1746

1746 est une année commune commençant un samedi.

Chronologies
16/27 avril : bataille de Culloden, toile de David Morier.
16/27 avril : bataille de Culloden, toile de David Morier.
Années :
1743 1744 1745  1746  1747 1748 1749
Décennies :
1710 1720 1730  1740  1750 1760 1770
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Philosophie Santé et médecine Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Événements

Amérique

Asie

Surrender of The City of Madras 1746
21 septembre : Reddition de Madras. La France et la Grande-Bretagne luttent pour la domination de l'Inde. Le conflit oppose l’administrateur de l’East India Company, Robert Clive, au gouverneur de Pondichéry, Joseph François Dupleix (fin en 1761).
  • Mars-juin, Inde : les Sikhs reprennent l’offensive. Le gouverneur moghol de Lahore Yahiya Khan déclenche une terrible répression connue sous le nom de premier ghalughara (holocauste), faisant 10 000 victimes[8].
  • Persécution des missionnaires chrétiens en Chine, considérés par l’État comme des rebelles qui complotent avec l’étranger[15].

Europe

Giuseppe Comotto-rivolta in Portoria col Balilla
5-10 décembre : révolte de Balilla
François Boucher 008
La modiste, toile de François Boucher.

Naissances en 1746

Décès en 1746

Notes et références

  1. Jacques Lacoursière, Histoire populaire du Québec, Les éditions du Septentrion, (ISBN 9782894480502, présentation en ligne)
  2. Emmanuel Domenech, Histoire du Mexique, vol. 1, Paris, A. Lacroix, Verboeckhoven et cie., (présentation en ligne)
  3. Michael D. Coe, The Line of Forts : Historical Archaeology on the Colonial Frontier of Massachusetts, UPNE, (ISBN 9781584655428, présentation en ligne)
  4. Gilbert R. Cruz, Let There Be Towns : Spanish Municipal Origins in the American Southwest, 1610-1810, Texas A&M University Press, (ISBN 9780890966778, présentation en ligne)
  5. Richard D. Smith, Princeton University, Arcadia Publishing, (ISBN 9780738535678, présentation en ligne)
  6. Arístides Herrera Cuntti, Apuntes históricos de una gran ciudad, (ISBN 9789972290800, présentation en ligne)
  7. Agricole Joseph François Xavier Pierre Esprit Simon Paul Antoine Fortia d'Urban, David Bailie Warden, Maurists, L'Art de vérifier les dates depuis l'année 1770 jusqu'à nos jours, vol. 14, Paris, Arthus-Bertrand, Treuttel et Würtz, (présentation en ligne)
  8. Claude Markovits, A history of modern India, 1480-1950, Anthem Press, (ISBN 9781843311522, présentation en ligne)
  9. Jean-Claude Castex, Dictionnaire des batailles navales franco-anglaises, Presses Université Laval, (ISBN 9782763780610, présentation en ligne)
  10. Joseph von Hammer-Purgstall, Histoire de l'empire ottoman, depuis son origine jusqu'à nos jours, vol. 3, Parent-Desbarres, (présentation en ligne)
  11. David Annousamy, L'intermède français en Inde : Secousses politiques et mutations juridiques, Éditions L'Harmattan, (ISBN 9782296375420, présentation en ligne)
  12. Marc Ferro, Histoire des colonisations : des conquêtes aux indépendances, XIIIe-XXe siècle, Seuil, (lire en ligne)
  13. Anne-Gabriel Meusnier de Querlon, Alexandre Deleyre, Jacques-Philibert Rousselot de Surgy, J. P. J. Du Bois, John Green et Thomas Astley, Histoire générale des voyages, vol. 14, La Haye, P. de Hondt, (présentation en ligne)
  14. Alphonse Jobez, La France sous Louis XV (1715-1774) : Madame de Pompadour de 1746 à 1757, Didier et cie, (présentation en ligne)
  15. Charles Le Gobien, Yves Mathurin de Querbeuf, Lettres édifiantes et curieuses, écrites des missions étrangères : Mémoires de la Chine, vol. 24, chez J. G. Merigot, le jeune, (présentation en ligne)
  16. Jules Augustin Fleury, Histoire d'Angleterre, vol. 2, Hachette, (présentation en ligne)
  17. Prudence-Guillaume de Rojoux, Histoire d'Angleterre depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, vol. 2, Paris, Hingray, (présentation en ligne)
  18. Histoire chronologique de Bruxelles & de ses habitants, (présentation en ligne)
  19. Eckhart Seifert, Paul Joseph Riegger (1705-1775), Duncker & Humblot, (ISBN 9783428027576, présentation en ligne)
  20. Christophe Koch et Frédéric Schoell, Histoire abrégée des traités de paix, entre les puissances de l'Europe, depuis la paix de Westphalie, vol. 2, Chez Gide fils, (présentation en ligne), p. 392-395
  21. Christophe Guillaume Koch et Friedrich Schoell, Histoire abrégée des traités de paix entre les puissances de l'Europe, Gide, (présentation en ligne)
  22. Frédéric Schoell et Franz Xaver Zach, Cours d'histoire des états européens, vol. 45, de l'imprimerie royale et chez Duncker et Humblot, (présentation en ligne)
  23. Michel-Joseph-Pierre Picot, Mémoires pour servir à l'histoire ecclésiastique pendant le XVIIIe siècle, vol. 1, Felix de Pachtere, (présentation en ligne)
  24. Philip Mansel, Dressed to Rule : Royal and Court Costume from Louis XIV to Elizabeth II, Yale University Press, (ISBN 9780300106978, présentation en ligne)
  25. L’Art de vérifier les dates..., Paris, Desprez, (présentation en ligne)
  26. Just Jean É Roy, Histoire d'Espagne, Lille, Lefort, (présentation en ligne)
  27. Spencer Tucker, A global chronology of conflict : from the ancient world to the modern Middle East, vol. 2, ABC-CLIO, (ISBN 9781851096671, présentation en ligne)
  28. Calendrier général de la Flandre, du Brabant et des conquêtes du roi, Lille, A. J. Panckouke, (présentation en ligne)
  29. Revue Franco-Anglaise, Saurin frères, (présentation en ligne)
  30. Norbert Jonard, Milan au siècle des Lumières, Université de Dijon, (présentation en ligne)
  31. Léon Guerin, Histoire Maritime de France, vol. 4, Paris, Dufour et Mulat, (présentation en ligne)
  32. Michel Dion, Essai sur le fanatisme contemporain : des hommes nouveaux de Roumanie aux combattants d'Allah, Éditions L'Harmattan, (ISBN 978-2-7475-3301-0, présentation en ligne)
  33. Tony Wright, The British Political Process : An Introduction, Routledge, (ISBN 9780203408599, présentation en ligne)
  34. Henri Troyat, Catherine la Grande, Flammarion, (ISBN 9782080640284, présentation en ligne)

