1619

1619 est une année commune commençant un mardi.

Chronologies
Années :
1616 1617 1618  1619  1620 1621 1622
Décennies :
1580 1590 1600  1610  1620 1630 1640
Siècles :
XVIe siècle  XVIIe siècle  XVIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit • Littérature Musique classique Santé et médecine • Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Événements

Minggunbattle
14 avril : bataille de Sarhu.
AfricansatJamestown1619
Août : Arrivée des premiers esclaves noirs à Jamestown.
  • 17 juillet : les Hollandais signent un accord avec les Anglais à Londres pour partager l’exploitation de l’Indonésie[4]. Ils cherchent à isoler le réseau commercial indigène des routes commerciales internationales. Batavia est peuplée de Chinois, Malais, Macassars, Balinais et Philippins de Luçon. La Compagnie des Indes orientales hollandaise, basée à Batavia, intercepte le commerce portugais.
  • 26 juillet : les Mandchous prennent Kaiyuan[1].
  • 30 juillet : première assemblée représentative en Virginie (Chambre des bourgeois)[5].
  • Août : un bateau hollandais transporte les premiers esclaves noirs vers la colonie de Virginie. Une vingtaine de noirs sont vendus à Jamestown[6]. Cette même année arrive à Jamestown quatre-vingt-dix femmes, « de jeunes personnes agréables et pures […], vendues avec leur consentement comme épouses aux colons pour prix de leur traversée » ; soixante autres jeunes filles sont envoyés en 1621, et mariées pour le prix de 120 à 150 livres de tabac[7].
  • 3 septembre : les Mandchous prennent Tieling[1].
AMH-6730-KB Sumatrans attacking shipwrecked sailors
Les naufragés du Nieuw Hoorn attaqués par les Sumatranais. Gravure de 1654.
  • 19 novembre : le Nieuw Hoorn, un indiaman partit de Texel le à destination de Java, fait naufrage suite à un incendie à la hauteur du détroit de la Sonde. Les 72 survivants, dont le capitaine Bontekoe dérivent pendant 13 jours sur deux, puis un canot de sauvetage avant de reconnaître une île au large de Sumatra. Seize hommes trouvent la mort lors d’une attaque des autochtonnes. Les rescapés sont secourus par la flotte néerlandaise de Frederik de Houtman au large de Java[8].

Europe

Afbeelding der executie geschiet den XIII mey 1619 aen Jan van Oldenbarnevelt (Jan Luycken)
13 mai : exécution de Johan van Oldenbarnevelt, gravure de Jan Luyken.
  • 10 juin : victoire des catholiques sur les protestants à la bataille de Sablat (Záblatí), en Bohême[16].
  • 22 juin : libéré par les Polonais (1er juin), le père du tsar, Fédor Romanov (Philarète) est élu patriarche et seconde son fils dans l’exercice du pouvoir (1619-1633)[17]. Ils s’attachent à pacifier le pays.
  • Juin, Russie : le Zemski sobor prend des décisions importantes : inventaire des terres imposables, encouragement au retour des paysans en fuite, répression des abus commis par les fonctionnaires, réforme de l’administration provinciale (assemblées élues), budget national[18].
Pieter Snayers Belagerung Wien 1619
Septembre - octobre : les troupes de Mathias de Thurn menacent Vienne.
Winterkönig Eigentliche Contrafactur 1619
4 novembre : couronnement de Frédéric V du Palatinat roi de Bohême.
Barbieri, Giovanni Francesco (Guercino) - Samson Captured by the Philistines - 1619
Samson capturé par les Philistins, Le Guerchin.

