1735

1735 est une année commune commençant un samedi.

Chronologies
Qianlong et l'impératrice Xiao Xian en 1736.
Qianlong et l'impératrice Xiao Xian en 1736.
Années :
1732 1733 1734  1735  1736 1737 1738
Décennies :
1700 1710 1720  1730  1740 1750 1760
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Philosophie Santé et médecine Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Événements

  • 18 octobre : début du règne de Qianlong (ou Hongli) empereur de Chine de la dynastie Qing (fin le 9 février 1796)[8]. Il mène une politique de conquête de terres extérieures pour les peupler de colons chinois.

Europe

De 1735 à 1738, une période douce a lieu à Paris. La température moyenne y est de 12,4°C sur 4 ans soit à peine moins que la norme 1981/2010[9].

Paris-Montsouris (France), (Période 1735/1738), Records de 1735 à 1738
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 3,8 2,8 4,5 8 11 14,6 16,5 15,8 13,3 8,9 3,9 4,8 9
Température moyenne (°C) 5,3 4,9 7,7 12,1 15,4 18,8 21,1 20 17,7 12,6 6,2 6,1 12,4
Température maximale moyenne (°C) 6,7 7 10,9 16,3 19,8 22,9 25,6 24,2 22 16,4 8,4 7,4 15,7
Record de froid (°C)
date du record
−7,5
8/1738
−5,6
24/1736,25/1736
−3,1
19/1737
0
2/1735
3,4
1/1738,2/1738
9,4
18/1737
11,9
1/1736
10
28/1736
2,5
29/1736,30/1736
−0,6
11/1736
−5
23/1738,25/1738
−4,5
23/1735,27/1735
−7,5
8/1/1738
Record de chaleur (°C)
date du record
13,8
12/1737
15,3
28/1738
22,8
17/1735
28,1
28/1735
30
16/1737
31,9
4/1737
37,1
30/1736
36,9
5/1738
31,9
12/1737
27,5
3/1735
18,1
7/1736,11/1736
14,4
13/1738
37,1
Carlos de Borbón, rey de las Dos Sicilias
3 juillet : l'infant Charles, roi de Naples et de Sicile
Déjeuner de jambon - Nicolas Lancret - musée Condé
Déjeuner de jambon, toile de Nicolas Lancret, musée Condé, Chantilly.

Naissances en 1735

Décès en 1735

Notes et références

  1. Fazil Zeynalov, Le conflit du Haut-Karabakh une paix juste ou une guerre inévitable, Paris, Éditions L'Harmattan, (ISBN 9782296808874, présentation en ligne)
  2. (en) Jim Rathbone, James Mitose and the Path of Kenpo, LeAnn Rathbone (ISBN 978-1-60702-961-8, lire en ligne), p. 57
  3. Iowa Official register, vol. 49, State of Iowa, (présentation en ligne)
  4. Louis Maillard, Notes sur l'ile de la Réunion (Bourbon), vol. 1, Dentu, (présentation en ligne)
  5. Alphonse Rousseau, Annales tunisiennes, ou Aperçu historique sur la régence de Tunis, Alger, Bastide, (présentation en ligne)
  6. Hommes et destins : dictionnaire biographique d'outre-mer, vol. 7 à 8, Académie des sciences d'outre-mer (présentation en ligne)
  7. Jean-Claude Castex, Dictionnaire des batailles navales franco-anglaises, Presses Université Laval, (ISBN 9782763780610, présentation en ligne)
  8. Xavier Walter, Petite histoire de la Chine, Éditions Eyrolles, (ISBN 9782212861747, présentation en ligne)
  9. « Températures à Paris de 1735 à 1738 », sur Météo Climat Stats
  10. Hubert Lamb, Historic Storms of the North Sea, British Isles and Northwest Europe, Cambridge University Press, (ISBN 9780521375221, présentation en ligne)
  11. Source : C 26
  12. Goury de Champgrand, Histoire de l'isle de Corse : contenant en abrégé les principaux événemens de ce pays, A.D. Cusson, (présentation en ligne)
  13. Fastos de la Real Academia Española de la Historia : año I., en la oficina de Antonio Sanz, (présentation en ligne)
  14. Antonio Tarlazzi, Memorie sacre di Ravenna., dal canonico G. Fabri, (présentation en ligne)
  15. Pavel Nikolaevich Mili︠u︡kov, Charles Seignobos, Louis Eisenmann, Histoire de Russie : Les successeurs de Pierre le Grand : de l'autocratie appuyée sur la noblesse à l'autocratie bureaucratique, vol. 2, E. Leroux,‎ (présentation en ligne)
  16. Christophe Guillaume de Koch et Maximilian Samson Friedrich Schoell, Histoire abrégée des traités de paix, vol. 1, Bruxelles, Méline, Cans et Cie, (présentation en ligne)
  17. Christopher Jones, No. 10 Downing Street : the story of a house, British Broadcasting Corporation, (présentation en ligne)
  18. Comte d'Angebert, Recueil des traités, conventions et actes diplomatiques concernant l'Autriche et l'Italie, Paris, Amyot, (présentation en ligne)
  19. Charles Philippe d'Albert Luynes, Louis Étienne Dussieux et Eudoxe Soulié, Mémoires du Duc de Luynes sur la cour de Louis XV, Firmin Didot frères, fils et cie., (présentation en ligne)