Liens externes

  • Portail de l'époque moderne
  • Portail du XVIIIe siècle
Amenemhat V

Amenemhat V (XIIIe dynastie) régna de -1796 environ à -1793 (selon Kim Steven Bardrum Ryholt) ou de -1746 à -1743 (selon Detlef Franke.

Franke pense que ce roi ne fait qu'un avec Amenemhat Sénébef, deuxième roi de la dynastie et remet donc en cause son existence.

Antoine Fouquier-Tinville

Antoine Quentin Fouquier de Tinville, dit Antoine Fouquier-Tinville, né à Herouël (Aisne) le 10 juin 1746 et mort guillotiné à Paris en place de Grève le 7 mai 1795, est un homme de loi et révolutionnaire français, accusateur public du Tribunal révolutionnaire.

Bataille de Culloden

La bataille de Culloden (16 avril 1746 à Culloden) marque l'échec du quatrième des débarquements royalistes en Écosse, après ceux de 1692, 1708, et 1715, et la fin des espoirs de restauration de la lignée des Stuarts sur les trônes d'Écosse et d'Angleterre, avec la fuite du prince Bonnie Charles réduit à implorer l'aide de la jeune Flora McDonald. Elle s'accompagne d'une intensification de la pression contre le mode de vie traditionnel des Highlanders (incluant les clans, les tartans et même la cornemuse).

Du point de vue militaire, il s'agit d'une victoire tactique des fusiliers et des canons hanovriens, face à une armée formée principalement de Highlanders écossais issue des clans fidèles à la lignée jacobite. Pour la première fois, la spontanéité de la charge furieuse sabre au clair des guerriers jacobites sera mise en échec par la rigueur et la discipline des fusiliers du duc de Cumberland.

Bataille de Dettingen

La bataille de Dettingen se déroula le 27 juin (16 juin du calendrier julien) 1743 à Dettingen (de), village de la commune de Karlstein am Main (Bavière) pendant la guerre de Succession d'Autriche. Les Britannico-Hanovriens, rejoints par les Autrichiens, y défont une armée française commandée par le maréchal de Noailles.