Naissances en 1619

Décès en 1619

Notes et références

  1. Frederic E. Wakeman, The great enterprise : the Manchu reconstruction of imperial order in seventeenth-century China, vol. 2, University of California Press, (ISBN 9780520048041, présentation en ligne)
  2. Histoire générale des voyages, vol. 22, De Hondt, (présentation en ligne)
  3. J. P. J. Du Bois, Gustaaf Willem Imhoff, Vies des gouverneurs généraux : avec l'abrégé de l'histoire des établissemens hollandois aux Indes orientales, Pierre de Hondt, (présentation en ligne)
  4. Muridan Satrio Widjojo, The revolt of Prince Nuku : cross-cultural alliance-making in Maluku, c.1780-1810, BRILL, (ISBN 9789004172012, présentation en ligne)
  5. Frank Abbott Magruder, American Government : A Consideration of the Problems of Democracy, Kessinger Publishing, (ISBN 9781417922710, présentation en ligne)
  6. Charles Campbell, History of the colony and ancient dominion of Virginia, J.B. Lippincott and Co., (présentation en ligne)
  7. George Bancroft, Histoire des États-Unis, vol. 1, Firmin Didot, (présentation en ligne)
  8. D.R. Erdbrink, Willem Ysbrandsz. Bontekoe, of belangrijke lotgevallen van een Nederlandsch zeeman, Oomkens, (présentation en ligne)
  9. Thê ́Anh Nguyêñ, Alain Forest, Guerre et paix en Asie du Sud-Est, Éditions L'Harmattan, (ISBN 9782738469304, présentation en ligne)
  10. Arthur Percival Newton, The British Empire to 1783, Taylor & Francis, (présentation en ligne)
  11. John F. Richards, The Unending Frontier : An Environmental History of the Early Modern World, University of California Press, (ISBN 9780520246782, présentation en ligne)
  12. Lázaro Iriarte, Histoire du franciscanisme, Éditions du CERF, (ISBN 9782204075053, présentation en ligne)
  13. Louis Moréri, Le grand dictionaire historique, vol. 3, chez Brunel, (présentation en ligne)
  14. Bulletin de la Société de l'Histoire du protestantisme français, vol. 156, Droz (ISBN 9782600010207, présentation en ligne)
  15. Colette Nativel, Jacques Chomarat, Marie-Madeleine de La Garanderie, Centuriae Latinae : cent une figures humanistes de la Renaissance aux Lumières offertes à Jacques Chomarat, Librairie Droz, (ISBN 9782600002226, présentation en ligne)
  16. Tony Jaques, Dictionary of battles and sieges, vol. 3, Greenwood Publishing Group, (ISBN 9780313335396, présentation en ligne)
  17. Daniel H., A History of Russian Christianity : the Patriarchal Era Through Tsar Peter the Great 1586 to 1725, vol. 2, Algora Publishing, (ISBN 9780875863467, présentation en ligne)
  18. Kazimierz Waliszewski, Les origines de la Russie moderne : le berceau d'une dynastie, les premiers Romanov, 1613-1682, Plon-Nourrit et cie, (présentation en ligne)
  19. Maximilian Samson Friedrich Schöll, Cours d'histoire des états européens depuis le bouleversement de l'Empire romain d'Occident jusqu'en 1789, vol. 31, Paris, Gide, fils, (présentation en ligne)
  20. Henri Sacchi, La guerre de trente ans : L'Ombre de Charles-Quint, vol. 1, Éditions L'Harmattan, (ISBN 9782747523004, présentation en ligne)
  21. E. Charvériat, Histoire de la guerre de trente ans, 1618-1648 : Période palatine et période danoise (1618-1630), vol. 1, E. Plon et cie, (présentation en ligne)
  22. Frédéric Schoell, Franz Xaver Zach, Cours d'histoire des états européens, vol. 8, Paris, de l'imprimerie royale et chez Duncker et Humblot, (présentation en ligne)
  23. L’Art de vérifier les dates..., Paris, Desprez, (présentation en ligne)
  24. Jacques Bernot, Les Palatins, princes d'Europe, Nouvelles Éditions Latines, (ISBN 9782723320191, présentation en ligne)
  25. Leszek Podhorodecki, Chocim 1621, Bellona, (présentation en ligne)
  26. Marcel R. Reinhard, André Armengaud, Jacques Dupâquier, Histoire générale de la population mondiale, Montchrestien, (présentation en ligne)
  27. Biographie universelle, vol. 6, Bruxelles, Ode, (présentation en ligne)

Liens externes

  • Portail de l'époque moderne
  • Portail du XVIIe siècle
Anne de Danemark

Anne de Danemark est une princesse de la maison d'Oldenbourg née le 12 décembre 1574 à Skanderborg et morte le 2 mars 1619 à Hampton Court. Par son mariage avec Jacques VI et Ier, elle est reine consort d'Écosse et d'Angleterre.

