première fois entre 1768 et 1771 à Édimbourg, en Écosse, et grandit rapidement en popularité et en taille : sa 3e édition de 1797 et son supplément (1801) atteignent ensemble 20 volumes,,.

Son statut grandissant l'aide à recruter d'éminents contributeurs. La 9e édition (1875 – 1889) et la 11e édition (1911) sont considérées comme des encyclopédies de référence pour leur érudition et la qualité de leur rédaction. Dès la 11e édition, la Britannica a graduellement raccourci et simplifié ses articles afin d'élargir son marché en Amérique du Nord. En 1993, elle est devenue la première encyclopédie à adopter une politique de révision continue, par laquelle elle est continuellement réimprimée et chaque article est régulièrement mis à jour.

L’actuelle 15e version a une structure en trois parties : une Micropædia de douze volumes (articles courts, généralement moins de 750 mots), une Macropædia de 17 volumes regroupant de longs articles (dont deux de 310 pages), et un volume unique intitulé Propædia pour donner un aperçu hiérarchique des connaissances. La Micropædia est conçue comme un guide à la Macropædia. Les lecteurs sont invités à examiner la Propædia pour comprendre le contexte de chaque sujet et trouver des articles plus détaillés. La taille de la Britannica est restée à peu près constante à partir de 1940, avec près de 40 millions de mots pour un demi-million de sujets. Bien que la publication soit réalisée aux États-Unis depuis 1901, elle a toujours conservé le vocabulaire britannique.

En 2007, la Britannica est la plus ancienne encyclopédie de langue anglaise encore en publication mais éprouve des difficultés de rentabilité. Certains articles des éditions précédentes ont été accusés d’inexactitudes, de partialité et des contributeurs ont été critiqués pour leur incompétence,. Des doutes persistent concernant la version actuelle, malgré les réfutations de l’éditeur. Le 13 mars 2012, après 244 années d'existence, on annonce qu'elle ne sera plus imprimée, se recentrant sur ses encyclopédies en ligne et ses programmes éducatifs pour les écoles.

Friedrich Schleiermacher

Friedrich Daniel Ernst Schleiermacher (Breslau, 21 novembre 1768 – Berlin, 12 février 1834) est un théologien protestant et un philosophe allemand.

Frédéric VI de Danemark

Frédéric VI de Danemark, né le 28 janvier 1768 à Copenhague (Royaume de Danemark et de Norvège) et mort le 3 décembre 1839 dans la même ville, fut roi de Danemark du 13 mars 1808 jusqu'à sa mort et de Norvège de 1808 jusqu'au 7 février 1814.

Guerre russo-turque de 1768-1774

La sixième guerre russo-turque qui débuta en 1768 et se termina en 1774 opposa la Russie à l'Empire ottoman, allié du khanat de Crimée. La Russie désirait obtenir un débouché sur la mer Noire.

Joseph Bonaparte

Joseph Bonaparte, né le 7 janvier 1768 à Corte pendant la période d'indépendance de la Corse (1755-1769) et mort le 28 juillet 1844 à Florence, est le frère aîné de Napoléon Bonaparte. Il est d'abord avocat, puis diplomate et soldat.

Sous le Premier Empire, il est nommé prince français avec prédicat d'altesse impériale, est nommé grand-électeur de l'Empire et à ce titre régent pendant la campagne de 1805. En 1806, il est créé roi de Naples puis en 1808, roi des Espagnes et des Indes (Hispaniarum et Indiarum Rex). En 1814 et pendant les Cent-Jours, il est nommé lieutenant-général et régent de l'Empire.

Laurence Sterne

Laurence Sterne (24 novembre 1713 Clonmel, Irlande - 18 mars 1768 Londres) est un écrivain et membre du clergé britannique. Ses œuvres les plus célèbres sont Vie et Opinions de Tristram Shandy, gentilhomme (The Life and Opinions of Tristram Shandy, Gentleman), et le Voyage sentimental à travers la France et l'Italie (A Sentimental Journey Through France and Italy). Sterne a également publié des sermons, écrit des mémoires et pris part à la vie politique locale. Il meurt à Londres après avoir lutté contre la tuberculose qui mina les dernières années de sa vie.

Marie Leszczynska

Marie Leszczynska, ou Marie Leczinska (prononcé [lɛɡzɛ̃ska]), en polonais Maria Leszczyńska ([lɛʃ't͡ʃɨɲska]), née le 23 juin 1703 à Trzebnica et morte le 24 juin 1768 à Versailles, est une aristocrate polonaise, fille du roi de Pologne (1704-1709) Stanislas Leszczynski, reine de France par son mariage avec Louis XV en 1725. Par son fils le dauphin Louis, qui épousa Marie-Josèphe de Saxe, elle est la grand-mère des trois derniers rois de France, Louis XVI, Louis XVIII et Charles X.