Bataille de Fontenoy

La bataille de Fontenoy est un affrontement de la guerre de Succession d'Autriche qui se déroula le 11 mai 1745 près de Fontenoy dans les Pays-Bas autrichiens (Belgique actuelle) et se solda par une victoire française. Elle est une conséquence du siège de la ville de Tournai (avril-juin 1745).

Bataille de Lauffeld

La bataille de Lauffeldt (parfois orthographiée Lawfeld ou Lafelt, partie maintenant de Riemst en Belgique, juste à l'ouest de Maastricht, ou bataille de Maastricht, et encore bataille de Val) le 2 juillet 1747, pendant l'invasion française des Pays-Bas autrichiens (une partie de la guerre de Succession d'Autriche). Le maréchal de Saxe mène l'armée française contre les forces combinées des gardes écossais sous la bannière du duc de Cumberland, et des Provinces-Unies, combattant sous les ordres du prince d'Orange.

Bataille de Rocourt (1746)

La bataille de Rocourt, parfois orthographié Roccoux, Raucoux ou Roucoux, oppose les armées française et autrichienne le 11 octobre 1746, à Rocourt sur les hauteurs nord de Liège, dans l'actuelle Belgique, pendant la guerre de Succession d'Autriche.

La victoire tactique française ne peut cependant être transformée immédiatement en victoire stratégique en raison de l'approche de l'hiver.

Bulle locale

En astronomie, la Bulle locale (Local Bubble en anglais), ou Bulle locale interstellaire est une région de quelques centaines d'années-lumière au sein de laquelle est situé le Système solaire, et qui émet un surplus de rayons X. Elle est soupçonnée d'être issue d'un ensemble d'explosions de supernovas survenues il y a quelques millions d'années. Il a été proposé que la supernova ayant engendré le pulsar très énergétique PSR J0633+1746 (Geminga) fasse partie des progéniteurs de la bulle locale.

Une carte 3D très détaillée de la Bulle locale a été publiée par quatre astrophysiciens dans le numéro de février 2010 de la revue Astronomy & Astrophysics.

La Bulle locale elle-même n'est pas entièrement vide. En effet le Soleil (et le Système solaire entier) se trouve actuellement à l'intérieur d'un petit nuage interstellaire très diffus mais dont la température moléculaire est de l'ordre de 6000 K, ce qui pour donner une idée représente approximativement la même température que la surface du Soleil,.

Christoph Willibald Gluck

Christoph Willibald, Ritter [chevalier] von Gluck (et non Glück) est un compositeur bavarois d'opéra de la période classique, né à Erasbach, dans l'électorat de Bavière, le 2 juillet 1714 et mort à Vienne, dans l'archiduché d'Autriche, le 15 novembre 1787.

Il a transformé l'opéra avec sa célèbre « réforme » visant à introduire le naturel et la vérité dramatique, et qui a notamment occasionné la querelle des Gluckistes et des Piccinnistes, qui l'opposa aux piccinistes, défenseurs de l'opéra italien, sans jamais toutefois le brouiller avec qui que ce soit. Il reste l'un des compositeurs les plus importants de la musique de la période classique dans l'aire germanophone avec Joseph Haydn, Wolfgang Amadeus Mozart, Karl Ditters von Dittersdorf, Franz Krommer et Carl Philipp Emanuel Bach. Il ouvre la porte au classicisme viennois dont il est le premier jalon significatif.

Daimyō

Daimyō, daimyo (大名, littéralement « grand nom ») est un titre nobiliaire japonais.

Ce terme désigne les principaux gouverneurs de provinces issus de la classe militaire qui régnaient sur le Japon sous les ordres du shogun, de l’époque de Muromachi (1336-1573), à celle d’Edo (1603-1868).

Guerre de Succession d'Autriche

La guerre de Succession d'Autriche (1740 – 1748, traité d'Aix-la-Chapelle) est un conflit européen né de la contestation par les États qui y avaient souscrit de la Pragmatique Sanction, par laquelle l'empereur Charles VI du Saint-Empire léguait à sa fille Marie-Thérèse d'Autriche les États héréditaires de la maison de Habsbourg.

NGC 1746

NGC 1746 est un amas ouvert situé dans la constellation de la Taureau. Il a été découvert par l'astronome prussien Heinrich d'Arrest en 1863.

NGC 1746 est situé à environ 760 pc (∼2 480 a.l.) du système solaire et les dernières estimations donnent un âge de 155 millions d'années. Le diamètre apparent de l'amas est de 40,0 minutes d'arc, ce qui, compte tenu de la distance, donne un diamètre réel d'environ 8,7 années-lumière.