Deuxième fille du roi de Danemark Frédéric II, Anne épouse Jacques en 1589, à l'âge de quinze ans. Ils ont trois enfants qui atteignent l'âge adulte, dont Charles Ier, le successeur de Jacques. Sa relation avec son mari, d'abord harmonieuse, se distend à la suite de plusieurs conflits, notamment au sujet de la garde de leur fils aîné Henri, et ils finissent par vivre séparément, tout en conservant une certaine affection l'un pour l'autre.

Durant sa vie en Écosse, Anne n'hésite pas à s'impliquer dans les querelles politiques du pays pour obtenir gain de cause contre son mari. Lorsque celui-ci devient roi d'Angleterre, en 1603, elle le rejoint à Londres et se consacre dès lors davantage à des activités artistiques. Grâce à son mécénat, dont bénéficient des artistes comme Ben Jonson ou Inigo Jones, sa cour devient l'une des plus riches d'Europe dans le domaine culturel. Vers la fin de sa vie, des problèmes de santé l'incitent à se retirer de la vie publique et elle meurt à l'âge de quarante-quatre ans en 1619. Il est possible, mais pas certain, qu'elle ait abandonné sa foi luthérienne pour se convertir au catholicisme.

Les historiens ont longtemps considéré Anne comme une reine frivole et hédoniste. Des études plus récentes sont venues remettre en question ce point de vue pour donner d'Anne l'image d'une femme indépendante qui joue un rôle crucial dans l'essor artistique de l'ère jacobéenne.

Années 1610

XVIe siècle | XVIIe siècle | XVIIIe siècle

Années 1590 | Années 1600 | Années 1610 | Années 1620 | Années 1630

1610 | 1611 | 1612 | 1613 | 1614 | 1615 | 1616 | 1617 | 1618 | 1619

Antoine Furetière

Antoine Furetière, né le 28 décembre 1619 à Paris où il est mort le 14 mars 1688, est un homme d'Église, poète, fabuliste, romancier et lexicographe français.

Atoll

Un atoll est un type d'île corallienne basse des océans tropicaux. Les atolls se composent d'un récif barrière, d'un ou plusieurs îlots appelés motu formés par accumulation de sable à l'arrière de ce récif, et entourant une dépression centrale.

La dépression peut faire partie de l'île émergente ou d'une partie de la mer (c'est-à-dire d'un lagon) ou, plus rarement, d'une enceinte fermée remplie d'eau douce, saumâtre ou fortement saline.

Le terme fut popularisé par le naturaliste anglais Charles Darwin, qui a décrit des atolls comme un sous-ensemble dans une classe spéciale d'îles, dont l'unique propriété est la présence d'un récif organique. Darwin théorise également la formation de ce type de structures par enfoncement total d'un volcan sous l'eau. Darwin avait pressenti que la disposition en anneau des bancs madréporiques était probablement imputable à la submersion graduelle d'une île existant précédemment, souvent d'origine volcanique, du fait de l'affaissement de celle-ci ou de la montée du niveau de la mer due à la phase interglaciaire actuelle.

Des définitions plus modernes d'atoll ont été données par McNeil et Fairbridge.

McNeil les définit comme « récif annulaire enfermant un lagon dans laquelle il n'y a aucun promontoire autre que des récifs et [des îlots] composés de détritus de récif ».

Fairbridge les décrit « dans un sens exclusivement morphologique, [comme] un récif en forme de ruban annulaire enfermant un lagon au centre ».

Le terme atoll provient du maldivien (langue indo-aryenne des îles Maldives) އަތޮޅު, atoḷu. Sa première trace d'utilisation dans les langues européennes date de 1619 : le terme atollon est employé à plusieurs reprises par François Pyrard pour décrire les atolls maldiviens dans son ouvrage Voyage de François Pyrard de Laval contenant sa navigation aux Indes orientales, Maldives, Moluques, et au Brésil.