Liens externes

  • Portail de l'époque moderne
  • Portail du XVIIIe siècle
Auf, schmetternde Töne (BWV 207a)

Auf, schmetternde Töne der muntern trompeten, (Retentissez, sons éclatants des allègres trompettes) BWV 207a, est une cantate (drama per musica) profane de Johann Sebastian Bach composée à Leipzig en 1735 pour la fête de l'électeur Auguste III de Pologne. Les Nouvelles de Leipzig nous informent que la musique sera exécutée « solennellement et avec illumination dans les jardins de la maison Zimmermann, près de la porte de Grimma. »

Le texte est, sans doute, de Christian Friedrich Henrici (Picander). C'est un réemploi, à trois récitatifs près, de la cantate BWV 207, composée dix ans auparavant pour la nomination d'un professeur de droit à l'université.

Carlo Ruzzini

Carlo Ruzzini (né le 11 novembre 1653 à Venise - mort le 5 janvier 1735) est un diplomate italien et un doge de Venise. Élu en 1732, Carlo Ruzzini est le 113e doge de Venise.

Charles VI (empereur du Saint-Empire)

Charles III de Habsbourg, en allemand Karl von Habsburg (né le 1er octobre 1685 à Vienne - mort le 20 octobre 1740 dans la même ville), est empereur du Saint-Empire romain germanique sous le nom de Charles VI et roi de Hongrie sous le nom de Charles III (1711-1740). Il fut également prétendant au trône du royaume d'Espagne (1703-1714), roi de Sardaigne (1713-1720), roi de Naples (1714-1738), roi de Sicile (1720-1735), duc de Parme et Plaisance (1735-1740). Son règne fut marqué par les questions liées aux querelles de succession des dynasties européennes tandis que la sienne allait ouvrir un conflit généralisé.

Comté d'Amelia

Le comté d'Amelia est un comté de Virginie, aux États-Unis. Il a été nommé en hommage à la princesse Amélie fille du roi George II. Le comté a pour siège Amelia Courthouse et fait partie de l'aire métropolitaine de Richmond.

Il a été créé en 1735 par distraction d'une partie des comtés du Prince George et de Brunswick. Par la suite son territoire a été réduit pour créer les comtés du Prince-Edouard en 1754 et de Nottoway en 1789.

Selon le recensement de 2010, la population du comté est 12 690 habitants pour une superficie de 920 km2.

Die Freude reget sich

Die Freude reget sich (La joie est en mouvement), (BWV 36b), est une cantate profane de Johann Sebastian Bach composée à Leipzig en 1735.

Es ist das Heil uns kommen her

Es ist das Heil uns kommen her (Le salut nous est venu) (BWV 9), est une cantate religieuse de Johann Sebastian Bach composée à Leipzig entre 1732 et 1735.

Guerre austro-russo-turque de 1735-1739

La guerre russo-turque de 1735-1739 est un conflit opposant la Russie impériale à l’Empire ottoman causé par les contradictions nées de la guerre de Succession de Pologne de 1733–1735 et les raids menés par les Tatars de Crimée. La guerre est aussi une nouvelle manifestation des efforts russes pour obtenir un accès aux « mers chaudes ».

John Adams (homme d'État)

John Adams, né le 30 octobre 1735 à Quincy (Massachusetts) et mort le 4 juillet 1826 dans la même ville, est un homme d'État américain, président des États-Unis de 1797 à 1801. Deuxième occupant de la fonction après George Washington, il est le premier vice-président des États-Unis de 1789 à 1797, durant la présidence de ce dernier. Membre du Parti fédéraliste, il est considéré comme l'un des Pères fondateurs des États-Unis.

John Adams joue un rôle important dans la révolution américaine d’abord dans le Massachusetts, d'où il est originaire, puis comme représentant du Congrès continental en Europe. Il obtient notamment des fonds de la part des marchés monétaires d’Amsterdam afin de financer les dépenses liées à la guerre d'indépendance des États-Unis. Il est l’un des principaux artisans de la paix (traité de Paris de 1783) avec le Royaume-Uni. Son prestige lui permet d’être élu vice-président aux côtés de George Washington à deux reprises, puis de devenir président de la jeune nation. Durant son mandat présidentiel, il doit faire face aux oppositions qui agitent le Parti fédéraliste, en particulier de la part d'une faction menée par Alexander Hamilton. Il tente de rendre la fonction de président apolitique, mais se trouve confronté aux critiques des deux partis politiques de l'époque. Il essaie de sauvegarder la neutralité des États-Unis dans les conflits entre les puissances européennes pendant la crise de la quasi-guerre (1798-1800). Crise orchestrée par Victor Hugues, commissaire de la République en Guadeloupe et qui va se développer en Guyane par divers incidents dont la prise de la Carolina par un corsaire français le Hussard, commandé par Marie-Étienne Peltier. La capture par les Américains de l'Insurgente va inciter Burnel, le 28 avril 1799, à prendre un décret qui est une véritable déclaration de guerre.