Notons que NGC 1746 est considéré comme un groupe d'étoiles par le professeur Seligman et par Wolfgang Steinicke sur le site de SEDS. Une étude parue en 1998 montre aussi l'absence d'évidences que NGC 1746 est un amas ouvert.

.

NGC 1750

NGC 1750 est un amas ouvert situé dans la constellation de la Taureau. Il a été découvert par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1785.

NGC 1750 est situé à environ 630 pc (∼2 050 a.l.) du système solaire et les dernières estimations donnent un âge de 200 millions d'années. La taille apparente de l'amas est de 25,0 minutes d'arc, ce qui, compte tenu de la distance, donne une taille réelle maximale d'environ 14,9 années-lumière.

Notons qu'il est possible que NGC 1750 soit en réalité NGC 1746. Une étude parue en 1998 confirme que NGC 1750 et NGC 1758 sont bien des amas ouverts, mais il semble selon cette étude que NGC 1746 soit un groupe d'étoiles.

O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe (BWV 34)

O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe (Ô feu éternel, ô source de l’amour !), (BWV 34), est une cantate religieuse de Johann Sebastian Bach composée probablement pour le premier jour de la Pentecôte de 1746 ou 1747. Pour cette destination liturgique, trois autres cantates ont franchi le seuil de la postérité : les BWV 59, 74 et 172. Elle est adaptée d'une précédente cantate, profane, homonyme O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe (BWV 34a) datée de 1725 1726 . Elle fut probablement jouée le dimanche 29 mai 1746 ou le dimanche 21 mai 1747.

Les lectures prescrites du jour étaient Actes 2: 1-13 et Jean14: 23-31.

Les auteurs des textes sont inconnus,.

Philippe V (roi d'Espagne)

Philippe V, dit el Animoso en espagnol, c'est-à-dire « le Brave » (Versailles, 19 décembre 1683 – Madrid, 9 juillet 1746), roi des Espagnes et des Indes à la mort de Charles II d'Espagne (1700-1716) puis titré roi d'Espagne et des Indes (1716-1746) à la suite des décrets de Nueva Planta qui modifiaient l'organisation territoriale des royaumes hispaniques en abolissant les royaumes de Castille et d'Aragon. Il abdique brièvement son trône en 1724 pendant six mois, au profit de son fils.

Deuxième fils de Louis de France, dit « le Grand Dauphin », et petit-fils du roi Louis XIV, Philippe de France est titré duc d'Anjou. Il succède à son grand-oncle maternel Charles II, dernier roi d'Espagne de la dynastie des Habsbourg, et il devient lui-même roi d'Espagne, premier de la dynastie des Bourbons (sa descendance adopte ensuite le nom de Bourbon, que portait leur ancêtre Antoine de Bourbon, devenu roi de Navarre en 1555). Son règne, de 45 ans et 2 jours, est le plus long de la monarchie espagnole.

Régiment de Guyenne (1684)

Le régiment de Guyenne est un régiment d’infanterie du Royaume de France créé en 1684.

Sarreinsberg

Sarreinsberg ou Mont-Royal (Saareinsberg ou Königsberg en allemand), est une ancienne commune et un écart de la commune française de Gœtzenbruck dans le département de la Moselle.

Fondé en 1746, le village devient commune lors de la création du département de la Moselle. Il est ensuite successivement annexé à Gœtzenbruck (1811) puis à Althorn (1837). Sarreinsberg redevient chef-lieu d'une commune en 1838, avant d'être définitivement rattaché à Goetzenbruck en 1947.

Sekhemrê Khoutaoui

Le roi Sekhemrê Khoutaoui (XIIIe dynastie) régna de vers -1775 à -1772 (Ryholt) ou -1752 à -1746 (Franke).

Le Canon royal de Turin lui compte six ans de règne. Son existence est également attestée par quelques objets façonnés retrouvés à Bubastis, ainsi que le papyrus d'Illahun et le nilomètre de Semna en Nubie.

Université de Princeton

L'université de Princeton (Princeton University) est une université de recherche privée, située dans la ville de Princeton dans l'État du New Jersey, aux États-Unis. Elle est aussi la quatrième plus ancienne université aux États-Unis.

Membre de l'Ivy League, un groupe des huit universités privées et prestigieuses des États-Unis, elle a été fondée en 1746 en tant que Collège du New Jersey. Elle devient l'université de Princeton en 1896. Elle est reconnue comme l'une des universités les plus prestigieuses au monde, entretenant une rivalité historique avec l'université Harvard ou l'université Yale.

Dans d’autres langues

This page is based on a Wikipedia article written by authors (here).
Text is available under the CC BY-SA 3.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.