Charles Le Brun

Charles Le Brun, né le 24 février 1619 à Paris, où il est mort le 12 février 1690, est un artiste peintre et décorateur français, premier peintre du roi Louis XIV, directeur de l'Académie royale de peinture et de sculpture, et de la Manufacture royale des Gobelins. Il s'est surtout illustré dans la décoration du château de Versailles et notamment de la galerie des Glaces.

Comté de Charles City

Le comté de Charles City est un comté de Virginie, aux États-Unis, fondé en 1634.

Le comté est situé au sud-est de Richmond et délimité par James River au sud et la rivière Chickahominy au nord. Il est l'un des quatre premiers boroughs créés par la Virginia Company en 1619 nommé dès cette époque en l'honneur du prince Charles qui deviendra plus tard Charles Ier. Lorsque la Virginie est devenue une colonie royale en 1634, il fut érigé en comté et fit partie des cinq comtés originaux de la Colonie.

Le comté fait partie de l'aire métropolitaine de Richmond. Selon le recensement de 2010, la population du comté était 7 256 habitants pour une superficie de 558 km2. Son siège est Charles City.

Le comté est le lieu de naissance des 9e et 10e présidents des États-Unis ː William Henry Harrison et John Tyler.

Décennie 1610 en architecture

1580 1590 1600 ← 1610 → 1620 1630 1640

Ferdinand II (empereur du Saint-Empire)

Ferdinand II (né le 9 juillet 1578 à Graz (Styrie) - mort le 15 février 1637 à Vienne) fut archiduc d'Autriche, roi de Bohême (1617-1619, 1620-1627) et de Hongrie (1618-1626) puis empereur des Romains (1619-1637). La totalité de son règne est occupée par la guerre de Trente Ans dont il fut un des principaux protagonistes.

Il est né à Graz dans le duché de Styrie, fils de l'archiduc Charles II de Styrie (1540-1590) et de Marie-Anne de Bavière (1551-1608), respectivement fils et petite-fille de Ferdinand Ier.

Francesco Morosini

Francesco Morosini (né le 26 février 1619 à Venise – mort le 6 janvier 1694 à Nauplie, une ville de Grèce, le long de la côte du Péloponnèse) fut le 108e doge de Venise. Élu en 1688, son dogat dura jusqu'en 1694.

Frédéric V du Palatinat

Frédéric V de Wittelsbach-Simmern (Friedrich V.), né le 26 août 1596 et mort le 29 novembre 1632 à Mayence, prince-électeur et comte palatin du Rhin (1610/1620), fut élu roi de Bohême en 1619. Vaincu par les troupes impériales en 1620, il fut mis au ban de l'Empire et mourut en exil.

Surnommé « der Winterkönig » (le roi d'un hiver), il est le père de Sophie de Hanovre qui, à la faveur de l'Acte d'établissement du Parlement d'Angleterre en 1701, devint héritière de la couronne britannique.

Gédéon Tallemant des Réaux

Gédéon Tallemant des Réaux [talmɑ̃dereo:], né le 2 octobre 1619 à La Rochelle puis baptisé le 7 novembre de la même année, mort le 10 novembre 1692 à Paris, est un écrivain, gazetier et poète français connu pour ses Historiettes, un recueil de courtes biographies de ses contemporains.

Ienisseïsk

Ienisseïsk (en russe : Енисейск) est une ville du kraï de Krasnoïarsk, en Russie, et le centre administratif du raïon de Ienisseïsk. Sa population s'élevait à 18 561 habitants en 2014.

Jean-Baptiste Colbert

Jean-Baptiste Colbert né le 29 août 1619 à Reims, mort le 6 septembre 1683 à Paris, est un des principaux ministres de Louis XIV. Contrôleur général des finances de 1665 à 1683, secrétaire d'État de la Maison du roi et secrétaire d'État de la Marine de 1669 à 1683.

Il entre au service du roi à la mort de son protecteur Mazarin, incite Louis XIV à disgracier son rival Nicolas Fouquet. Inspirateur et promoteur d'une politique économique interventionniste et mercantiliste (ultérieurement désignée sous le vocable de colbertisme), il favorise le développement du commerce et de l'industrie en France par la création de fabriques et monopoles royaux, étatiques. Il prépare le Code noir, relatif à l'administration de l'esclavage dans les colonies.