John Adams est le premier président à occuper la Maison-Blanche, achevée en 1800 à Washington.

Battu par Thomas Jefferson à l'élection présidentielle américaine de 1800 alors qu'il se présente pour un deuxième mandat, il prend sa retraite auprès de son épouse dans son État natal. La correspondance qu'il entretient avec elle pendant sa présidence montre qu'il est en même temps l'ami et le rival de Jefferson. John Adams est à l’origine d’une importante lignée d’hommes politiques, d’historiens et de diplomates. Son fils John Quincy Adams est notamment président des États-Unis pour un unique mandat, de 1825 à 1829.

Liste des ducs de Parme et Plaisance

Le duché de Parme et de Plaisance était un petit État de la péninsule italienne qui exista entre 1545 et 1802 puis de 1814 à 1859.

Les ducs de Parme et de Plaisance furent également ducs de Plaisance excepté dans les premières années du règne d'Octave Farnèse (1549 – 1556) et sous le règne des deux ducs choisis par Napoléon Bonaparte en 1808.

NGC 1735

NGC 1735 est un amas ouvert situé dans la constellation de la Dorade. Cet amas est situé dans le Grand Nuage de Magellan. Il a été découvert par l'astronome britannique John Herschel en 1834.

Oratorio de l'Ascension

Lobet Gott in seinen Reichen (Louez Dieu dans ses royaumes) (BWV 11) aussi connue sous le nom d’Oratorio de l'Ascension, est une composition religieuse de Jean-Sébastien Bach composée à Leipzig en 1735. Elle a été classée par Wolfgang Schmieder comme cantate bien que Bach l'ait lui-même désignée comme oratorio.

Ordre de Sainte-Anne

L'ordre de Sainte-Anne (en russe : Орден Cвятой Анны, Orden Sviatoï Anny) était un ordre de chevalerie du duché de Holstein-Gottorp, puis un ordre honorifique de l'Empire russe. La devise de cet ordre était « Amantibus, Justitium, Pictitiam et Fidum », ce qui signifie « Amour, justice, piété et fidélité ». Il était composé, de 1735 à 1815, de trois classes, puis de quatre, de 1815 à 1917, date de la chute de l'Empire et de la suppression de l'ordre.

La fête de l'ordre avait lieu le 3 février.

Régiment de Lusignan cavalerie

Le régiment de Lusignan cavalerie est un régiment de cavalerie du Royaume de France au service du Roi de France depuis 1666.

Régiment de Toustain cavalerie

Le régiment de Toustain cavalerie est un régiment de cavalerie du Royaume de France créé en 1665.

Thomas Carleton

Thomas Carleton (vers 1735-1817) était un militaire et un administrateur colonial britannique qui fut lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick.

Was Gott tut, das ist wohlgetan (BWV 100)

Was Gott tut, das ist wohlgetan, (Ce que Dieu fait est bien fait) (BWV 100), est une cantate religieuse de Johann Sebastian Bach composée à Leipzig en 1732-1735 pour le 15e dimanche après la Trinité ou un autre jour liturgique.

Bach reprend intégralement le texte du psaume homonyme de Samuel Rodigast et la mélodie est de Severius Gastorius .

Wär Gott nicht mit uns diese Zeit

Wär Gott nicht mit uns diese Zeit (Si Dieu n’était pas aujourd'hui avec nous), (BWV 14), est une cantate religieuse de Johann Sebastian Bach composée à Leipzig en 1735 pour le quatrième dimanche après l'Épiphanie qui tombait cette année le 30 janvier, jour de la première représentation. Pour cette destination liturgique, une autre cantate a franchi le seuil de la postérité : la BWV 81.

Les lectures prescrites étaient Rom 13: 8-10 et Mat 8: 23-27.

Le texte trouve son origine dans un cantique de Martin Luther, publié dans le « Gesangbuch » de Walterof en 1525, qui est lui-même une paraphrase du psaume 124. Les mouvements 1 et 5 sont respectivement les premières et dernières strophes du cantique de Luther, tandis que les autres mouvements sont d'auteur inconnu. Le thème du choral homonyme est d'origine inconnue mais a été utilisée par Luther en 1525 et est apparu dans plusieurs cantiques depuis lors.

Dans d’autres langues

This page is based on a Wikipedia article written by authors (here).
Text is available under the CC BY-SA 3.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.