Elle est la dernière reine de France à mourir avec sa couronne. Pieuse et généreuse, elle fut une figure effacée de la cour de Versailles par le nombre des maîtresses de son mari, en particulier la marquise de Pompadour.

NGC 1768

NGC 1768 est un amas ouvert situé dans la constellation de la Dorade. Cet amas est situé dans le Grand Nuage de Magellan. Il a été découvert par l'astronome australien James Dunlop en 1826.

Peter Simon Pallas

Peter Simon Pallas (22 septembre 1741, Berlin - 8 septembre 1811) est un zoologiste et botaniste allemand qui se mit au service de l'Empire russe.

Province de Québec (1763-1791)

La Province de Québec (anglais : Province of Quebec) était une colonie britannique d'Amérique du Nord créée par la Grande-Bretagne à la suite de la guerre de Conquête de 1759-1760 et de la fin de la guerre de Sept Ans. Elle a eu cours de 1763 à 1791 et fut ensuite remplacée par les provinces du Bas-Canada et du Haut-Canada.

Royal Academy

La Royal Academy of Arts est une institution britannique dont l'objectif est la promotion des arts visuels (peinture, gravure, sculpture, architecture...) par des expositions et l'organisation d'un enseignement et de débats. C'est une institution indépendante, fonctionnant sur fonds privés, regroupant des artistes élus par une assemblée générale (un nombre maximum de 40 à l'origine, 50 depuis 1972, 80 depuis 1991). Son siège, Burlington House, est situé à Londres sur l'artère de Piccadilly.

Elle a été fondée le 10 décembre 1768 par un acte personnel du roi George III. Son premier président fut le peintre Joshua Reynolds. Son premier siège, trop étroit, se trouvait sur Pall Mall. Dès 1771, elle fut transférée dans Somerset House, alors palais royal, dans une partie spécialement dédiée à partir de 1780. En 1837, l'institution se transporta sur Trafalgar Square, dans une aile du bâtiment récemment construit de la National Gallery, et enfin elle s'installa à Burlington House, son siège actuel, à l'occasion de son centenaire, en 1868.

La Royal Academy organise deux expositions par an : une en hiver consacrée à l'art ancien, une en été consacrée aux œuvres des artistes vivants. L'institution possède aussi une collection permanente (dont le joyau est le Tondo Taddei de Michel-Ange). Les « Écoles de la Royal Academy » (Royal Academy Schools) constituent le plus ancien établissement britannique consacré à l'enseignement des arts visuels (et longtemps le seul). Cet enseignement s'inspira à l'origine de celui de l'Académie royale de peinture et de sculpture, qui existait à Paris depuis 1648. Les étudiants sont actuellement au nombre de 60, le cursus dure trois ans, et l'enseignement est gratuit depuis la fondation. La première étudiante fut admise en 1860. Les étudiants peuvent exposer leurs œuvres deux fois l'an. La bibliothèque, la plus ancienne du Royaume-Uni consacrée aux arts visuels, contient 65 000 volumes.

Le financement de l'institution, qui ne reçoit rien de l'État, est assuré par les billets des expositions, les activités commerciales (boutique, etc.), le mécénat d'entreprise et une association appelée les Amis de la Royal Academy (Friends of the Royal Academy), fondée en 1977 et qui comptait près de 90 000 adhérents en 2007.

Salientia

Les salientiens (Salientia) sont la branche d'amphibiens du super-ordre des batraciens qui contient les anoures et toutes les espèces éteintes plus proches de ceux-ci que des urodèles.

Sehetepibrê Ier

Le roi Sehetepibrê Ier (XIIIe dynastie) règne en -1791/-1789 (selon K. S. B. Ryholt), -1771/-1768 (Kinnaer), -1743/-1742 (Schneider).

Le Canon royal de Turin (6.8) lui compte un an de règne. Les avis des égyptologues sur ce roi sont très partagés. Il y a les partisans d'un roi unique avec Ameni Kemaou, qui aurait alors changé de nom. Puis ceux de deux rois bien distincts, mais ils ne sont d'accord ni sur l'origine du roi (est-il le fils d'Ameni Kemaou ?), ni sur ses noms de naissance (nom de Sa-Rê) ou de roi (nom de Nesout-bity), pour lesquels il existe plusieurs propositions.

Suffolk

Le Suffolk (/ˈsʌfək/) est un comté de l'Est de l'Angleterre, constituant la partie méridionale de la région d'Est-Anglie.

Dans d’autres langues

This page is based on a Wikipedia article written by authors (here).
Text is available under the CC BY-SA 3.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.