Colbert s'est à l'évidence inspiré des écrits de Barthélemy de Laffemas, économiste et conseiller d'Henri IV : Laffemas avait en particulier développé le commerce colonial et l'industrie textile, les deux secteurs auxquels Colbert s'est particulièrement consacré, avec la gestion des finances publiques, pour devenir à son tour l'éminence grise du royaume.

Liste des monarques de Prusse

Cette page dresse une liste des monarques de Prusse.

Les Hohenzollern qui étaient princes-électeurs de Brandebourg depuis 1417, devinrent « ducs de Prusse » en 1525. L'union personnelle entre les deux entités se transforma en royaume de Prusse en 1701, lorsque la dignité royale leur fut accordée par l'empereur avec le titre de « roi en Prusse », puis « roi de Prusse » (à partir de la première partition de la Pologne en 1772). La marche de Brandebourg perdra ses liens de vassalité vis-à-vis du Saint-Empire après la dissolution de celui-ci en 1806.

Les rois de Prusse furent également princes de Neuchâtel de la mort de Marie de Nemours de 1707 à 1848, et empereurs allemands à partir de 1871.

Liste des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies adoptées en 2005

Les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies sont les décisions qui sont votées par le Conseil de sécurité des Nations unies.

Une telle résolution est acceptée si au moins neuf des quinze membres (depuis le 17 décembre 1963, 11 membres avant cette date) votent en sa faveur et si aucun des membres permanents qui sont la Chine, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et la Russie (l'Union soviétique avant 1991) n'émet de vote contre (qui est désigné couramment comme un veto).

Marcantonio Giustinian

Marcantonio Giustinian (né le 2 mars 1619 à Venise – mort le 23 mars 1688) est le 107e doge de Venise. Élu en 1684, son dogat dure jusqu'en 1688.

Homme très pieux et de grande culture, après avoir fait des études de philosophie, de théologie et d'histoire à l'Université de Padoue. Il parle de nombreuses langues, le latin, le grec et l'hébreu. Dénué d'ambitions, il assume parfaitement le rôle de doge de pure représentation.

Sous son dogat, la guerre commencée en 1684 contre les Turcs se poursuit et assure de nombreuses victoires à son successeur Francesco Morosini à l'époque provéditeur militaire.

Matthias Ier de Habsbourg

Matthias Ier ou Mathias Ier, empereur du Saint-Empire et roi de Bohême, de la maison de Habsbourg, roi de Hongrie sous le nom de Matthias II, est né à Vienne, le 24 février 1557, et y meurt le 20 mars 1619. Il est le cinquième enfant de l’empereur Maximilien II du Saint-Empire et de Marie d'Espagne.

NGC 1610

NGC 1610 est une entrée du New General Catalogue qui concerne un corps céleste perdu ou inexistant,.

Cet objet a été enregistré par l'astronome américain Francis Leavenworth en 1886 dans la constellation de l'Éridan.

Notons que les bases de données NASA/IPAC Extragalactic Database (NED), Simbad et LEDA diffèrent d'opinion sur ce sujet. Selon celles-ci, NGC 1610 est la galaxie PGC 15543. Pour compliquer encore les choses, NED prétend que NGC 1610 et NGC 1619 sont une seule et même galaxie. Pour ajouter à la complexité de l'histoire de la découverte de NGC 1610, le professeur Seligman rapporte qu'elle est peut-être un doublon de NGC 1599.

NGC 1619

NGC 1619 est une entrée du New General Catalogue qui concerne un corps céleste perdu ou inexistant.

Cet objet a été enregistré par l'astronome américain Lewis Swift le 22 décembre 1886 dans la constellation de l'Éridan.

Notons que la base de données NASA/IPAC Extragalactic Database (NED) indique que NGC 1619 et NGC 1610 sont une seule et même galaxie.

Dans d’autres langues

This page is based on a Wikipedia article written by authors (here).
Text is available under the CC BY-SA 3.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.